Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Acheter une voiture à l’étranger

Vous recherchez un véhicule neuf ou d’occasion et prospectez au-delà des frontières françaises ? Il est vrai qu’acheter une voiture à l’étranger peut vous offrir des prix attractifs et un vaste choix de modèles. Avant de vous lancer, il est toutefois judicieux de vous informer sur les spécificités de ce type de transaction et sur vos obligations, notamment en matière d’assurance et d’immatriculation.

Achat voiture étranger

Pourquoi acheter une voiture à l’étranger ?


Acheter une voiture à l’étranger peut être une bonne idée si vous souhaitez profiter d’un prix bas, ou si vous cherchez un modèle non commercialisé en France.

L’achat d’une voiture à l’étranger pour profiter d’un prix bas


Dans certains pays européens et non européens, les prix des véhicules neufs et d’occasion peuvent s’avérer plus intéressants qu’en France. Selon les marques et les modèles, les pays et les filières, il est possible d’acheter un véhicule 10 à 40 % moins cher que dans l’Hexagone.


Acheter une voiture d’occasion à l’étranger est souvent rentable pour les véhicules de marques françaises, moins demandés que ceux de marques locales sur le marché de la seconde main.


Lorsque vous comparez des modèles entre deux pays, assurez-vous toutefois qu’il s’agit bien de la voiture de votre choix. Certaines appellations diffèrent, et les équipements de série peuvent varier. Ayez aussi en tête les frais annexes à l’achat de la voiture : frais de déplacement, frais de rapatriement, etc. En effet, en tenant compte du coût total de l’opération, acheter une voiture à l’étranger n’est pas toujours moins cher, même si le prix du véhicule est plus bas qu’en France.

Un achat de véhicule à l’étranger pour acquérir un modèle rare


Vous vous verriez bien au volant d’une Chevrolet rutilante ou encore d’un pick-up à l’américaine ? L’achat d’une voiture à l’étranger est une option à privilégier si vous souhaitez acquérir une marque ou un modèle peu courant en France.


Vous pouvez aussi décider de prospecter hors des frontières françaises si vous cherchez à acheter une voiture de luxe, le marché du très haut de gamme étant bien plus développé dans certains pays étrangers.

Quels pays privilégier pour l’achat d’une voiture à l’étranger ?


Certains pays vous assurent un achat simplifié. Dans d’autres, le marché automobile local est synonyme de davantage de choix.


L’Europe, pour un achat facilité


De manière générale, les pays européens représentent un gage de simplicité au moment d’acheter une voiture neuve ou d’occasion à l’étranger.


La monnaie unique est un avantage : en privilégiant un État membre de l’Union européenne pour l’acquisition de votre véhicule, vous pourrez très facilement comparer les prix, tous libellés en euros. Pour régler votre transaction, il vous sera aisé de réaliser un virement bancaire. Vous n’aurez pas à payer de frais de change, ni même d’autres frais (dans la plupart des cas).


L’Allemagne est prisée pour l’achat de véhicules d’occasion. Le pays possédant un parc automobile parmi les plus importants d’Europe, les tarifs généralement attractifs, du fait de l’offre de la loi et de la demande. L’Espagne, quant à elle, est principalement intéressante pour l’achat d’une voiture neuve ou récente, les prix proposés par les constructeurs étant habituellement moins élevés qu’en France.

Hors UE, pour un choix différent


Les États-Unis ou encore l’Angleterre font partie des pays vers lesquels vous tourner si vous envisagez d’acquérir un véhicule à l’allure originale ou une voiture de collection.


Dans des pays comme la Suisse ou les Émirats arabes unis, le marché du luxe est très fourni. Vous y trouverez un bien plus large éventail de modèles qu’en France, voire des finitions exclusives.

Acheter une voiture neuve ou d’occasion à l’étranger : quelle différence ?


Entre acheter une voiture neuve à l’étranger et acheter une voiture d’occasion à l’étranger, les points d’attention sont les mêmes que si vous réalisiez l’opération en France.


Acquérir une voiture neuve vous donnera plus de sécurité quant à l’état de votre véhicule, surtout dans l’Union européenne. En effet, dans les pays membres, une garantie légale des vices cachés s’applique systématiquement sur les voitures neuves.


L’achat d’une voiture d’occasion sera assorti d’un prix moins élevé, mais il faudra vous assurer de la bonne condition du véhicule. Dans certains pays, des dispositifs permettant un suivi des véhicules existent. En Belgique, par exemple, le kilométrage réel est certifié par le système « Car-Pass ».


Concernant les formalités pour l’entrée de votre voiture en France, les démarches sont similaires, qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou de seconde main. La principale différence se situe au niveau du paiement de la TVA.

Quels documents le vendeur doit-il fournir lors de l’achat d’une voiture à l’étranger ?


