cerise groupama

 

Assurance jeune conducteur : faites le bon choix

Pratique et entraînement pour améliorer la mémoire des personnes âgées

 


L’assurance auto jeune conducteur est indispensable que l’on ait sa première voiture ou que l’on conduise celle d’un parent. Nos conseils pour savoir quelle assurance jeune conducteur choisir.


Assurance auto jeune conducteur : comment le déclarer

Le jeune conducteur a son permis de conduire depuis moins de 3 ans. Est également considéré comme conducteur novice, par les assureurs, celui n’ayant pas d’assurance au cours des 3 dernières années, même si son permis est plus ancien. La personne utilisant le plus souvent un véhicule doit être déclarée comme conducteur principal. A défaut, en cas d’accident, les garanties peuvent ne pas s’appliquer.

Jeune conducteur déclaré conducteur principal

Vous avez votre propre voiture ? Vous devez souscrire auprès de votre compagnie d’assurance un contrat auto en tant que conducteur principal.

Jeune conducteur déclaré conducteur secondaire

Le jeune conducteur est considéré comme conducteur secondaire lorsque vous l’ajoutez à votre contrat d’assurance. Tel est le cas des parents qui permettent à leur jeune conducteur de 19 ans d’utiliser la voiture familiale pour leurs loisirs et autres sorties. Ou encore d'un conjoint s'il lui arrive d'utiliser le véhicule occasionnellement.

 

Le jeune conducteur va, comme vous, cumuler du bonus s’il ne déclare pas d’accident responsable. Au bout de 3 ans sans problème, il peut s’assurer à un tarif classique. S’il est responsable d’un accident, votre bonus et le sien seront impactés tout comme le montant de votre cotisation.

 

A savoir : il peut y avoir plusieurs conducteurs secondaires sur un même contrat.

Qui est conducteur occasionnel ?

Vous avez votre permis mais pas de véhicule à conduire ? Vous allez donc conduire occasionnellement la voiture d’un proche sans être déclaré comme conducteur sur son contrat d’assurance auto. Vous ne cumulez donc pas de bonus. Pour l’assureur vous êtes un conducteur non désigné au contrat… et en cas d’accident, il appliquera sans doute une franchise plus élevée que celle prévue. 

 

A savoir : il est donc essentiel de faire le point avec les propriétaires/assurés d’un véhicule que vous allez emprunter pour envisager éventuellement de vous désigner sur leur contrat en tant que conducteur secondaire. N’hésitez pas à leur demander de contacter leur assureur pour éviter les mauvaises surprises.

Prix de l’assurance jeune conducteur

Une surprime, limitée à 100 % du tarif de base est appliquée la 1ère année lorsque vous démarrez en tant que jeune conducteur. Elle sera de 50 % maximum au terme de la deuxième année et de 25 % maximum la troisième année. Elle sera supprimée à partir de la quatrième année sans accident responsable…

 

Pour une première assurance jeune conducteur, le tarif tient compte de nombreux paramètres dont notamment :

  • avoir suivi ou non une formation en conduite accompagnée,

  • avoir un contrat d’assurance pour son propre véhicule ou être rattaché au contrat des parents.

  • les caractéristiques du véhicule (marque, modèle, puissance, valeur…)

 

Chaque compagnie d’assurance a ses propres critères. Vous devez vous adresser à votre assureur, idéalement avant d’acheter votre voiture pour faire le bon choix et bénéficier d’une assurance auto adaptée à vos besoins et à l’usage que vous faites de votre voiture.

Choisir une petite voiture à faible valeur et une formule d’assurance au tiers ou une assurance « petit rouleur » peuvent être des moyens particulièrement indiqués pour faire baisser le prix de sa 1ère assurance auto.

 

Mis à jour le 3 janvier 2020