Fissures dans ma maison : que faire ?

Une fissure sur la maison, et ce sont souvent vos rêves de foyer idéal qui s’effondrent. Pourtant, il y a fissure et fissure. Suivez notre guide pour savoir quelles sont les fissures dangereuses, comment les reconnaître, comment les réparer le cas échéant et vers qui vous tourner pour obtenir de l’aide.

immersive-fissure-maison

Quels sont les différents types de fissures ? 


Il existe de nombreux types de fissures. Heureusement, la plupart sont bénins. Apprenez à les distinguer pour poser un diagnostic et agir en conséquence.


Les microfissures


Inférieures à 0,2 mm, elles sont généralement sans danger et sont liées à un problème d’humidité. Après avoir mesuré leur éventuelle évolution, vous pourrez facilement les colmater.


Les fissures en moustache


Fines et linéaires (jusqu’à 2 mm), elles surviennent généralement aux angles des fenêtres ou des portes, dont la maçonnerie résiste mal aux appuis.


Le faïençage


Fissure superficielle, le faïençage forme de petites craquelures sur l’enduit mural. Ici, aucun danger particulier à signaler !


Les fissures verticales


Aux angles du bâti, elles peuvent être liées aux fondations de votre maison.


Les fissures horizontales


Au niveau du sol, elles répondent souvent à un problème de gonflement ou de retrait des matériaux utilisés.


Les fissures en escalier


Souvent signes d’un tassement du sol et des fondations, elles sont à prendre au sérieux. Elles prolongent les briques et parpaings en suivant des angles droits, aux jointures de maçonnerie.


Les fissures traversantes


Souvent dues à un défaut structurel de la construction, ces fissures passent à travers le matériau et le revêtement extérieur. Elles doivent immédiatement vous alerter.


Les lézardes


Ces crevasses larges de plusieurs millimètres sont souvent dues à un sol instable ou un choc. Ce sont les fissures les plus graves.


Quelles peuvent être les causes des fissures chez soi ?


Il existe plusieurs causes possibles de fissuration. Gardez en tête que différents facteurs peuvent se cumuler et entraîner une réaction en chaîne.


Les infiltrations


Elles affaiblissent les fondations d’une maison et laissent l’eau infiltrer le béton.


La dilatation du béton


Composé d’eau et de ciment, le béton peut s’altérer au fil du temps, à cause d’un mauvais dosage au moment de la préparation par exemple.


Un sol instable


Un sol sableux ou argileux peut également être à l’origine de l’apparition de fissures.


La sécheresse


Un sol privé d’eau a tendance à bouger et à provoquer des fissures sur le bâti.


Le tassement ou l’affaissement de terrain


On ne le voit pas forcément à la surface du sol, mais le tassement ou l’affaissement entraîne des fissures structurelles.


Vous vous demandez quelle est la prise en charge par les assurances des fissures sur la maison ? Seules les fissures dues à une catastrophe naturelle telle que la sécheresse et les inondations ou à tout phénomène climatique reconnu par décret ministériel comme catastrophe naturelle peuvent être couvertes par votre assurance habitation. Mieux vaut donc procéder à une étude de sol avant d’acheter un bien.


Quand s’inquiéter pour une fissure dans sa maison ?


Certains signes de fissures dangereuses doivent immédiatement en appeler à votre vigilance :


  • Les fissures évoluent en taille, largeur ou profondeur

  • D’autres fissures apparaissent, à l’intérieur ou à l’extérieur

  • Vous entendez des bruits et craquements dans votre logement

  • Votre intérieur devient humide

  • À l’intérieur, vous constatez du carrelage fissuré ou qui bouge, des murs lézardés


En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un expert en bâtiment puis à un professionnel, façadier-peintre ou un façadier-maçon selon les cas.


Que faire en cas de fissures dans une maison ancienne ?


Non, une maison ancienne n’est pas nécessairement un bien « dans son jus » avec cachet et histoire. Pour l’administration fiscale, si votre bien immobilier a moins de cinq ans et a déjà changé de propriétaire, même jamais habité, il est considéré comme « ancien ».


Qui contacter en cas de fissures sur une maison ancienne ? Dans les 10 ans qui suivent la réception des travaux, vous pouvez intenter un recours contre le constructeur, mais attention, les fissures doivent présenter une certaine gravité. Pour les microfissures dans une maison ancienne, contentez-vous dans un premier temps de mesurer la largeur et les points de départ et d’arrivée, avec dates et photos à l’appui. Ces renseignements seront précieux au professionnel qui viendra, le cas échéant, poser un diagnostic. Pour une fissure profonde, contactez sans attendre un expert en bâtiment. Il vous indiquera les travaux de réparation à réaliser. Attention, selon les dégâts et leur évolution, le coût de réparation de fissures sur votre maison peut vite grimper. Comment consolider une maison fissurée ? En fonction du cas, il sera possible de :


  • Colmater les fissures d’une certaine profondeur par injection ou autre

  • Reboucher les fissures superficielles dans le plâtre ou le crépi en surface de mur, ou de plafond avec un enduit de rebouchage avant de poncer

  • Réparer les fissures, souvent à l’aide de travaux de maçonnerie, avec reprise partielle ou totale du mur selon la situation

  • Installer des micropieux qui consolident les charges de la maison en perçant dans les fondations pour les consolider avec des armatures


Vous avez envie de déménager et vous vous demandez s’il est possible de vendre une maison avec des fissures ? Sachez que vous devrez être totalement transparent pour éviter un recours en vice caché, ce qui peut aboutir à une négociation du prix vers le bas. À l’inverse, vous pourrez vous retourner contre l’ancien propriétaire si les fissures rendent la maison impropre à un usage normal et ont été cachées au moment de l’achat.


Que faire en cas de fissures dans une maison neuve ?


Par « maison neuve », on considère un logement qui n’a jamais été habité et qui a été construit moins de 5 ans auparavant. Vous avez emménagé il y a peu ? Lors de la réception des travaux, pensez à examiner toutes les façades. La garantie décennale, qui couvre les dommages pouvant compromettre la solidité de l’habitation (pas les fissures esthétiques), et la garantie de parfait achèvement, qui couvre toutes les malfaçons, peuvent vous venir en aide. La première dure comme son nom l’indique dix ans, la seconde court pendant un an à partir de la réception des travaux.


En conclusion, fissure ne veut pas forcément dire effondrement de vos rêves. Le plus souvent, vous pourrez vous-même colmater vos fissures superficielles à moindre coût. Si les fissures évoluent ou offrent un caractère de dangerosité, contactez immédiatement un expert.

À savoir

Si les fissures de votre logement sont apparues suite à une catastrophe naturelle, il vous faudra déclarer le sinistre à la mairie et à votre assurance habitation 10 jours maximum après le décret ministériel, en plus de contacter un expert.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation multirisque

    Locataire, propriétaire ou copropriétaire, découvrez nos 2 formules adaptées à vos besoins et votre mode de vie.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties présentées, se reporter au contrat.


Contenu publié le 26/08/2021