Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment négocier le prix d’une voiture neuve ?

Vous avez trouvé la marque et le modèle de votre prochaine voiture ? Votre nouvel objectif est de l’acheter au meilleur prix ! Mais négocier le prix d’une voiture neuve n’est pas toujours facile. En tout cas, cela ne s’improvise pas. Suivez nos conseils pour réussir au mieux la négociation et acquérir une voiture au meilleur prix.

Négocier le prix de votre voiture neuve

Quel est le bon moment pour négocier le prix d’une voiture neuve ?


Il n’est pas toujours facile de savoir quelle somme négocier sur une voiture neuve. Mais ce qui est sûr, c’est que, comme dans toute négociation, il faut savoir attendre le bon moment pour obtenir un prix avantageux.

Profiter des journées portes ouvertes pour acheter une voiture neuve à un prix avantageux


Les concessionnaires organisent souvent des journées portes ouvertes au printemps et à l’automne. En général, ils profitent d’une nouveauté à mettre en avant pour organiser des opérations spéciales. C’est donc un bon moment pour négocier le prix de votre voiture neuve et profiter de bonnes affaires. N’oubliez pas d’intégrer le coût de votre assurance auto, qui varie aussi selon la valeur de votre voiture. Le prix de l’assurance auto de votre ancien véhicule sera en effet différent du nouveau (en dehors de votre bonus-malus, qui reste le même) et variera également si vous choisissez un modèle neuf ou d’occasion.


Attention, si vous souhaitez acheter une voiture neuve et qu’il s’agit du dernier modèle de la marque ou d’un modèle très attendu par le marché, vous ne pourrez pas obtenir de remise au-delà de 5 %. Mais si vous n’êtes pas fixé sur un modèle en particulier, que vous vous intéressez à toutes les marques et que la couleur et les options ne sont pas une priorité, jetez un œil sur les modèles en stock du concessionnaire pour obtenir une réduction.


N’oubliez pas que les concessionnaires automobiles ont besoin de faire de la place sur leurs parkings pour les nouveautés. Les journées portes ouvertes et les ventes de voitures neuves sont donc le moment idéal pour acheter une auto moins cher. Les concessionnaires seront plus enclins à faire un effort financier supplémentaire si vous vous décidez pour une voiture prête à être livrée.

Pas pressé ? Attendez le bon moment pour acquérir votre voiture


En dehors des périodes promotionnelles et des journées portes ouvertes, faites un tour en concession lorsqu’elles « cherchent leurs clients ».

Le mois d’août est par exemple un mois « creux » sur le marché français et le mois de septembre est traditionnellement difficile pour toutes les marques de voiture (les coûts de rentrée éloignent les acheteurs des concessions).

Décembre et janvier sont des périodes de bilan : le moment de déstocker des modèles neufs déjà en concessions.

À ces périodes, les constructeurs font des opérations de remise exceptionnelle sur les voitures neuves, offrent des avantages particuliers pour l’achat d’un véhicule : climatisation à 1 euro au printemps, équipement audio-vidéo avant les vacances d’été… C’est donc le moment de faire le plein d’options utiles pour votre nouveau véhicule. Toutes ces promotions doivent s’ajouter au prix que vous allez négocier.

Faire baisser le prix d’une voiture neuve sans négociation


Attendre le bon moment pour acheter sa voiture neuve n’est pas le seul moyen de profiter des meilleurs prix sur les véhicules neufs. Plusieurs autres leviers peuvent jouer afin d’obtenir une remise.

Faire jouer la reprise de son véhicule et obtenir une remise d’achat


Acquérir une voiture neuve implique parfois de se débarrasser de son véhicule actuel. Demandez au concessionnaire quelle offre de reprise il peut faire en fonction de son état et de son kilométrage.

Une telle offre peut tout à fait s’ajouter à la remise sur le prix d’achat du véhicule neuf, mais cette réduction sera forcément plus faible. Il est difficile de pouvoir cumuler tous les avantages.

Pensez aussi à ne pas être impatient ou inflexible sur certains éléments de la voiture neuve (options, couleur…) pour obtenir le meilleur prix. Le concessionnaire est avant tout un négociateur bien formé qui trouvera la bonne solution si vous ne devenez pas trop exigeant. Si le concessionnaire n’accepte pas de reprendre votre ancien véhicule, vous pouvez également le vendre à un garage.

À savoir

Si vous aimez rouler au volant d’un véhicule neuf, essayer de nouveaux modèles régulièrement et bénéficier d’une grande flexibilité, intéressez-vous aux LOA et LDD. Cela peut-être la formule qui vous convient le plus.

Bénéficier du bonus écologique lors de l’achat de votre voiture


Déjà adepte de l’éco-conduite, vous voulez aller plus loin et vous êtes tenté par un véhicule électrique ? Certains constructeurs proposent une aide à la reprise qui peut venir s’ajouter au bonus écologique. Vous pouvez aussi bénéficier de la prime à la conversion si vous mettez au rebut votre vieux véhicule sous certaines conditions.

Achat d’un nouveau véhicule : la question des options supplémentaires


Votre intérêt est de négocier le prix de votre voiture neuve pour la payer la moins chère possible. Mais les professionnels du secteur ne peuvent pas toujours vous offrir la marge souhaitée. Obtenir plus de 10 % de remise sur une voiture neuve est bien, surtout si le modèle récent bénéficie d’une vraie cote d’amour.

