Ostéopathe et remboursement : comment ça marche ?

Depuis sa reconnaissance légale en 2002, l'ostéopathie a le vent en poupe depuis bientôt 15 ans. En 2016(0), 67 % des Français déclaraient avoir déjà consulté et 90 % faire confiance dans la pratique de ces intervenants, et de plus en plus de complémentaires santé interviennent dans le remboursement d'un ostéopathe.

Ostéopathe

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?


Problèmes articulaires, douleurs musculaires, tendinites, maux de tête, vertiges… Au lieu de vous rendre chez un médecin spécialiste pour traiter ces affections, vous pouvez vous tourner vers l’ostéopathie. Il s’agit d’une thérapie manuelle à base de manipulations osseuses ou musculaires qui vise à régler les problèmes fonctionnels ou structurels.

Cette méthode thérapeutique repose sur un principe simple. Il implique que toutes les parties du corps (squelettes, organes, nerfs…) sont étroitement associées par les tissus qui le composent. Si bien que dès qu’une structure est perturbée dans son fonctionnement, d’autres parties du corps qui se trouvent à proximité ou à distance peuvent subir les conséquences de ce déséquilibre. Ce principe explique pourquoi un ostéopathe choisit parfois d’agir sur le diaphragme pour soulager une douleur du dos.



L’ostéopathie utilise des techniques de pression manuelle, d’élongation et de torsion pour lever les blocages du corps et améliorer son fonctionnement. Aucune machine n’intervient. Toutes les actions appliquées se font sous l’impulsion et le contrôle manuel de l’ostéopathe.

Cette méthode thérapeutique trouve son origine aux États-Unis où elle apparaît au XIXe siècle. Elle est considérée comme une médecine alternative ou douce à l’instar de l’acupuncture ou de la naturopathie.

Accessible à tous les âges, des enfants aux séniors, elle n’est pas contre-indiquée pour les femmes enceintes. Elle nécessite néanmoins un certificat de non-contre-indication médicale établi par un médecin avant toute intervention sur un nourrisson de moins de six mois.


À savoir 

Pour rester en forme, souple et alerte, découvrez les conseils avisés d’un ostéopathe sur vos postures et les moyens de vous entretenir.

Remboursement de l’Assurance maladie pour un rendez-vous chez l’ostéopathe


L’ostéopathie est une pratique reconnue en France depuis 2002. En accord avec les praticiens et syndicats, l’État impose depuis 2015 une formation obligatoire. Elle doit se dérouler dans une école spécialisée agrémentée sur une période de 5 ans. Pour autant, un ostéopathe n’est pas un médecin et n’est pas considéré officiellement comme un professionnel de santé.

Cette distinction est importante puisqu’elle définit pourquoi l’ostéopathie fait partie des consultations non remboursées par votre caisse d’Assurance maladie. La Sécurité sociale considère que les actes réalisés par un ostéopathe n’appartiennent pas à la médecine conventionnelle. De ce fait, ce professionnel a le droit d’appliquer des honoraires libres. La loi l’oblige simplement à les afficher de façon visible dans son cabinet. Ces tarifs peuvent être très variables d’un professionnel à un autre.

Si vous avez recours à des séances d’ostéopathie régulièrement dans l’année, cela peut s’avérer coûteux. Il est plus intéressant pour vous, financièrement, de vous tourner vers une complémentaire santé qui rembourse, en général en partie, les frais de santé engagés pour ce type de soins.

A savoir

Comme l’Assurance maladie, la Complémentaire santé solidaire, appelée jusqu’en 2019 CMU, ne procède pas au remboursement de l’ostéopathe.

Le remboursement des mutuelles santé face à l’ostéopathie


Vous avez une complémentaire santé ? N’hésitez pas à vous tourner vers votre assurance santé pour savoir si l’ostéopathie fait partie des prestations remboursées.

Face à l’engouement des Français pour cette médecine alternative, les mutuelles se sont adaptées. Seule une dizaine d’entre elles participait à l’indemnisation de ce type de frais en 2010. Aujourd’hui, plus de 500 contrats proposés par des complémentaires santé existent.

Avant toute signature, n’oubliez pas de lire attentivement les clauses et conditions à respecter. Attention, votre complémentaire santé peut exiger une qualification de l’ostéopathe (DO, diplômé d’ostéopathie ou membre du ROF, registre des ostéopathes de France, numéro Adéli).

N’hésitez pas à découvrir le montant des garanties proposées dans un contrat Groupama Santé Active en matière de médecines douces et à simuler votre tarif de mutuelle santé.



Le forfait par acte ou annuel


Le schéma de remboursement classique pour des actes médicaux se base en général sur le tarif de convention auquel on ôte la participation forfaitaire et le montant remboursé par l’Assurance maladie. Reste à la charge de la mutuelle le ticket modérateur. Les offres des mutuelles en matière de remboursement de l’ostéopathe fonctionnent différemment puisqu’il ne s’agit pas de médecine conventionnelle. Elles sont souvent présentées dans la rubrique « médecine douce ». Une complémentaire santé rembourse généralement les actes d’ostéopathie sur la base :

  • d’un forfait annuel de X euros. Cela signifie que vous pouvez demander le remboursement des frais de consultations d’un ostéopathe si vous ne dépassez pas un montant de X euros sur l’ensemble de l’année. Si vous allez au-delà de ce montant au cours de l’année, vous ne bénéficierez pas du remboursement de la séance d’ostéopathe.

  • d’un remboursement à la séance : vous pouvez bénéficier par exemple d’un montant remboursé de 30 euros, dans la limite de 2  séances dans l’année.

Dans tous les cas, pour vous faire rembourser il vous faudra adresser à votre organisme la note d’honoraires mentionnant la date et le montant de la consultation, le nom du bénéficiaire et les références du praticien.

Assuré Groupama

Depuis le 1er septembre 2020, le remboursement de l’ostéopathe avec votre contrat Groupama Santé Active est passé de 30 € à 50 € ou 60 € la séance, dans la limite de 2 ou 3 fois par an, selon votre contrat. C’est aussi le cas d’autres médecines douces : chiropractie, étiopathie, acupuncture, homéopathie, psychothérapie, psychomotricité, hypnothérapie… Pour demander le remboursement de votre séance de médecine douce, envoyez simplement votre facture acquittée à Groupama via l'application mobile Groupama & moi (rubrique "transmettre un document") sans passer par l’Assurance maladie (Sécurité sociale, MSA…). N’oubliez pas de suivre vos remboursements directement sur votre espace client.

Obtenir votre tarif santé en ligne

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Groupama Santé Active

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.


Contenu mis à jour le 16/09/2021