.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Comment fonctionne un radar de tronçons et quels risques encourt-on ?

Contenu mis à jour le 03/01/2024 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Mis en service en 2012 en France, le radar tronçon est un dispositif permettant de contrôler le respect des limitations de vitesse sur une portion de route ou d’autoroute. Moins visibles pour les automobilistes, ces radars représentent une alternative aux radars fixes et mobiles et sont un outil supplémentaire au service de la Sécurité routière.

immersive-radar-troncon

Les amendes et sanctions en bref


Les amendes et sanctions appliquées en cas de dépassement détecté par un radar tronçon dépendent du nombre de kilomètres/heure excédant la limitation de vitesse :

Excès de vitesse

Montant de l’amende

Retrait de points

Sanction supplémentaire

Inférieur à 20 km/h (avec vitesse maximale autorisée supérieure à 50 km/h)

68 euros

1

non

De 5 km/h en agglomération

135 euros

1

non

De 20 à 29 km/h

135 euros

2

non

De 30 à 39 km/h

135 euros

3

oui

De 40 à 49 km

135 euros

4

oui

Égal ou supérieur à 50 km/h

1500 euros

6

oui

Égal ou supérieur à 50 km/h en récidive

3 750 euros

6

oui (dont prison)

Respecter les limitations de vitesse, anticiper les imprévus et redoubler de vigilance sur les routes dangereuses restent les conseils les plus avisés pour éviter les accidents. En cas de suspension de votre permis, il est impératif de prévenir votre assurance auto.

Qu’est-ce qu’un radar de tronçons ?


Un radar de tronçon est un radar automatique composé de deux bornes disposées respectivement à l’entrée et à la sortie du segment de route contrôlé.


Chaque borne contient des caméras infrarouges, des détecteurs de vitesse, un module de traitement d’images qui analysent les informations enregistrées : calcul de la vitesse moyenne entre les deux points, capture d’image des plaques d’immatriculation. Le tout est relié au module de traitement et de communication (MTC).


Le MESTA 5000 SMART, modèle utilisé en France, peut calculer la vitesse moyenne d’un véhicule sur une distance allant de 150 mètres à 30 kilomètres.

Comment fonctionnent les radars tronçons ?


Contrairement aux radars fixes qui flashent votre voiture à un endroit précis, le principe de fonctionnement d’un radar tronçon est de contrôler la vitesse moyenne de circulation des véhicules. Il calcule le temps à parcourir la distance du tronçon.


Ce dispositif de la Sécurité routière a pour but de veiller au respect des limitations de vitesse sur des segments de route particulièrement dangereux. Ils n’entrainent pas de ralentissement soudain aux abords des installations et favorisent la fluidité du trafic routier.

Pourquoi parle-t-on de « radar de tronçons » ?


Le radar tronçon tire son nom du fait qu’il calcule la vitesse moyenne des véhicules circulant sur un segment de route. La caméra est reliée à un lecteur de plaques d’immatriculation et un ordinateur calcule la vitesse moyenne des véhicules. Les cabines-radars sont généralement placées sur le côté droit de la chaussée sur deux poteaux. Contrairement à certains radars discriminants, il ne fonctionne que dans un seul sens de circulation.


À la différence des radars fixes, les radars de tronçons ne déclenchent aucun flash en cas d’infraction.


De jour comme de nuit, un illuminateur infrarouge assure la lisibilité de la plaque d’immatriculation.

À savoir

Les clichés des véhicules n’ayant pas enregistré d’excès de vitesse ne sont conservés que 24 heures avant d’être détruits.

Où trouve-t-on les radars tronçons ?


La vitesse étant l’une des premières causes d’accidents en France, la Sécurité routière a pour objectif de mieux contrôler le respect du Code de la route et des limitations de vitesse dans les zones les plus dangereuses, telles que les routes sinueuses, les tunnels ou les ponts.


Les radars de contrôle de vitesse moyenne sont déployés en priorité sur les routes et autoroutes sur lesquelles le trafic routier est dense, en particulier la circulation de nombreux poids lourds. À l’instar des radars fixes, ils sont annoncés par des panneaux avertisseurs et précédés de radars pédagogiques qui affichent la vitesse des véhicules.

