Assurance auto : calcul du bonus-malus

 
La prise en compte du bonus-malus ou CRM (Coefficient de réduction-majoration) conduit à majorer ou à réduire chaque année le montant de votre cotisation d’assurance auto. Découvrez son fonctionnement.
 
 

Le bonus-malus : un principe simple

À chaque échéance annuelle de votre contrat d’assurance auto, un nouveau bonus-malus auto est appliqué à votre cotisation de référence en fonction de votre historique de conduite.
  • Vous n’avez pas eu d’accident ? Un bonus vous récompense et votre cotisation d'assurance baisse.
  • Vous avez eu un accident dont vous êtes partiellement ou totalement responsable : un malus vous pénalise et votre cotisation augmente.
 
Lorsque vous souscrivez votre contrat d’assurance auto pour la 1ère fois, votre coefficient de réduction majoration (CRM), est de 1.
 
A savoir : les sinistres pris en compte dans le calcul du bonus-malus sont ceux qui comportent une part de responsabilité de l'assuré. Sont exclus notamment :  les accidents de stationnement sans tiers identifié, vol, incendie, bris de glace
 

1 - Vous avez un accident dont vous êtes responsable

Vous êtes partiellement responsable : vous devez appliquer une majoration de +12,5% à votre coefficient de l’année précédente.  Vous devez donc multiplier votre coefficient de l’année précédente par 1,125.
 
Vous êtes entièrement responsable : votre coefficient est majoré de 25 %. Vous devez donc multiplier votre coefficient de l’année précédente par 1,25.
Exemple pour un accident responsable, avec un coefficient de 0,68 :
  • Un 1er accident entraînera un nouveau coefficient, à savoir : 0,68 * 1,25 = 0,85
  • Si vous en avez un second la même année, votre coefficient passera à : 0,85 * 1,25 = 1,06
 
Important : si vous bénéficiez d’un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans, votre 1er accident n’est pas pris en compte, que vous soyez partiellement ou totalement responsable.
 

2 - Vous n’avez pas d’accident

Vous bénéficiez d’une réduction de 5 % sur votre coefficient de l'année précédente : on parle alors d’une assurance automobile avec bonus.
D’une année sur l’autre, vous multipliez votre coefficient de l’année précédente par 0,95 jusqu'à atteindre 0,50. Pour y arriver, vous devez conduire 14 ans sans accident responsable.
 
Nombre d'année sans accident
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

CRM Coefficient Réduction Majoration

1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,76 0,72 0,68 0,64 0,60 0,57 0,51 0,50

Bonus

0% 5% 10% 15% 20% 24% 28% 32% 36% 40% 43% 49% 50%
 

À savoir :

Certains professionnels (taxi, ambulance, auto école…) utilisent leur véhicule pour les besoins de leur activité et sont assurés pour un usage «Tous déplacements y compris tournées». Leur coefficient évolue de façon différente :

  • réduction de 7 % par année sans accident responsable,
  • majoration de 20 % par accident responsable (10 % en cas de partage de responsabilité).

 

Quels sont les coefficients plafonds ?

Bon conducteur, le coefficient de réduction ne peut dépasser 0,50, soit un bonus maximum de 50%.

En cas de plusieurs accidents, le coefficient de majoration ne peut dépasser 3,5, soit un malus maximum de 350 %. Après 2 ans sans accident, le malus disparaît et le coefficient est remis à 1. 

 

Vous changez de voiture ? ou vous changez d'assureur ?

Dans le premier cas, votre bonus-malus est automatiquement transféré à la condition que les conducteurs de la voiture restent inchangés. Dans le second, votre bonus malus reste le même et votre historique de conduite va définir le montant de votre cotisation. 

 

Mis à jour le 11 septembre 2017

 
 

Une question, un avis ? Contactez-nous !