Lors de l’achat de votre voiture à l’étranger, vous devrez collecter certains documents, notamment nécessaires pour obtenir la première immatriculation de votre véhicule en France. Le vendeur professionnel ou l’ancien propriétaire devra vous remettre :

  • le certificat d’immatriculation du véhicule (équivalent de la carte grise française) ;

  • une facture d’achat (dans le cas d’un professionnel) ou le certificat de cession du véhicule ;

  • un certificat de conformité communautaire ou une attestation d’identification nationale.

Le certificat de conformité et l’attestation d’identification attestent que le véhicule répond aux exigences européennes en termes de conception et de sécurité. Si vous n’achetez pas votre voiture auprès d’un concessionnaire, il est possible que vous n’obteniez pas ce document lors de la vente. Vous pourrez vous le procurer vous-même en vous adressant au constructeur (la demande est généralement payante).

À savoir

Les voitures achetées à l’étranger ne sont pas concernées par le certificat de non-gage. Ce document concerne uniquement les véhicules d’occasion déjà immatriculés en France.

Quelles démarches effectuer pour ramener en France une voiture achetée à l’étranger ?


Si vous décidez d’acheter une voiture à l’étranger, vous devrez réaliser certaines démarches administratives pour assurer la mise en circulation en France, dont des formalités douanières et une demande d’immatriculation.

L’obligation d’assurer votre véhicule


Même avant de faire la carte grise, et dès l’achat à l’étranger, vous devrez assurer votre voiture au minimum avec une garantie au tiers. Pensez à vous renseigner à l’avance auprès de votre assureur pour connaître les contrats d’assurance auto disponibles. Notez que pour traverser certains pays, il pourra être nécessaire de souscrire une assurance locale.

Les formalités auprès de la douane et des impôts


Lors de l’arrivée du véhicule dans l’Hexagone, vous devrez présenter un certain nombre de justificatifs aux services douaniers et fiscaux, dont le certificat d’immatriculation et la facture (le cas échéant). Il vous faudra, selon la situation, payer des droits de douane et la TVA. Les véhicules achetés dans l’UE sont exemptés de droits de douane. Les voitures d’occasion achetées en Europe sont exemptées de TVA en France. Au moment du passage en douane, les plaques d’immatriculation étrangères devront être valides, sous peine d’immobilisation du véhicule.

La mise en conformité


Si vous ne disposez ni d’un certificat de conformité ni d’une attestation d’identification pour votre voiture, vous devrez obtenir un procès-verbal de réception à titre isolé auprès de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

La demande de certificat d’immatriculation


Le délai pour immatriculer un véhicule acheté à l’étranger est d’un mois. Vous devrez faire votre demande de carte grise auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés), en l’accompagnant des documents suivants :

  • une pièce d’identité ;

  • un justificatif de domicile ;

  • le certificat de conformité ou équivalent ;

  • le formulaire Cerfa 13749*05 ;

  • le quitus fiscal.

Le quitus fiscal sert à prouver que la voiture achetée à l’étranger est en règle vis-à-vis du paiement de la TVA. Vous le demanderez au service des impôts des entreprises (SIE), notamment muni de la facture d’achat ou de la déclaration de cession du véhicule.

Faut-il passer par un intermédiaire pour acheter une voiture à l’étranger ?


Vous vous demandez comment acheter une voiture à l’étranger ? Réaliser cette opération par vos propres moyens sera plus ou moins compliqué selon l’éloignement du lieu d’achat et la langue parlée sur place.

Les avantages du recours à un mandataire auto


Pour plus de tranquillité, vous pouvez passer par un mandataire auto pour acheter une voiture immatriculée à l’étranger. Celui-ci prendra en charge les démarches d’achat dans le pays cible, ainsi que toute la logistique pour ramener le véhicule en France. Doté d’une bonne connaissance du marché local, il sera en mesure de vérifier l’état du véhicule et d’en négocier le prix afin d’obtenir le tarif le plus intéressant possible. En contrepartie, vous devrez régler une commission, qu’il faudra ajouter dans le budget d’achat de votre voiture.

Attention aux arnaques à l’achat de voiture


Attention cependant aux éventuelles escroqueries… Certains mandataires peu scrupuleux ont recours à des techniques de fraude à la TVA, qui vous laisseront avec un véhicule impossible à immatriculer en France. D’autres, familiers des arnaques sur les voitures d’occasion, pourront tenter de vous vendre un véhicule au compteur trafiqué. Avant de vous engager avec un mandataire auto, prenez le temps de bien vérifier son sérieux.

Assuré Groupama

Avec l’assurance auto Groupama, vous profitez de quatre niveaux de protection pour votre véhicule, allant de la formule au tiers à l’assurance tous risques renforcée.

Simulez votre tarif assurance auto en ligne

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 23/05/2022