Assurance auto : calcul du bonus-malus

 
La prise en compte du bonus-malus ou CRM (Coefficient de réduction-majoration) conduit à majorer ou à réduire chaque année le montant de votre cotisation d’assurance auto. Découvrez son fonctionnement et apprenez à le calculer simplement.
 
 

Le bonus-malus : un principe simple

À chaque échéance annuelle de votre contrat d’assurance auto, un nouveau bonus-malus auto est appliqué à votre cotisation de référence en fonction de votre historique de conduite. Vous n’avez pas eu d’accident ? Un bonus vous récompense et votre cotisation baisse. Vous avez eu un accident dont vous êtes partiellement ou totalement responsable ? Un malus vous pénalise et votre cotisation augmente. Ce calcul est réalisé chaque année.

Le calcul du bonus-malus

Le bonus-malus prend la forme d’un coefficient multiplicateur appliqué à la prime de référence. Lorsque vous souscrivez votre contrat d’assurance auto, ce coefficient est de 1.
Si, au cours de la première année (période de 12 mois consécutifs précédant de 2 mois l’échéance annuelle du contrat) :
 
  • Vous avez un accident dont vous êtes entièrement responsable

Vous devez appliquer une majoration de +25 % à votre coefficient de base situé à 1. Votre taux de bonus-malus devient supérieur à 1 (ou supérieur à 100 %) : on dit alors que vous avez un malus.
Pour connaître l’évolution du montant de votre prime d’assurance d’une année sur l’autre, vous devez donc, dans le cas d’un accident responsable, multiplier votre coefficient de l’année précédente par 1,25. Exemple, en partant d’un bonus-malus de 100 %, après le premier sinistre totalement responsable, il sera de 125 % (1,25) ; après le deuxième, de 156 % (15,6) et ainsi de suite jusqu’à 350 % (3,5) maximum.
 
  • Vous êtes partiellement responsable d’un accident

Votre coefficient est augmenté de 12,5 % (on multiplie par 1,125 l’ancien coefficient).
 
  • Vous n’avez pas d’accident

Vous bénéficiez d’une réduction de 5 % sur votre coefficient de base : on parle alors d’une assurance automobile avec bonus.
D’une année sur l’autre, vous multipliez votre coefficient de l’année précédente par 0,95. Tant que vous n’avez pas d’accident, les bonus s’additionnent d’année en année jusqu’à un plafond de 50 % de réduction. Pour y arriver, vous devez conduire 14 ans sans accident responsable.
 

Nombre d'année sans accident

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
CRM Coefficient Réduction Majoration
1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,76 0,72 0,68 0,64 0,60 0,57 0,51 0,50
Bonus- Malus
100% 95% 90% 85% 80% 75% 72% 68% 64% 60% 57% 51% 50%
 
 
À savoir
  • Si vous bénéficiez d’un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans, votre premier accident ne sera pas pris en compte, que vous vous soyez partiellement ou totalement responsable ;
  • après 2 ans sans accident, votre malus disparaît, quel que soit son niveau ;
  • enfin, si vous changez de voiture ou d’assurance, votre bonus-malus sera automatiquement transféré.
 

publié le 15 septembre 2015