Une réduction sur un véhicule neuf ou un utilitaire n’est pas le seul avantage financier à attendre. Pensez ainsi à négocier des options comme un système GPS, une caméra de recul, des jantes, un autoradio haut de gamme et pourquoi pas une barre de toit… Vous pouvez même demander le coût de services comme l’extension de garantie, le contrat d’entretien, et faire comprendre que le prix est trop élevé.

Si le concessionnaire a besoin de réaliser cette vente, il pourra ainsi vous « offrir » l’option ou le service qui vous intéresse si vous prenez votre temps et vous vous montrez patient.

Négocier avec un concessionnaire pour faire baisser le prix d’une voiture neuve


Maintenant que vous avez attendu le moment idéal pour l’achat de votre voiture et avez préparé vos arguments pour obtenir le meilleur prix, il ne vous reste plus qu’à négocier directement avec les concessionnaires. Ce sont des vendeurs hors pair, mais ne vous laissez pas impressionner. Quelques techniques vous permettront d’obtenir la réduction sur le véhicule neuf de votre choix.

Le bon ton à adopter pour une négociation lors de l’achat d’une auto neuve


Négocier le prix d’une voiture avec un professionnel demande de se montrer convaincant. Pour cela, il ne faut pas hésiter à prendre son temps lors de la négociation.

La première étape sera toujours d’inspecter la voiture de votre choix afin de vérifier si elle n’a pas quelques accrocs à peine visibles au premier regard. Ces petits détails seront des arguments de poids sur lesquels il faudra jouer lors de la discussion avec le concessionnaire automobile.

Lors de la négociation, restez concentré et exposez vos arguments un à un avec un ton sérieux et une voix calme.

Pour vous préparer et gagner en confiance en vous, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un membre de votre entourage qui s’y connait en automobile et mécanique.

Mettre en concurrence les concessionnaires et comparer les prix


Vous voulez un véhicule neuf d’une marque en particulier ? Faites jouer la concurrence entre les concessionnaires concernés.

Tous n’ont pas les mêmes marges de manœuvre. En fonction de leur volume de vente, ils ne peuvent pas toujours vous proposer la même remise. Ils peuvent avoir des stocks de véhicules neufs plus ou moins importants, avoir besoin de réaliser rapidement un certain chiffre d’affaires pour atteindre leurs objectifs de vente, ou d’écouler des séries limitées… Vous ne connaissez pas tous ces paramètres bien évidemment. Mais vous devez les prendre en compte dans votre réflexion pour les mettre en concurrence et obtenir pourquoi pas 10 % ou plus de réduction par rapport au prix d’origine.

Penser aux mandataires, aux importateurs, sites internet des marques, destockeurs


Pour obtenir une réduction substantielle sur le prix d’une voiture neuve, il faut « faire le tour du marché ». Sans forcément négocier, vous pouvez passer par un mandataire afin d’obtenir le prix le plus bas pour un véhicule.

Vous pouvez ainsi acheter une auto neuve venant d’un pays de l’Union européenne avec des réductions parfois impressionnantes. Dans ce cas, vous aurez cependant moins de choix pour les modèles, les versions et les options.

Vous pouvez également essayer les sites internet des marques. Certains proposent occasionnellement des véhicules neufs avec une réduction substantielle, souvent déjà immatriculés et prêts à être livrés. Là aussi vous devez choisir entre les voitures en stock : pas possible de personnaliser.

Les destockeurs présentent aussi des véhicules achetés auprès des concessions… avec leurs propres remises.

À savoir

Il n’est pas simple de faire le tour de chaque constructeur pour identifier les meilleures offres. Certains sites d’informations auto (comme LaTribuneAuto.com, l’Argus.fr ou l’Automobile magazine) décryptent ces offres pour vous.

Assuré Groupama

Si vous financez l’achat de votre nouvelle voiture au moyen d’un prêt personnel Désirio d’Orange Bank(1) de plus de 7 000 € et que vous l’assurez en tous risques chez Groupama : pour 1 € de plus par an(2), vous pourrez être indemnisé à hauteur du montant de son prix d’achat(3) en cas de vol ou d’accident grave, dans les 3 ans après son acquisition.

Simulez votre tarif assurance auto en ligne

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Prêt personnel, après accord d’Orange Bank et délai de rétractation de 14 jours, permettant de financer des travaux de réparation, d'amélioration ou d'entretien. Tarification : de 0.90 % à 4.95 % selon la durée, le montant et l’objet du prêt, et la situation personnelle de l’emprunteur. Assurances facultatives souscrites par la banque auprès de Groupama Gan Vie. Conditions en vigueur au 1er juin 2021.
(2) Garantie valeur d’achat 3 ans proposée en option pour 1 € par an pendant 3 ans, pour toute souscription simultanée, pour votre nouvelle voiture, d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto Désirio chez Orange Bank sous réserve que ce crédit soit toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions.Voir les modalités auprès de votre conseiller Groupama.
(3) Indemnisation à hauteur du prix d’achat du véhicule assuré, déduction faite des réductions commerciales consenties par le vendeur et des aides financières accordées par l’Etat ou les collectivités locales.
(4) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(5) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu mis à jour le 23/02/2022