Le logement intergénérationnel, un bon plan pour les étudiants

Pas facile de prendre son envol tout en payant un premier loyer, une caution, des charges… Dans un monde où les aînés aimeraient rester chez eux le plus longtemps possible, le logement intergénérationnel permet aux plus jeunes de se lancer dans la vie tout en offrant une aide précieuse aux plus âgés. Contre quelques services ou un peu de compagnie, vous pourrez ainsi louer une chambre à petit prix chez l’habitant.

Logement intergénérationnel

Qu’est-ce que la colocation intergénérationnelle ?


On ne devrait pas parler de colocation, mais de cohabitation intergénérationnelle. Il s’agit plutôt d’un échange puisque le senior vous accueille sous son toit contre des services, et vous demande une participation financière, et non un loyer. Prévue dans le cadre de la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) du 24 novembre 2018, la cohabitation intergénérationnelle repose sur l’échange volontaire entre un jeune de moins de 30 ans en recherche de logement temporaire et un sénior de 60 ans et plus disposant d’une chambre.

Pourquoi passer à la cohabitation intergénérationnelle ?


Vivre à petit prix avec une personne âgée


Le sénior vous aide en mettant à sa disposition une chambre dans son logement. Cela lui permet de profiter d’une présence rassurante, en échange d’une contrepartie financière bien inférieure au prix du marché, de 150 à 350 euros mensuels selon le territoire. Outre le complément de revenu pour la personne âgée, cette formule lui apporte un sentiment d’utilité sociale et lui permet de briser la solitude. De votre côté, vous bénéficiez vous aussi d’une compagnie tout en profitant d’une certaine indépendance.

Une formule solidaire qui fonctionne sur une entraide mutuelle


La location intergénérationnelle implique un engagement de votre part. Elle comprend de « menus services » à définir entre les deux parties, comme aller faire des courses ou sortir les poubelles… N’ayez pas peur ; on ne vous demandera jamais de vous substituer à une aide à domicile. Une participation raisonnable est demandée au titre des charges (maximum 60 euros par mois). La formule permet d’offrir une certaine sécurité au sénior quant aux risques liés à sa perte d’autonomie, mais également à sa famille et à ses proches. Vous bénéficiez d’un logement à très petit coût, et vous vous sentez utile, tout comme votre hôte !

Quelle que soit la formule retenue, pensez à souscrire une assurance habitation pour assurer votre responsabilité civile et vos effets personnels.

Comment trouver une location intergénérationnelle ?


Comment trouver un logement étudiant en cohabitation ? Vous pouvez bien sûr mettre une annonce en ligne, mais le plus sûr est de passer par une des nombreuses associations qui gèrent ce type de contrat. Vous paierez certes des frais de dossier et de suivi, mais cela vous sera utile en cas de litige ou de mésentente, pour changer d’accueillant par exemple. Le réseau Cohabilis regroupe de nombreuses associations dans toute la France. Il vous suffit de vous reporter à son annuaire pour trouver celle qui est la plus proche de chez vous.

Conseils pour réussir sa cohabitation intergénérationnelle


Cohabiter avec une personne qui pourrait être votre grand-père ou votre grand-mère ne coule pas de source. Cela implique un respect mutuel et un peu d’adaptation de votre part. Il vous faudra faire acte de présence le soir au moins plusieurs soirs par semaine, et vous plier aux habitudes de l’accueillant. Vous ne pourrez par exemple pas accueillir de fête ou prendre des douches trop tardives. Pour éviter tout malentendu, le mieux est de constituer un contrat le plus précis possible entre les deux parties. Les associations vérifieront préalablement votre profil, et nous vous conseillons d’être le plus honnête que possible afin d’être associé à la bonne personne. C’est la clef d’une cohabitation réussie.

À savoir

Le succès de la cohabitation intergénérationnelle étudiante a entraîné de nouvelles initiatives pour les familles qui ne peuvent pas s’occuper de leurs enfants le soir par exemple, ou pour les personnes en situation de handicap. Des résidences intergénérationnelles voient même le jour.

Vous ne vous sentez pas prêt et préférez essayer la location ou la colocation ? Quel que soit votre choix, découvrez toutes vos obligations en termes dassurance location ou prenez contact avec un de nos conseillers pour en savoir plus sur nos formules d’assurance habitation.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.


Contenu publié le 12/05/2021