Capturé par un radar de tronçons, quelles sanctions risque-t-on ?


Les sanctions prévues pour excès de vitesse sont identiques quelle que soit la manière dont l’infraction a été relevée. N’étant pas flashé par le radar tronçon, vous vous demandez sans doute combien de temps il faut compter pour recevoir l’amende. Vous recevrez un avis de contravention entre cinq et quinze jours après l’infraction, parfois un mois, un PV que vous pourrez contester par la suite.

Amendes et perte de points


Si vous avez réalisé un dépassement de vitesse, vous recevrez une amende forfaitaire et des points seront retirés de votre permis de conduire.


Au-delà d’un excès de vitesse de 5 km/h, l’infraction est considérée comme une infraction de 4e classe dont l’amende forfaitaire s’élève à 135 € (750 € au maximum).


L’excès de vitesse supérieur à 50 km/h est une contravention de 5e classe punie de lourdes peines principales (perte de six points, jusqu’à 1 500 € d’amende) et complémentaires (suspension de permis de conduire, participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière, confiscation du véhicule, etc.).

À savoir

Les radars tronçons admettent une marge de tolérance de 5 km/h pour les tronçons limités à moins de 100 km/h et de 5 % au-delà de 100 km/h.

Comment contester une contravention de radar tronçon ?


Tout comme pour les infractions relevées par les autres radars, vous pouvez contester les amendes de radar tronçon pour dépassement de la vitesse maximale autorisée.


Vous avez un délai de 45 jours pour envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception auprès de l’Officier du ministère public (OMP) exprimant la contestation de cette contravention pour dépassement de la vitesse autorisée. Vous pouvez également contester le PV directement sur le site de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).


Il n’est pas possible de contester l’infraction elle-même, dans la mesure où le calcul de l’ordinateur est précis et une marge d’erreur est appliquée. En revanche, vous pouvez nier en être l’auteur. Si le parquet ne peut pas prouver que vous étiez au volant au moment de l’infraction, vous éviterez le retrait de points, mais devrez toutefois vous acquitter d’une amende en tant que propriétaire du véhicule verbalisé.

La fin des radars tronçons ?


Perçus comme un dispositif de contrôle révolutionnaire et prometteur lors de leur mise en place, les radars automatiques de vitesse moyenne devaient inciter les automobilistes à respecter les limitations de vitesse. Contrairement aux radars fixes, il est impossible d’éviter les radars tronçons en levant le pied juste un instant. Cependant, il semble que ce dispositif soit remis en question, notamment pour des raisons financières.

Le prix des radars trop élevés


Le prix d’achat des radars tronçons est extrêmement élevé (environ 165 000 € pièce, contre 35 000 € pour un radar classique) et leur entretien également très coûteux.

Faible rentabilité


Entre coût d’achat, entretien ou réparation et nombre d’excès de vitesse verbalisés, la rentabilité de ce dispositif n’est finalement pas aussi bonne que prévue. Le déploiement des radars tronçons sur les routes françaises est encore très limité. On en compte seulement une centaine. Il est dit que ce système verbaliserait trois fois moins d’automobilistes que les autres radars.

Un nombre de contestations élevé


Autre problème : les contestations des contraventions de radars tronçons sont nombreuses. En effet, les automobilistes ne sont pas flashés et il est donc impossible d’identifier le conducteur du véhicule sur les clichés pris par ce type de radar.

À savoir

Depuis 2016, la France utilise des radars-leurres pour inciter les automobilistes à respecter la vitesse maximale autorisée. Il s’agit d’un dispositif très économique puisqu’un panneau de signalisation annonce un radar, alors qu’en réalité aucun radar fixe ou mobile n’est installé dans la zone.

Assuré Groupama

Perte de points à la suite d’un excès de vitesse ? Après un certain délai, vous récupérerez automatiquement des points sur votre permis de conduire. Comptez entre six mois à trois ans, en fonction du type d’infraction commise. Si vous souhaitez récupérer vos points plus tôt, notre partenaire Centaure vous propose un stage de récupération de points.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur le code de la route

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions