Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment protéger sa maison des inondations ?

Les inondations sont de plus en plus fréquentes et représentent l’un des premiers risques naturels en France si l’on considère l’importance des dommages, l’étendue des zones inondables et les populations touchées. Il existe cependant des solutions anti-inondation pour protéger votre maison et vos biens.

inondation

Comment savoir si votre terrain est en zone inondable ?


Deux documents sont essentiels pour déterminer si votre terrain est situé en zone inondable : l’atlas des zones inondables (AZI), qui enregistre toutes les crues et les débordements historiques sur une zone, et le plan de prévention du risque inondation (PPRI), qui est lié au plan local d’urbanisme de la commune dont dépend le terrain. Vous saurez ainsi précisément si votre propriété a déjà été sujette à des inondations ou si elle se trouve sur une zone à risque majeur. Ces informations sont essentielles pour souscrire une assurance habitation qui vous protègera au mieux. Le PPRI vous apporte des informations sur la délimitation de la zone concernée et sur les contraintes de construction ainsi qu’une cartographie des zones.

Que faire en cas d’alerte inondation ?


Les inondations peuvent avoir plusieurs origines :

  • débordement de cours d’eau

  • remontée de nappes

  • ruissellement

  • submersion marine

  • événement météorologique soudain et imprévu tel que de fortes précipitations.

Hormis cette dernière catégorie englobant les aléas climatiques, dans la plupart des cas les inondations sont considérées comme des risques prévisibles, et il existe des solutions pour protéger sa maison et ses biens des inondations. La géographie de la région ou la saison font partie des facteurs utilisés pour prédire ces événements. Lorsqu’un tel risque se présente, Météo France est susceptible de lancer une alerte inondation valide pour un territoire donné. Il est recommandé de constituer un kit de survie pour vous et votre famille (vêtements, aliments à longue conservation, radio à pile…) et de prendre les précautions nécessaires pour être préparé en cas de tempête ou de catastrophe naturelle.

Imperméabiliser les ouvertures pour empêcher l’eau de rentrer dans la maison


Bloquez les entrées possibles, généralement les portes et les fenêtres pour empêcher l’eau de rentrer dans votre maison. En installant des solutions anti-inondations conçus pour les maisons tels que les batardeaux, vous pouvez limiter les infiltrations. Ce système se révèle efficace pour un temps et un volume d’eau limités. Au-delà de 48 heures et d’un niveau trop important, la pression exercée sur les parois finira par provoquer des dégâts et l’eau par s’infiltrer. La mise en place de batardeaux ou de sacs de sable garantit tout de même une étanchéité non négligeable en cas d’inondation modérée. Vous pouvez aussi installer des digues pour bloquer ou détourner les eaux à l’extérieur.

Surélever les meubles en bois


Le bois et l’eau ne font pas bon ménage : un simple dégât des eaux peut le prouver. Lorsqu’une inondation s’annonce, essayez de vous équiper de parpaings. Vous pouvez les placer sous les pieds de votre mobilier. Si vous possédez un étage, transportez les meubles auxquels vous tenez si vous le pouvez et les appareils électroménagers. De même, gardez en hauteur ou au sec vos objets de valeur ou vos médicaments.

Utiliser des solutions anti-retour d’eau


Le réseau public d’assainissement peut poser un risque pour votre logement en cas d’inondation. Un afflux d’eau soudain fait monter le niveau dans les canalisations. La pose de clapets anti-retour d’eau empêche ces eaux usées de rentrer dans la maison et la cave ou d’envahir le jardin.

Comment réagir pendant l’inondation ?


Lorsqu’une inondation touche le territoire où vous vivez, faites votre possible pour rester informé à tout moment en suivant les bulletins de Météo France ou de Vigiecrues, D’autres conseils s’imposent.

