Quelles assurances pour le sport ?

Quelles assurances pour le sport ?
 

Assurance et sport, deux termes souvent associés. Pourtant, souscrire une assurance dépend de la nature du sport et aussi de la façon dont il est pratiqué : seul, dans un club, dans un établissement scolaire.


Pratiquer seul un sport : deux assurances possibles

Vous faites de la marche active, de la randonnée, du vélo ou de la course à pied régulièrement, seul ou avec des amis, dans la rue, dans la forêt… Avez-vous besoin d’une assurance pour ces sports pratiqués hors de tout club ou fédération ?
  • Vous chutez tout seul et vous vous blessez : en cas de séquelle, vous serez couvert avec un contrat d’assurance garantie des accidents de la vie (GAV). Vous pratiquez en solo un sport en montagne ? Il y a de grandes probabilités pour que votre contrat d’assurance auto, habitation, santé et bien sûr, la GAV prennent en charge le coût des interventions de recherche et de secours.
  • Si vous blessez un promeneur avec vos bâtons de marche, un autre coureur ou marcheur en chutant, il est préférable d’avoir une assurance responsabilité civile. La situation est identique si vous blessez un autre skieur avec vos skis en dévalant seul une piste. Car vous êtes responsable de l’accident et donc de l’indemnisation de la personne blessée.
 
A savoir : bonne nouvelle, la garantie responsabilité civile est la plupart du temps incluse dans votre contrat d’assurance multirisques habitation. Attention, il existe généralement des exclusions pour certains sports à risque comme les sports aériens, la chasse et les sports pratiqués à titre professionnel, y compris pendant les essais.

Assuré Groupama : vous avez acheté un VAE (vélo à assistance électrique), un VTT ou vélo de course ? En cas de casse suite à un accident ou en cas de vol, l’assurance vélo vous permet de bénéficier d’une indemnisation et de protéger votre budget.
 

Assurances en cas de pratique dans un club de sport

L’assurance du club sportif

Vous pratiquez un sport dans une association, un club ou vous êtes affilié à une fédération sportive ? Dans tous ces cas, ces organismes ont une assurance responsabilité civile. Cette assurance responsabilité civile obligatoire couvre les dommages corporels -les blessures- et matériels -le matériel que vous cassez, par exemple- que vous pouvez occasionner à d’autres pratiquants.
 
A savoir : pas question de faire systématiquement jouer l’assurance du club si vous vous blessez seul ! En revanche, l’assurance du club peut être mobilisée en cas de vol de vos effets personnels engageant sa responsabilité , par exemple en cas de vol dans le placard sécurisé mis à votre disposition.

Dans quels cas souscrire une assurance individuelle pour le sport ?

L’assurance individuelle n’est obligatoire que dans des cas très précis (comme par exemple pour la pratique de la pêche sous-marine si vous n’êtes pas licencié de la fédération). Mais elle se révèle indispensable pour prendre en charge les blessures que le sportif se fait seul en pratiquant son sport dans son club.
Un rappel : les conséquences financières d’une blessure sont intégralement (hors remboursements de l’Assurance maladie) à la charge du sportif. L’assurance individuelle et plus particulièrement la garantie des accidents de la vie (GAV) permet de couvrir ces frais lorsque l’on s’est blessé tout seul.
 
A savoir : si vous pratiquez certains sports à risques, la Garantie des Accidents de la vie est vivement conseillée. Renseignez-vous auprès d'un conseiller Groupama.

Sport à l’école : l’assurance scolaire

Pendant les activités sportives obligatoires les enfants sont encadrés par des professionnels. Un enfant se blesse ? Les parents peuvent engager la responsabilité de l’enseignant en cas de faute. Quoi qu’il en soit, l’enfant sera couvert par son assurance scolaire.
S’il blesse accidentellement une autre personne pendant cette même activité (enfant, enseignant…) les parents sont alors civilement responsables. L’assurance responsabilité civile chef de famille, incluse dans l’assurance multirisques habitation, pourra les couvrir.
En cas d’accident lors d’une activité sportive facultative proposée par une association externe à l’école, le régime de responsabilité et d’assurance est le même qu’en cas de pratique dans un club de sport. Vous pouvez assurer les dommages que l’enfant peut se causer à lui-même grâce à l’assurance scolaire.
 
A savoir : lisez les conditions générales de vos contrats pour connaître toutes les exclusions, ou parlez-en avec votre conseiller !
 
Assuré Groupama : dans le contrat GAV (Garantie des Accidents de la Vie) de Groupama, il n’y a pas d’exclusion relative à la pratique d’un sport dit « à risques ». Si vous pratiquez un tel sport, vous devez simplement le déclarer et votre cotisation est réévaluée pour en tenir compte : renseignez-vous auprès de votre Conseiller.
 

Publié le 26 février 2019

 

TARIF ET SOUSCRIPTION EN LIGNE :