Sport et grossesse : les bonnes pratiques

Sport et grossesse : les bonnes pratiques
 

Faire du sport enceinte ? Bien sûr que c’est possible et pas seulement si on a l’habitude de pratiquer un sport régulièrement ! Pour concilier sport et grossesse il suffit de suivre quelques conseils simples. Alors, si vous voulez savoir quel sport pratiquer enceinte suivez le guide.


Les bienfaits du sport… enceinte

Que des avantages !

Faire bouger son corps est bon à tout moment de la vie et encore plus pour une femme enceinte. En pratiquant une activité sportive vous allez agir sur des zones de votre corps très sollicitées. Vous allez, notamment, entretenir votre musculature abdominale, améliorer le retour veineux, accroître votre endurance, stimuler votre activité cardiaque. Il augmente vos capacités respiratoires, mises à rude épreuve au moment du travail d’’accouchement. Le sport pratiqué avant et pendant la grossesse facilite la récupération fonctionnelle du périnée.
 
Et vous le savez, le sport est à l’origine de votre bien-être psychique : moins de stress, l’occasion de se vider la tête… et de diminuer votre éventuelle anxiété. Le sport vous aide également à manger de manière plus équilibrée, ce qui est essentiel en période de grossesse.
 

Adaptez votre pratique sportive

Vous faisiez du sport avant d’être enceinte ? Vous pouvez poursuivre celle-ci sous réserve que le sport ne soit pas trop violent, qu’il n’y ait pas de contre-indications médicales et que votre médecin vous donne son feu vert. Plus vous vous rapprocherez du terme, plus vous devrez être prudente.
 
Vous ne faisiez jamais de sport et vous souhaitez commencer ? Pourquoi pas. Cependant ne faites pas d’efforts disproportionnés. Votre corps subit déjà des changements physiologiques importants avec la grossesse, ne lui imposez pas un rythme qui pourrait le fragiliser.
 

Quels sports pendant la grossesse ?

La marche de 30 minutes par jour est idéale pour toutes les femmes, même les moins sportives. La natation relaxe, détend et renforce votre dos. Pour celles qui n’aiment pas plus que cela se plonger dans une piscine, essayez la gymnastique douce (ou d’entretien), le Pilates, le yoga prénatal ou encore la danse. A partir du 7e mois évoquez la poursuite ou non du sport avec le professionnel de santé qui vous suit.
 

Sports déconseillés aux femmes enceintes

Vous devez éviter tous les sports pouvant entraîner des chutes, des chocs ou traumatismes de l’abdomen : sports de balle collectifs (basket, tennis, handball…), sports de combat (judo, escrime…) mais aussi équitation, ski.
 
L’alpinisme est fortement déconseillé, et les autorités sanitaires interdisent la plongée sous-marine (l’apnée étant dangereuse pour le fœtus !). Certains sports d’endurance provoquant impacts et secousses et à l’origine d’entorses ne sont pas recommandés comme le jogging, le vélo, ou encore l’aérobic.
 
Assuré Groupama : Avec Groupama Santé Active Famille, en cas de naissance ou d’adoption d’un enfant de moins de 11 ans, Groupama vous verse un forfait jusqu'à 200 €.
Vous pouvez bénéficier de l’aide d’une auxiliaire puéricultrice à la sortie de la maternité.
 

Mis à jour le 24 septembre 2018