Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Assistance à la personne : ce que vous devez savoir de ces services à la personne

Profiter des services à la personne c’est bénéficier d’un coup de pouce dans la gestion du quotidien. Les familles y ont souvent recours pour les enfants, le ménage. Les seniors les adoptent pour rester à domicile plus longtemps. Suivez le guide pour tout savoir des services à la personne qui représentent une aide ou une assistance aux personnes âgées.

Assistance à la personne

Quels sont les services à la personne ?


Les services à la personne sont des activités encadrées par la loi. On parle ici de 26 activités avec un objectif : faciliter le quotidien des familles, rendre leur rythme et cadre de vie plus agréable. Cela passe aussi bien par les aides classiques comme l’entretien de la maison, l’aide-ménagère, la garde d’enfants de plus de 3 ans, le soutien scolaire.


Dans le périmètre des services à la personne on trouve aussi :

  • l’assistance aux personnes âgées, ou non, ayant besoin d’une aide temporaire à domicile,

  • l’accompagnement de personnes avec une invalidité temporaire,

  • l’assistance informatique à domicile,

  • la livraison de courses et/ou de repas,

  • la préparation des repas à domicile,

  • les soins et promenades d’animaux de compagnie...


A savoir

Le terme assistance à la personne s’entend comme « aide, appui, soutien à la personne ».

Qui a droit aux services à la personne ?


Ménage, jardinage, aide aux devoirs, repas, à l’informatique... La diversité des services à la personne explique que tout un chacun peut y avoir recours, à tout âge. Voilà un coup de main que l’on apprécie que l’on ait :

  • 30 ans et des enfants, un intérieur à entretenir et pas de temps pour tout faire ;

  • du mal à appréhender un ordinateur, un téléphone portable ou la dernière tablette offerte par les petits-enfants ;

  • 80 ans et moins de souplesse pour s’occuper du jardin, sortir le chien régulièrement ;

  • des difficultés pour préparer ses repas, faire ses courses... lorsque l’on est malade.


Vous pouvez employer et déclarer directement l’aide à domicile (via le chèque emploi service notamment), ou encore faire appel à une association, une entreprise privée de services à la personne. Cet organisme réalise pour vous toutes les démarches
administratives.

A savoir

Entre la petite structure locale et les grands réseaux comme Mutuaide service à la personne, filiale de Groupama, à vous de choisir le bon interlocuteur.

Dans tous les cas, les « services à la personne » donne droit à un crédit d’impôt de 50% des dépenses(1).


Vous pouvez, parfois, bénéficier de l’aide financière au titre de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) à partir de 60 ans.



Quand demander l’aide ou l’assistance pour une personne âgée ?


Il n’y a pas de règle. Lorsqu’une personne devient dépendante, en raison de l’âge ou de la maladie, inéluctablement se pose la question des services à domicile à mettre en place. Mais l’aide au quotidien pour soulager les aidants au sein de la famille peut être mal vécue. Par l’aidant lui-même qui se sent coupable de ne pas être à la hauteur, ou par la personne en perte d’autonomie.

A savoir

L’assistance dans les actes quotidiens de la vie d’une personne âgée à domicile s’impose pour les familles éloignées. Pour autant elle n’est pas simple à mettre en place.

Un rappel : âgée, malade, la personne est en situation de dépendance, même si elle n’est pas en situation de handicap. Suivant son état, le maintien à domicile passe par l’installation d’une vraie aide au quotidien pour les actes essentiels de la vie. Ce terme regroupe l’aide à la toilette, l’aide au lever/coucher, les soins infirmiers ou encore l’assistance à la réalisation, à la prise des repas, l’aide au déplacement dans le domicile, la présence nocturne...



Surveillance et assistance d’une personne âgée


Que vous soyez à proximité immédiate du logement de la personne aidée ou à 300 km, il est essentiel de l’équiper de moyens qui permettent de la « surveiller » et réagir au plus vite en cas de pépin de santé (chute, malaise…). Un dispositif de téléassistance répond à ces critères, il est idéal pour les personnes fragiles ou particulièrement isolées géographiquement ou socialement.


Nombreux sont ceux qui proposent des dispositifs de téléassistance (banques, assureurs, associations de service à la personne, organismes privés, départements…).


Ce qui peut les démarquer ? La qualité de l’équipement, la richesse et le niveau de services proposés, le prix et les conditions de l’abonnement.


Prenez le temps d’étudier celui qui vous convient le mieux entre :

  • téléassistance simple, pour le domicile ;

  • mobile, pour l’extérieur ;

  • ou enrichie : un dispositif souvent connecté, avec fonctionnalités et services supplémentaires comme un centre d’écoute psychologique.


Assuré Groupama

Pour vous-même ou un proche, différentes solutions de téléassistance (Noé, Groupama Téléalerte, montre connectée) existent chez Groupama, sans engagement de durée avec maintenance incluse des équipements et toutes éligibles au crédit d’impôt. Nos conseillers sont à même de vous orienter vers le meilleur dispositif après analyse de votre besoin et de votre budget.

Obtenir un tarif ou souscrire

Découvrez notre offre de téléassistance

  • Cerise mere agee rebond

    Prévoyance

    Téléassistance des seniors

    3 dispositifs au choix pour assurer la sécurité des personnes âgées à leur domicile comme à l’extérieur.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils prévoyance

Mentions légales et informatives

(1) Le crédit d’impôt est égal à 50% du montant des dépenses engagées, dans la limite des plafonds annuels fixés par la réglementation fiscale en vigueur.
(2) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(3) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 19/02/2021