La franchise d’assurance auto : comment ça marche ?

La franchise d’assurance auto : comment ça marche ?
 

La plupart des contrats d’assurance auto comporte une franchise. Mais quelle est son utilité ? A quoi sert-elle et comment est-elle calculée ? Quels sont les différents types de franchise auto existants ? Dans quels cas s’applique-t-elle ? Suivez le guide pour tout comprendre et faire le bon choix.


À quoi sert la franchise d’assurance auto ?

La franchise auto est déterminante dans le calcul de votre prime d’assurance. Elle correspond à la somme qui reste à votre charge après un sinistre et qui ne sera, par conséquent, pas remboursée par votre assureur. Son objectif ? Responsabiliser les automobilistes en les faisant participer à la prise en charge de leur sinistre.
 
En effet, le coût de la franchise peut être dissuasif en cas de dégâts mineurs, car même si vous êtes assuré « Tous risques » mais que vous êtes responsable de l’accident ou qu’il n’y a pas de tiers identifié, vous devrez participer au coût du sinistre en payant une somme équivalente au montant fixé au contrat. Comment la franchise auto est-elle calculée ?
Variable, la franchise d’assurance voiture peut prendre la forme :
  • soit d’une somme forfaitaire fixe (par exemple 210 €),
  • soit d’un pourcentage d’indemnisation (par exemple 10% du montant de l’indemnisation), avec ou sans plafond maximum.
 
C’est un critère important à prendre en compte pour bien choisir votre contrat d’assurance auto : plus la franchise est élevée, plus votre cotisation sera moindre.

Plusieurs franchises existent :

La franchise « Dommages » s’applique sur les garanties Dommages Tous Accidents, vol, incendie…
La franchise « Bris de glaces » s’applique en cas de projection de cailloux, par exemple.
 
À savoir : la déclaration d’un bris de glace n’a aucune incidence sur le calcul du bonus-malus.
 
D’autres types de franchises existent comme la franchise « Conducteur novice » qui s’ajoute à la franchise « Dommages » ou par exemple, la franchise « Catastrophe naturelle » dont le montant est réglementaire.
 
À savoir : si le sinistre est consécutif à une catastrophe naturelle, le montant de la franchise légale à votre charge est de 380 €. En cas d’inondation reconnue catastrophe naturelle, votre voiture est automatiquement assurée dès lors que votre contrat inclut une garantie « dommages aux biens ».
Attention, si vous avez choisi d’assurer votre véhicule uniquement au tiers, vous ne bénéficiez pas de cette garantie.
 
La franchise kilométrique concerne la garantie assistance. Elle indique en kilomètres le seuil à partir duquel l’assistance peut être mise en oeuvre. Il est préférable d’opter pour l’assistance « 0 kilomètre », qui dépanne un assuré même à son domicile.

La franchise en cas d’accident responsable

Le niveau d'indemnisation des personnes impliquées dans un accident dépend de leur part de responsabilité.
Par exemple, un automobiliste assuré en « Tous risques » a une franchise sur son contrat de 300€ :
  • Si après un accident responsable, le montant de la réparation est de 5.500€, il recevra 5.200€.
  • En cas d’accident causé par un tiers responsable à 100%, la franchise lui sera remboursée totalement
  • En cas de responsabilité partagée, cet automobiliste conservera à sa charge la part de la franchise correspondant à sa part de responsabilité.
 

Location : ce qu’il faut savoir sur la franchise

De nombreux contrats de base pour la location de voiture prévoient une franchise souvent élevée. Si vous êtes en partie responsable d'un accident, les dommages subis par le véhicule loué restent à votre charge à hauteur de la franchise prévue au contrat.
Pour éviter ce risque, les loueurs vous proposent généralement de souscrire des garanties complémentaires optionnelles, telles que l’assurance « réduction de franchise » ou « rachat de franchise ».
 
Cette garantie, dont le coût varie selon les compagnies et le type de véhicule, vous permet de ne régler qu’une franchise réduite en cas d’accident ou de vol. Elle peut prendre la forme soit d’un supplément journalier ou d’un « pack protection ». Nous vous recommandons toutefois de bien lire votre contrat, car le rachat de franchise peut être partiel ou total.
 
Assuré Groupama : inutile d’augmenter le coût de votre contrat de location. Si vous avez souscrit la garantie « Dommage tous accidents » du contrat Conduire, Groupama prend en charge, en cas d’accident, le différentiel de franchise entre celle prévue dans votre contrat Groupama et celle du loueur. Par exemple, pour une franchise de 2 000 € liée à un contrat de location, si celle de votre contrat Conduire est de 356 €, Groupama vous rembourse 1 644 €. Découvrez une assurance qui couvre vos nouvelles mobilités !
 

"Pour les conditions et limites des garanties présentées, se reporter au contrat."
 

Publié le 16 janvier 2019