Indemnisation en cas d'accident de voiture en stationnement

 
Accident de voiture Votre voiture est stationnée sur un parking public ou dans la rue et vous la retrouvez avec une belle éraflure sur le côté, emboutie à l’arrière ou à l’avant. Vous êtes au volant sur un parking et c’est l’accrochage… Qui est responsable ? Comment être indemnisé ?
 

1 – Accrochage de votre voiture en stationnement : comment ça se passe ?

Tout d’abord, il faut savoir que tout conducteur est censé garder la maîtrise de son véhicule par rapport à un obstacle. Ce principe rend le chauffeur qui percute votre véhicule en stationnement responsable du sinistre. Prenons des exemples.

Exemple n°1 : votre voiture est en stationnement régulier

C’est la voiture qui vous percute qui est 100% responsable. Si le conducteur responsable refuse de remplir le constat amiable, notez son numéro d’immatriculation et recueillez les coordonnées d’éventuels témoins. Et s’il s’est enfui sans vous laisser son identité, portez plainte au poste de police ou de gendarmerie.
Dans tous les cas, remplissez bien le constat amiable, même tout seul :
  •  Indiquez  précisément les circonstances de l’accrochage.
  • N’hésitez pas à préciser (dans la partie « observation ») votre stationnement sur un emplacement régulier non gênant, pour préserver votre bonus si vous n’êtes pas responsable.
  • Envoyez-le à votre assureur.

Exemple n°2 : votre voiture est mal garée

Si votre voiture est en stationnement irrégulier, et qu’elle peut gêner la circulation, la responsabilité sera partagée 50/50 entre les 2 conducteurs. Votre contrat d’assurance auto se verra appliqué un malus.

Exemple n°3 : votre portière est arrachée alors que votre voiture est en stationnement

Vous ouvrez votre porte pour sortir de votre voiture, ou vous laissez une portière ouverte le temps de décharger votre voiture : si votre portière est arrachée ou endommagée, vous supportez 100% des torts. C’est à vous à faire attention à ne pas gêner la circulation.  
 

2 – Accident en manoeuvrant sur un parking : qui est responsable ?

1er cas. Vous êtes au volant et vous reculez : si vous heurtez une voiture, c’est vous qui êtes responsable
2ème cas. Vous êtes au volant et vous vous arrêtez car vous avez repéré une place : si la voiture qui vous suit rentre dans votre pare-choc, il est responsable.
3ème cas. Les 2 voitures reculent en même temps et se heurtent par l’arrière : les torts sont partagés et c’est la règle du 50/50 qui s’applique.
 

3 – Accrochage de votre voiture : comment serez-vous indemnisé ?

Votre voiture est assurée « tous risques »  : vous serez indemnisé dans tous les cas.
Si le conducteur responsable est non identifié, les dommages seront couverts par votre « garantie dommages tous accidents ». Dans ce cas, sachez que la franchise prévue au contrat sera appliquée.
Votre voiture est assurée « au tiers », vous ne serez pas indemnisé automatiquement.
Si le conducteur de la voiture qui est responsable du dommage est identifié, il prendra alors en charge les frais de réparation et vous ne supporterez pas de malus. Dans le cas où il est en fuite et non identifié, vous ne serez pas indemnisé car votre contrat n’inclut pas la garantie dommages tous accidents.

 

Mis à jour le 18 janvier 2017