Comment savoir si on a une carie et éviter un problème dentaire ?

Comment savoir si on a une carie et éviter un problème dentaire ?
 

Le problème dentaire est une question qui se pose que l’on soit enfant, adulte ou senior. Comment savoir si on a une carie ou comment éviter les caries impose de suivre quelques règles de conduite, à découvrir. La carie de l’enfant doit être soignée rapidement pour permettre au jeune d’avoir une bonne dentition, une fois adulte.


Comment éviter les caries ?

Tout simplement en ayant une bonne hygiène bucco-dentaire et en suivant les recommandations de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) :
  • Le brossage des dents, dès les premières dents, 2 fois par jour pendant 2 minutes avec une brosse souple renouvelée tous les 3 mois en utilisant la méthode BROS ;
  • L’utilisation du fil dentaire tous les soirs ;
  • Les gommes à mâcher sans sucre, en cas de brossage impossible ou après avoir absorbé du sucré… Grignotage et boissons sucrées à éviter entre les repas.

Comment savoir si on a une carie ?

Consultez un chirurgien-dentiste dès le moindre problème dentaire : douleurs dentaires, gêne à la mastication, élancement dans la mâchoire, gonflement de celle-ci, saignements récurrents…
 
Vous êtes enceinte ? Vous êtes senior ou vous avez une maladie chronique ? Un rendez-vous chez votre chirurgien-dentiste est indispensable.
 
Et si vos dents ne se rappellent pas à votre bon souvenir, pensez à rendre visite à votre dentiste une fois dans l’année. Il s’assurera qu’aucune carie n’est installée, en profitera pour vous faire un détartrage et vous donner quelques conseils si nécessaire. N’hésitez pas à le questionner sur le brossage ou encore les dentifrices en fonction de vos besoins (sensibilité dentaire, saignement de gencives…).
 

Etat des lieux des bonnes pratiques

Le dernier Baromètre santé bucco-dentaire 2018(1) fait un « état des lieux » de ces pratiques au sein de la population française. 74 % des personnes ayant répondu à l’enquête déclarent se brosser les dents au moins deux fois par jour, et plus de 60 % se rendent une fois par an au cabinet dentaire…. Donc 4 Français sur 10 oublient de consulter !
 
Pour les professionnels de la santé, une donnée est inquiétante : 59 % des Français interrogés(1) ne font pas le lien entre leur état de santé général et leur santé bucco-dentaire. Ils n’ont pas conscience des retombées d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire : pour 89 % d’entre eux, avoir des gencives rouges, douloureuses et/ou enflées, ou encore une mauvaise haleine (pour 90 %) n’est pas révélateur d’un mauvais état de santé.
 
76 % des Français(1) ont des gencives qui saignent au brossage, 30 % souffrent de gingivites et 29 % d’une mauvaise haleine. Ces signaux doivent les alerter puisqu’ils sont les prémices d’une maladie parodentale. Pour autant peu d’entre eux se rendent chez leur dentiste en présence de tels problèmes.
 
Une personne sur deux(1) a déclaré avoir réalisé un détartrage depuis moins d’1 an. Les seniors sont plus nombreux à être passés pour cet acte chez leur dentiste (58 %). Et tous font le lien entre leur détartrage et leurs gencives… en bonne santé. N’oublions pas que le détartrage est la mesure préventive la plus efficace contre l’apparition des maladies parodontales.
 
A savoir : L’élimination incomplète de la plaque dentaire par un brossage adapté est la principale cause des maladies des gencives et 67 % des Français en sont conscients !
 

Carie enfant, possible… à tout âge

Une carie sur une dent de lait ? Tout à fait possible et vous êtes nombreux, en tant que parent, à l’avoir constatée. N’oubliez pas que la dent de lait est plus fragile que la définitive. Conséquence son émail est plus facilement « attaqué » par les aliments sucrés et acides ingéré par le bébé et le jeune enfant (sucres, acide des sodas…).
 
Un enfant avant 3 ans peut avoir une carie(2), notamment si vous lui donnez des biberons sucrés la nuit. Il s’endort avec la tétine dans la bouche et le travail de « nettoyage » de la bouche ne s’effectue pas la nuit correctement.
 
La règle est donc la suivante : brossage à l’eau dès l’apparition des premières dents et pas de sucre à bébé après le brossage des dents. Et pour éviter de lui transmettre les bactéries, condition indispensable à la formation des caries, ne sucez pas la tétine pour la nettoyer, n’utilisez pas les mêmes couverts avant lui…
 
A savoir : votre enfant a 3 fois plus de risques d’avoir des caries sur ses dents définitives s’il en a eu sur ses dents de lait(3).
 
A partir de 6 ans, vous adoptez le programme de prévention M’T dents. Examen bucco-dentaire et soins sont entièrement pris en charge par l’Assurance maladie et la MSA. Ils proposent également des conseils de prévention à suivre sans hésiter.
 
A l’adolescence, le programme M’T dents se poursuit… jusqu’à 24 ans. Mais il n’est pas toujours aisé de faire passer le message de l’hygiène bucco-dentaire à ses adolescents.
 
A savoir : entre 1987 et 2006 la carie dentaire a régressé. 4 fois plus d’enfants sont indemnes de carie en 2006(4).
 
Assuré Groupama : L’assurance Groupama Santé Active rembourse intégralement, quelle que soit la formule choisie, les soins courants dont le détartrage et le traitement des caries.
 

(1)Enquête UFSBD/Pierre Fabre Oral Care sur la santé bucco-dentaire des Français menée auprès de 32 421 Français du 8 décembre 2017 au 20 janvier 2018 via Facebook –Twitter –Internet.

(2) Site Ameli.fr (mars 2017) https://www.ameli.fr/essonne/assure/sante/themes/poussees-dentaires/dents-lait-importance-risque-lie-caries#text_3845 ; Fiche conseil UFSBD http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2016/08/Fiche-conseil-ENFANT-NAISSANCE-A-6-ANS-avec-video-.pdf

(3) Source Community Dental Health, 2004.

(4) Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge ; DREES, Etudes et résultats, n° 847 juillet 2013. https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er847.pdf ; Etudes UFSBD février 2004, mai 2013, novembre 2013.
 

Publié le 4 octobre 2018