Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Cataracte : opération et remboursement

Votre vision baisse et devient progressivement voilée, sans que vos lunettes ou lentilles de contact puissent corriger le problème ? Il est possible que vous soyez affecté par la cataracte. Cette pathologie des yeux, souvent liée à la vieillesse, se soigne généralement par la chirurgie. Mais qu’est-ce que la cataracte, quand peut-elle survenir et quels en sont les symptômes ? Comment se déroule l’opération de la cataracte et quels en sont les risques ? Et combien coûte l’intervention et comment est-elle remboursée ?

Cataracte : opération et remboursement

Qu’est-ce que la cataracte ?


La cataracte correspond à une opacification du cristallin. Cette affection de l’œil est principalement liée au vieillissement. Elle peut aussi être consécutive à une maladie comme le diabète, une forte myopie ou un traumatisme. Certains facteurs accélèrent son apparition et son évolution, dont le tabagisme et l’exposition aux ultraviolets. La cataracte congénitale, bien que peu fréquente, existe également.


La cataracte est une maladie à évolution lente, qui touche très souvent les deux yeux, sauf lorsqu’elle possède une origine traumatique. Elle est diagnostiquée par un ophtalmologiste. Les symptômes incluent une vision floue ou voilée, une diminution de l’acuité visuelle et une mauvaise perception des contrastes. Une sensibilité à la lumière vive et une gêne pour lire peuvent aussi être observées. Les troubles de la vision et l’altération de la vue sont irréversibles et affectent négativement votre qualité de vie. La cataracte peut aller jusqu’à la cécité en l’absence d’une prise en charge et d’un suivi ophtalmologique.

À savoir

Il est recommandé de consulter un ophtalmologue au minimum tous les deux ans à partir de 65 ans dans le cadre du dépistage de la cataracte. Votre praticien s’assurera que vous ne présentez pas d’autre pathologie liée à la baisse de la vision ni d’autre cause de cécité, comme la dégénérescence maculaire (DMLA) ou le glaucome. En complément de votre mutuelle santé, votre assurance optique pourra vous permettre d’être remboursé des honoraires facturés lors de vos visites.

Comment peut-on soigner la cataracte ?


Le port de lunettes adaptées et l’utilisation d’un éclairage plus fort pour les activités comme la lecture pourront permettre d’améliorer votre vision dans un premier temps. Si votre perte de vision est trop importante, l’opération de la cataracte vous sera proposée.


Le traitement chirurgical est le seul traitement de la cataracte efficace en cas d’aggravation et de gêne persistante dans la vie de tous les jours. L’intervention, courante et maîtrisée, vous permettra de retrouver une bonne vue et un confort au quotidien.

En quoi consiste l’opération de la cataracte ?


L’opération de la cataracte consiste à retirer le cristallin opacifié via une petite incision, puis à le remplacer par une lentille optique. Il s’agit d’un cristallin artificiel, appelé implant intraoculaire. La cornée et la membrane du sac cristallin sont incisées par le chirurgien à l’aide d’une lame, voire d’un laser. L’intervention ne nécessite pas d’anesthésie générale. Elle est habituellement réalisée sous anesthésie locale, obtenue par l’application d’un gel oculaire ou de gouttes de collyre, ou par l’injection d’un anesthésiant près de l’œil. Les deux yeux, lorsqu’ils sont concernés, sont opérés à quelques semaines d’intervalle.


La chirurgie de la cataracte est indolore. Une gêne peut être ressentie après l’opération, pendant quelques heures au maximum. L’intervention en elle-même dure entre 15 et 30 minutes. Elle entre dans le cadre de la chirurgie ambulatoire. Parfois, elle est suivie d’une nuit à l’hôpital. Lorsqu’un patient est opéré de la cataracte, plusieurs types d’implants oculaires peuvent être utilisés. Les implants monofocaux permettent de corriger une éventuelle myopie ou hypermétropie en plus de la cataracte. Les implants multifocaux et/ou toriques sont employés pour améliorer la vision de loin, mais aussi la vision de près et l’astigmatisme.

Quels sont les risques de l’opération de la cataracte ?


Certaines complications peuvent apparaître après une opération de la cataracte : déplacement de l’implant, apparition temporaire de mouches devant les yeux, éblouissement ou sensibilité accrue à la lumière, etc. La survenue d’une nouvelle opacité de l’œil (cataracte secondaire, ou opacification capsulaire postérieure) est un autre effet postopératoire possible. Les complications graves, comme un décollement de rétine ou une infection sont très rarement observés.


Dans la grande majorité des cas, la récupération visuelle après l’opération est très rapide. Vous pourrez reprendre la plupart de vos activités normales le lendemain (hors sports et efforts intenses). La conduite automobile restera déconseillée tant que votre vue ne sera pas parfaitement claire.

Combien coûte une opération de la cataracte ?


Le tarif d’une opération de la cataracte dépend de plusieurs facteurs, dont le type d’implant oculaire utilisé, les honoraires du chirurgien, le lieu d’hospitalisation (public ou privé) et la technique impliquée dans l’intervention.


Le prix d’une opération de la cataracte avec ou sans emploi du laser, pour un œil, oscille entre quelques centaines d’euros et 2 000 € ou plus.

Quel est le remboursement de l’opération de la cataracte par la Sécurité sociale ?


Le prix de l’opération de la cataracte fait l’objet d’une prise en charge par la Sécurité sociale ou la MSA (Mutualité sociale agricole). Le remboursement de la chirurgie de la cataracte intervient dans la limite du tarif de base de l’Assurance maladie.


Les dépassements d’honoraires et la participation forfaitaire de 24 € à régler pour les actes dont le prix est supérieur à 120 € restent à votre charge. Si vous passez une nuit à l’hôpital, vous devrez également régler le forfait journalier hospitalier (20 €) et les frais de confort annexes (chambre individuelle, etc.).

À savoir

Dans certaines situations, si vous vous faites opérer de la cataracte, vous pouvez être exonéré du forfait hospitalier et/ou de la participation forfaitaire de 24 €. Cela est le cas si vous bénéficiez de la Complémentaire santé solidaire (ex-CMU-C), si vous dépendez du régime local d’Alsace-Moselle ou si vous touchez une pension d’invalidité.

Quel est le remboursement d’une opération de la cataracte par la mutuelle ?


Les sommes non prises en charge par la CPAM ou la MSA pour votre opération de la cataracte et votre implant oculaire pourront faire l’objet d’un remboursement par votre mutuelle. Votre complémentaire santé vous remboursera notamment, le cas échéant et en fonction des garanties souscrites :

  • Les dépassements d’honoraires ;

  • La participation forfaitaire de 24 € ;

  • Le forfait journalier ;

  • Les frais de confort.

Disposer d’une mutuelle vous permettra, en outre, de profiter d’une couverture de vos soins optiques. Les frais relatifs à la prescription et à l’achat de vos lunettes, verres correcteurs ou lentilles, si vous en avez besoin après l’opération, pourront ainsi être remboursés en totalité ou en partie.

Assuré Groupama

La garantie assurance optique est incluse dans nos contrats de mutuelle santé. En plus de la prise en charge de vos frais de chirurgie(1), profitez d’un remboursement de vos frais optiques(1), d’une prise en charge de la chirurgie réfractive et de tarifs privilégiés chez nos opticiens partenaires.

Simulez votre tarif santé gratuitement en 3 minutes

150€ offerts(2)

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Dans la limite des garanties souscrites.
(2) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.
(3) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu publié le 18/08/2022