Siège auto bébé : comment le choisir ?

 
Lors d’une collision, un enfant non attaché a 6 fois plus de risque d’être tué… Un siège auto adapté est essentiel à sa sécurité. Quelles sont les nouvelles normes aujourd’hui.

 

Une norme plus stricte pour les sièges auto bébé

La nouvelle norme européenne R129, parue en juillet 2013, apporte des améliorations importantes :
 
  • une nouvelle classification en fonction de la taille de l’enfant et non plus du poids (norme i-Size) ;
  • une meilleure protection en cas de collision latérale ;
  • le système de fixation Isofix, qui limite les risques d’erreurs d’installation ;
  • un transport dos à la route jusqu’à 15 mois, position la plus sûre.
 

Le siège auto enfant : une obligation

L’utilisation d’un siège auto enfant est obligatoire jusqu’à l’âge de 10 ans ou jusqu’à ce que sa taille lui permette d’utiliser la ceinture de sécurité (1,35 m).
Depuis 2011, tous les véhicules sont équipés d’attaches Isofix permettant ainsi de fixer directement le siège auto sur ces attaches, solidaires de la voiture.
À ce jour, l’ancienne norme R44 est toujours valide ; en revanche, elle n’est plus commercialisée en boutique. Les 2 systèmes vont donc coexister, puis seuls les dispositifs compatibles avec les attaches Isofix seront autorisés.
 

Le choix du siège auto lié au poids de l’enfant

Pour les véhicules non équipés d’attaches Isofix, il existe actuellement 5 groupes de sièges, en fonction du poids de l’enfant :
 
  • groupe 0 : de la naissance à 10 kg ;
  • groupe 0 + : de la naissance à 13 kg ;
  • groupe 1 : de 9 à 18 kg ;
  • groupe 2 : de 15 à 25 kg ;
  • groupe 3 : de 22 à 36 kg.
 
Pour les voitures équipées d’attaches Isofix, il est évidemment conseillé d’acheter un nouveau dispositif de retenue, appelé « i-Size ».
 

Cinq conseils

  • Si votre voiture est équipée, choisissez un siège Isofix, qui facilite sa fixation. Le cas échéant, sachez qu’il existe de nombreuses voitures « compatibles » Isofix.
  • Si votre voiture n’est pas équipée, veillez à ce que le siège auto soit homologué et comporte, dans un cercle, la lettre « E » indiquant que le siège est conforme à la norme européenne ; la lettre « E » est suivie d’un code pays, celui où l’homologation est faite : pour la France, c’est le chiffre 2.
  • Évitez de l’acheter d’occasion si vous n’en connaissez pas l’utilisation passée.
  • Privilégiez toujours un système simple à utiliser, surtout si vous devez changer le siège de voiture régulièrement.
  • Demandez au vendeur de vous faire un essai d’installation dans votre voiture.
 

Remplacez le siège auto après un choc

Un siège auto doit toujours être changé après un choc. Il peut présenter des défauts invisibles qui le rendraient inefficace en cas d’accident. Généralement, votre assurance auto prend en charge son remplacement.
 

Spécial assurés Groupama

En cas de vol ou d’accident, Groupama vous indemnise pour votre siège auto bébé volé ou endommagé.
 
Découvrez nos garanties  
faites un devis assurance
 
 

publié le 15 septembre 2015