Faire du vélo en toute sécurité : infos et conseils

 
 
 
Le week-end comme les vacances sont des moments propices pour faire du vélo. Dans les grandes villes, le vélo gagne du terrain et devient un réel moyen de transport. Or, sur la route, les dangers sont nombreux : voitures ou camions qui doublent, portières qui s’ouvrent, piétons qui traversent… Pour éviter ces risques, mieux vaut être bien préparé, toujours prudent et bien assuré. Conseils pour faire du vélo en toute sécurité.
 

Avant de faire du vélo : préparer ses sorties

  • Vérifiez l’état de votre vélo : pression des pneus, patins, câbles de freins, usure du dérailleur et de la chaîne, sonnette, lumières…
  • Choisissez un vélo adapté : route ou chemin accidenté, il existe des modèles adaptés pour chaque type de pratique.
  • Réglez à votre taille le guidon et la selle.
  • Portez des vêtements réfléchissants pour être visible par tous, un casque et des gants, des coudières et genouillères si le terrain est accidenté. N'oubliez pas que le "gilet jaune" réfléchissant est obligatoire de puis 2008, pour vous comme pour votre éventuel passager, si vous circulez de nuit, en dehors d'une agglomération ou lorsque la visibilité est insuffisante.
  • Fixez des objectifs à votre niveau, en termes de distance, de durée et de dénivelé.
  • Surtout, respectez le code de la route pour plus de sécurité à vélo !
 
Pour en savoir plus sur les équipements obligatoires ou conseillés cliquer ici
 

Quelles assurances pour vous couvrir en cas de blessure, de vol ou de dommages à votre vélo ?

Pour circuler à vélo, vous n’êtes pas obligé de vous assurer, mais c’est fortement recommandé car les dangers sont nombreux et les accidents d’autant plus graves que l’on est peu protégé.
 
  • Si vous êtes blessé par une personne au volant de sa voiture, vos dommages sont indemnisés par l’assureur de ce véhicule ; si le conducteur refuse de reconnaître son implication ou s’il se sauve, vous pouvez utiliser la garantie « défense et recours » généralement incluse dans votre assurance multirisques habitation. Dans ce cas, pour prouver l' implication du conducteur de la voiture, n'hésitez pas à recueillir le témoignage de personnes ayant assisté à l'accident.
  • Si vous vous blessez tout seul, et que cet accident a des conséquences graves, vous êtes couvert si vous avez souscrit une GAV, Garantie des accidents de la vie ; c’est l’assurance la plus protectrice pour vous comme pour votre famille en cas de blessures durables, liées à l’accident, entraînant une invalidité permanente.
  • Si vous êtes responsable en blessant quelqu’un, la responsabilité civile incluse dans votre assurance multirisque habitation intervient pour les dommages causés aux autres.
  • Si votre vélo est endommagé ou volé, il ne peut être couvert que si vous avez souscrit une assurance spécifique.
 
Conseil
En ville, soyez particulièrement vigilant sur la sécurité routière : adaptez votre vitesse, gardez vos distances et respectez le code de la route, même s’il est tentant de passer au feu rouge quand il n’y a personne… Pour rouler dans de bonnes conditions, profitez des aménagements prévus pour les cyclistes.
 
 
À savoir
Vos trajets domicile-travail à vélo pris en charge par votre employeur :
Pour inciter à l’utilisation de moyens de transport sans pollution et facilitant l’exercice physique, une expérience a été menée par les pouvoirs publics entre juin et décembre 2014 dans 19 entreprises : les salariés qui sont venus travailler à vélo ont touché 0,25 € par kilomètre parcouru.
Cette nouvelle forme d’indemnisation est baptisée IKV : Indemnité Kilométrique Vélo. Depuis le 15 février 2016, elle est applicable à tous les salariés du secteur privé, qui pédalent entre leur domicile et leur lieu de travail, à vélo et même à vélo doté d'une assistance électrique.
A savoir, cette indemnité reste au bon vouloir de votre employeur. A vous de vous renseigner auprès de lui.
 

Mis à jour le 24 février 2016