Que faire en cas d’inondation ?

Que faire en cas d'innondation ?
 

Les inondations sont de plus en plus fréquentes et incitent les personnes concernées à anticiper ce risque pour mieux s’en protéger. Que faire en cas d’inondation : avant, pendant et après ? Quels dispositifs de protection existent, notamment pour calfeutrer les portes ?


Que faire en cas d’alerte inondation ?

Avant l’inondation
 
Il vous faut rapidement, mais sans panique, procéder aux gestes de protection essentiels. Nous vous donnons la liste des actions à effectuer en priorité pour votre sécurité et celle de vos biens.
  • Garer votre véhicule hors de portée de la crue.
  • Fermer les réseaux de gaz, de chauffage et d’électricité pour éviter tout risque d’explosion ou d’électrocution.
  • Sécuriser vos objets de valeur en les plaçant dans un lieu sec.
  • Surélever tout ce que vous pouvez : meubles, électroménager, téléviseur…
  • Amarrer les cuves et gros objets pouvant dériver.
  • Mettre à l’abri les produits sensibles ou dangereux comme les produits ménagers pour éviter toute pollution.
  • Faire une réserve d’eau potable et de produits alimentaires pouvant être consommés facilement.
  • Vérifier vos protections des portes et entrées : batardeaux, sacs de sables ou de terre, ou les installer si cela n’a pas déjà été fait.
  • Monter vous réfugier à l’étage supérieur.
  • Ne jamais aller chercher vos enfants à l’école ou à la crèche : si nécessaire, les secours les prendront en charge en priorité.
 
Pendant l’inondation
 
Ces consignes sont à respecter dans les moments critiques de la crue. Votre sécurité doit toujours rester la priorité absolue.
  • Ne pas sortir : plus d’un tiers des victimes des dernières inondations ont été surprises par la crue au volant de leur véhicule.
  • Rester à l’abri à l’écoute des informations.
  • Suivre les consignes de sécurité qui vous parviennent.
 
Si vous devez quitter votre maison :
  • Ne partir que si les autorités vous le demandent.
  • Ne rentrer que si les services de secours vous y autorisent.
  • N’emporter avec vous que les articles essentiels : vêtements chauds et imperméables.
  • Signaler votre évacuation aux autorités et leur indiquer votre domicile provisoire si vous n’allez pas dans un centre d’hébergement de la municipalité.
 
Après l’inondation
 
L’heure est venue de retrouver votre maison et de constater les dommages. Dans ces moments difficiles, ne vous mettez jamais en danger et respectez pour cela quelques principes simples.
  • Vérifier la présence de fissures ou de déformations des fondations, des murs ou du sol avant de pénétrer dans le bâtiment. Le cas échéant, faire contrôler la stabilité de l’édifice par un professionnel compétent.
  • Rentrer accompagné et en plein jour muni d’une lampe torche pour les coins obscurs.
  • Inspecter les éventuels dommages aux murs intérieurs, planchers, escaliers et plafonds.
  • Faire appel à des spécialistes pour vérifier l’état de vos réseaux d’électricité, de gaz et de chauffage.
  • Evacuer l’eau restante et les débris si nécessaire.
  • Sortir les biens endommagés et jeter les objets irrécupérables.
  • Aérer votre logement et le chauffer si cela est possible.
  • Désinfecter les sols et murs à l’eau de Javel.
  • Vous assurer auprès des autorités que l’eau est potable avant toute utilisation pour un usage alimentaire.
  • Ne rétablir le courant que si le réseau électrique est totalement sec.
  • Et surtout, contacter rapidement votre assureur. Il vous indiquera les délais d’indemnisation en cas d’inondation reconnue catastrophe naturelle, ainsi que les coordonnées des entreprises spécialisées dans l’assèchement ou le traitement de l’humidité.
 
Assuré Groupama :
découvrez la marche à suivre en cas d’inondation, reconnue catastrophe naturelle ou pas, pour être indemnisé;
 

Quelles mesures de prévention pour se protéger de ce risque

Voici une liste de conseils complémentaires pour vous permettre de faire face.
  • Vérifiez les garanties de votre contrat d’assurance habitation, et gardez-le à proximité dans un lieu sec pour déclarer le sinistre en ligne ou par téléphone, que vous soyez propriétaire ou locataire.
  • Prenez des photos de vos biens : elles vous permettront d’attester des dommages subis.
  • Mettez à l’abri les documents importants : livret de famille, carnets de santé, papiers d’identité, contrats d’assurance, etc. Les plus importants peuvent être photocopiés.
  • Munissez-vous de protections temporaires contre l’inondation : plus efficaces que les sacs de sable, les batardeaux assurent une étanchéité temporaire. Installez-les au calme en dehors de toute crise pour éviter les erreurs et la panique.
  • Constituez un kit de survie avec des aliments de longue conservation (eau, barres de céréales, pâtes, etc.), mais aussi réchaud à gaz, trousse de secours, lampes torches et piles, vêtements (dont imperméable et bottes) et couvertures de survie.
  • Prévoyez une radio à piles pour vous informer et suivre les consignes de secours.
 
Assuré Groupama :
Faire votre déclaration de sinistre dans votre espace client vous permet de suivre son déroulement de A à Z. En cas de sinistre important, si votre domicile est inhabitable, Groupama Habitation prend en charge vos frais de relogement pendant 2 ans à compter du jour du sinistre et pour la durée nécessaire, à dire d’expert, à la remise en état des locaux.
 

Publié le 23 avril 2018