Rester à l’abri


Vous êtes davantage en sécurité entre les murs de votre maison que dans une voiture ou dans la rue. Ne sortez pas, même pour récupérer vos enfants à l’école. Ils se trouvent en sécurité et les autorités les prendront en charge si besoin.

Être prêt à évacuer les lieux si besoin


Les autorités vous préviendront si vous devez évacuer votre maison. Il est recommandé de se préparer à cette éventualité en gardant à portée de main quelques vêtements chauds et un imperméable pour tous les membres du foyer. Conservez avec vous vos papiers d’identité et le contact de votre assureur. En quittant votre logement quand la situation l’impose, informez vos proches de votre destination.

Éviter les zones inondées


Le ruissellement ou une rivière sortie de son lit peuvent causer des courants forts dans des lieux inattendus. Les rues et champs inondés se transforment en véritables cours d’eau. Voilà pourquoi vous devez éviter ces zones et préférer les points élevés.

Et après l’inondation ?


Une fois la crue passée, l’heure est venue de constater les dommages dans votre maison et de préparer un dossier de demande d’indemnisation en cas d’inondation reconnue catastrophe naturelle.

Si vous avez été évacué, attendez l’autorisation des services de secours pour rentrer chez vous. Faites-vous accompagner et préférez partir pendant la journée, muni d’une torche électrique. Vous pourrez reconnecter l’électricité uniquement si le réseau est complètement sec. Procédez à un contrôle de la structure externe du bâtiment, et si possible des fondations avant d’entrer. Si vous le préférez, contactez un professionnel pour examiner l’intégrité de l’habitation.

À savoir

Avant de commencer les opérations de nettoyage après l’inondation de votre maison, contactez rapidement votre assureur. Il vous conseillera sur la marche à suivre, indiquera les délais d’indemnisation pour une catastrophe naturelle ainsi que les coordonnées des entreprises spécialisées dans l’assèchement ou le traitement de l’humidité. Durant l’opération de nettoyage, ne jetez pas vos biens endommagés, mais conservez-les pour une éventuelle expertise.

Quelles mesures de prévention pour se protéger de ce risque ?


Il est interdit de bâtir en zone rouge (risque élevé d’inondation). Mais il arrive souvent que des permis de construire soient octroyés en zone bleue (risques moyens) ou un terrain peut être reclassé au cours du temps une zone inondable. Vous vivez l’une de ces situations ? Selon le niveau de risque, vous pouvez protéger votre maison d’un dégât des eaux et des inondations, ou du moins limiter les dommages occasionnés par le biais de travaux d’aménagement. Vous avez la possibilité, par exemple, de surélever votre sol en construisant le plancher au-dessus de la cote de référence du PPRI de la commune ou de la cote des plus hautes eaux connues (PHEC). N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel pour trouver une solution adaptée à votre situation.

Assuré Groupama

Faire votre déclaration de sinistre dans votre espace client vous permet de suivre son déroulement de A à Z. En cas de sinistre important, vérifier auprès de votre assureur s’il peut aider au nettoyage de votre maison après sinistre. Et si votre domicile est inhabitable, votre assurance Groupama prend en charge vos frais de relogement pendant deux ans à compter du jour du sinistre et pour la durée nécessaire, à dire d’expert, à la remise en état des locaux.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur les risques d'inondation de votre maison

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute nouvelle souscription du 2 janvier 2023 au 31 mars 2023, jusqu'à 350€ offerts sur la cotisation de la première année de vos contrats : 100€ offerts sur les contrats Groupama Santé Active et Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. 50€ sur la Garantie Accident de la vie, 50€ sur Groupama Conduire, 50€ sur Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pendant la période du 2 janvier au 31 mars, pour bénéficier des offres. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat, parmi ceux énoncés précédemment. Jusqu'à 200€ d'abondement sur les contrats Groupama Nouvelle Vie et Groupama Modulation, voir conditions en agences. Chaque contrat peut être souscrit séparément.


Contenu mis à jour le 03/10/2022