Quelle assurance pour une voiture sans permis  ?

Facile à garer et à prendre en main, les voitures sans permis (VSP) ont progressivement gagné le cœur des citadins. Ces voiturettes sont souvent un moyen pour un jeune de débuter la conduite dès 14 ans, et sont une belle alternative en attendant de passer votre permis. Mais quelles règles s’imposent à ces véhicules sans permis  ? Les voiturettes sont-elles vraiment des véhicules sans permis ? Et faut-il une assurance pour une voiture sans permis  ? Suivez le guide.

voiture sans permis

Un « permis » pour conduire une voiture sans permis ?


L’indispensable brevet de sécurité routière, ou permis AM


La voiturette (quadricycle léger à moteur) très appréciée des jeunes est accessible à la conduite dès 14 ans. Vous êtes nés en 1988 ou après ? Pour vous mettre derrière le volant, vous devez être titulaire du brevet de sécurité routière (BSR) ou du permis AM (qui a remplacé depuis 2013 le BSR). Ce permis est accessible aux détenteurs de l’ASSR 1 ou 2 (délivrés en classe de 5ème ou de 3ème) ou de l’ASR (obtenue dans des centres de formation pour adultes). Le permis AM est délivré suite à une formation dispensée dans un établissement agréé (école de conduite, association…). C’est la preuve que vous avez quelques connaissances théoriques et pratiques des règles de circulation. Bien évidemment si vous avez votre permis de conduire, vous avez le droit de conduire une voiturette sans permis ! Né avant le 1er janvier 1988, vous n’avez pas besoin de permis ou de brevet de sécurité routière, ni même le code.

A savoir

Seules les voiturettes classées quadricycles légers à moteur (celles limitées à 45 km/h par construction avec 2 places assises seulement) sont accessibles à la conduite avec un BSR ou un permis AM à partir de 14 ans. Pour les autres, classées quadricycles lourds à moteur, vous devrez avoir au moins 16 ans et le permis B1 (ou B). Conseil : reportez-vous aux caractéristiques de votre carte grise (puissance, poids à vide…) pour savoir à quelle catégorie appartient votre voiturette.


La validité du permis AM est limitée à 15 ans : pensez à le renouveler. Bonne nouvelle : il s’agit juste d’un renouvellement administratif comme pour les autres permis de conduire.

Le code de la route à respecter


Le conducteur d’une voiture sans permis est soumis au code de la route même si le permis AM n’entre pas dans le régime des permis à points. Au volant de ces voiturettes, vous devez par exemple porter une ceinture de sécurité et vous devez vous abstenir de téléphoner au volant. En outre, les voitures sans permis sont également soumises à une interdiction de circuler sur les voies rapides et les autoroutes. Si le conducteur est responsable d’une infraction grave au volant, l’interdiction de conduire « y compris les véhicules pour la conduite desquels le permis de conduire n’est pas exigé » pour une durée de 3 ou 5 ans au plus peut être prononcée contre lui(0).

Faut-il obligatoirement assurer sa voiture sans permis ?


Une voiturette sans permis (VSP) peut être à l’origine d’un accident ou en subir un. Elle doit donc être assurée a minima « au tiers » pour que puissent être indemnisées les victimes de l’accident (passagers de votre voiture, piétons, véhicules heurtés…). Ce niveau de garantie correspond à l’assurance « obligatoire » de votre véhicule.

À savoir

Si vous omettez de vous assurer, vous risquez une amende de 3 750 € et votre voiture peut être confisquée.

L’assurance auto de votre voiture sans permis, quel que soit son tarif, vous donne accès aux en plus de la garantie Responsabilité civile obligatoire à l’Assistance auto Groupama. Vous pouvez opter pour des garanties supplémentaires qui vous protègeront en tant que conducteur et propriétaire. Indispensable si vous êtes responsable d’un accident, si vous perdez le contrôle de votre voiturette...

Comment choisir une assurance pour ma voiture sans permis ?


Reste à choisir l’assurance qui convient à votre voiturette. Contrairement à une assurance auto classique, le prix de l’assurance d’une voiture sans permis ne dépend pas forcément du bonus/malus. Comme pour un véhicule conventionnel, il est recommandé de choisir sa formule en fonction de la valeur de votre voiture sans permis. Les assurances au tiers sont les plus adaptées pour un véhicule dont la valeur Argus est limitée, tandis que les assurances tous risques vous couvriront davantage.


Pour trouver la meilleure assurance pour votre voiture sans permis, évaluez quelles sont les garanties importantes pour vous. Quelle que soit la formule, Groupama vous propose en cas d’accident un véhicule de remplacement et une solution de dépannage/remorquage même si l’accident se produit en bas de chez vous. Mais en fonction du contrat et des options que vous sélectionnez, vous pouvez bénéficier d’une couverture des dommages en cas de vandalisme ou d’accident responsable, sans tiers identifié, si vous perdez seul le contrôle de votre voiture…

Assuré Groupama

Groupama vous propose d’assurer votre voiture sans permis avec le contrat d’assurance Groupama  Conduire qui propose trois formules au choix pour répondre à vos besoins : Mini et Éco, deux assurances « au tiers », et Confort pour être assuré « tous risques ». La garantie « accidents corporels du conducteur » est incluse, quel que soit le choix de votre formule.

Obtenir un tarif en ligne

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.


Contenu mis à jour le 19/05/2021