Achat d’une voiture d’occasion : nos conseils

Achat d’une voiture d’occasion : nos conseils
 

Vous avez décidé d’acheter une voiture d’occasion mais vous n’êtes pas un « professionnel ». Comment évaluer le prix d’une voiture d’occasion ? Comment faire votre recherche d’une voiture d’occasion ? Que demander au vendeur ? Suivez nos conseils pour réussir l’achat d’une voiture d’occasion.


Recherche d’une voiture d’occasion : qui contacter ?

Acheter une voiture d’occasion signifie trouver votre vendeur. Il peut être un particulier, un concessionnaire, le collaborateur d’un constructeur automobile, un mandataire qui réalise les démarches d’achat à votre place ou encore un loueur de voitures.
L’achat auprès d’un vendeur professionnel offre notamment une garantie des pannes mécaniques de 3 mois, en général.
S’adresser à un collaborateur salarié c’est être assuré d’avoir un modèle récent (6 mois) avec un faible kilométrage, bien équipé, avec une garantie constructeur encore valable.
Le recours au mandataire vous offre du « clé en main » et vous dégage de tout souci.
Dans tous ces cas, votre marge de négociation est souvent plus faible que si vous achetez auprès d’un particulier.
Avec un loueur de voitures vous pouvez réaliser un vrai bon plan financier mais vous devrez être vigilant sur l’état du véhicule surtout s’il s’agit d’un loueur de courte durée.

Acheter une voiture d’occasion : évaluer son prix

Avant d’acheter une voiture d’occasion vérifiez sa cote sur le marché de l’occasion, autrement appelé l’argus. Elle est estimée en fonction du marché, du modèle (recherché ou pas), des options, de sa puissance, de son kilométrage…
Avec Internet, il est très aisé de se faire une idée du prix d’une voiture. Les sites spécialisés dans la vente entre particuliers, les magazines auto, la presse régionale… proposent tous des simulateurs de cote, aux côtés de l’Argus auto, le plus ancien sur le marché (l’Argus de l’AutomobileLa Centrale … ).

Achat d’une voiture d’occasion : que demander au vendeur ?

Le vendeur est un particulier :
demandez-lui tout ce qui peut contribuer à retracer la vie du véhicule. Essayez de reconstituer le passé du véhicule…
Les informations incontournables avant l’achat :
  • la consommation du véhicule,
  • son kilométrage,
  • la voiture est-elle une première main ?
  • a-t-elle été accidentée ?
  • regardez le carnet d’entretien,
  • demandez les justificatifs des dernières interventions (factures), les raisons de la vente,
  • vérifiez si le prix est négociable,
  • quand essayer la voiture ?
 
Le vendeur ne doit pas vous tromper sur l’état du véhicule. Il doit vous dire par exemple que le véhicule a été accidenté, qu’il a été repeint….Il doit préciser quels sont les frais inévitables (faire changer la courroie de distribution par exemple). Attention les arnaques existent : soyez vigilant.
 
A savoir :
vous ne bénéficiez d’aucune garantie, sauf celle des vices cachés, toujours difficile à mettre en œuvre. Attention, si vous achetez auprès d’un particulier en passant par un site de mise en relation (La Centrale…) le véhicule peut bénéficier d’une garantie mécanique 6 ou 12 mois.
 
Le vendeur est un professionnel :
Tout professionnel a l’obligation de vous renseigner sur l’état réél du véhicule (marque type, modèle, origine de la voiture (de location, de société, de particulier), date de sa 1re immatriculation, kilométrage parcouru, prix de vente TTC hors option. Il doit aussi effectuer les inspections de sécurité, changer les pièces d’usure… bref vérifier l’état du véhicule.
Le vendeur a un devoir de conseil sur le choix du modèle le mieux adapté à votre besoin. Il vous informe des frais essentiels pour mettre en circulation la voiture. Il établit ensuite un bon de commande détaillant les équipements, leur prix, la date limite de livraison, le mode de financement envisagé. Si vous avez négocié le prix, ce bon indique l’avantage obtenu.
 
A savoir :
vous bénéficiez de la garantie légale des vices cachés et de la garantie commerciale (en fonction des vendeurs).
 

Achat voiture d’occasion : documents remis par le vendeur

Pas question de conclure un achat voiture d’occasion et de procéder au paiement si vous n’avez pas les documents suivants :
  • le certificat de situation administrative daté de moins de 15 jours (appelé aussi certificat de non gage) : il vous assure que le véhicule appartient bien à celui qui vous le vend,
  • le contrôle technique de moins de 6 mois (pour les véhicules de plus de 4 ans),
  • le certificat d’immatriculation (ex-carte grise) barré avec la mention « Vendu le… » avec la signature du vendeur,
  • l’exemplaire n° 2 du certificat de cession,
  • le code de cession que le vendeur aura obtenu en réalisant les démarches en ligne pour vendre le véhicule,
  • le carnet d’entretien + les factures des réparations ainsi que la notice du constructeur.
 
Vérifiez précisément toutes les informations mentionnées : concordance entre le nom mentionné sur le certificat de non gage, sur le certificat d’immatriculation, le contrôle technique, concordance des informations sur le véhicule entre les divers documents.
N’oubliez pas, avant de devenir effectivement propriétaire de votre voiture, d’informer votre assureur et de souscrire une assurance auto adaptée à vos besoins.
 
Assuré Groupama :
pour sécuriser votre achat, vous pouvez aussi faire appel à AutoNuevo (1). Ce service gratuit est proposé par Groupama. En plus de ses offres d'assurance auto il vous aide à trouver votre future voiture, neuve ou d’occasion, en profitant d’un prix négocié.
 

(1) Le service Groupama Auto Nuevo est mis en oeuvre par CapsAuto, filiale de Groupama et permet d'entrer en relation avec des vendeurs automobiles professionnels partenaires. Service gratuit hors coût éventuel de communication téléphonique et sans obligation d'achat réservé aux particuliers résidant en France métropolitaine et proposé par Groupama à l'occasion d'une offre d'assurance auto. La valeur du véhicule recherché doit être au minimum de 5 000 € pour une voiture d'occasion et de 8 000 € pour une voiture neuve. Voir conditions auprès de votre conseiller Groupama.

 

Mis à jour le 4 juin 2018