Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Tout savoir sur les causes et conséquences des problèmes d’audition

Touchant les enfants aussi bien que les adultes, le problème de surdité peut entraîner des répercussions dans le quotidien des personnes atteintes. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la déficience auditive, ses conséquences, et comment prendre en charge les problèmes auditifs.

Problème d'audition

Les différents degrés de perte auditive


La surdité est évaluée en décibels de perte auditive, et peut être classée dans différents degrés :

  • Perte auditive légère : liée à une baisse de 20 à 30 db.

  • Perte auditive moyenne : correspond à une diminution auditive de 40 à 70 db des facultés. La personne présente une difficulté à entendre son interlocuteur à moins que celui-ci n’élève la voix.

  • Perte auditive sévère : correspond à une perte de 70 à 90 db. La gêne au quotidien est importante. Une parole n’est comprise qu’à voix élevée, émise à proximité de l’oreille.

  • Perte auditive profonde : concerne les pertes de 90 db à 120 db. La personne concernée ne perçoit plus du tout la parole de son interlocuteur. Seuls les sons très forts sont perçus.

  • Surdité totale : correspond à plus de 120 db de perte auditive.

Vous avez parfois des difficultés à entendre et vous souhaitez effectuer un bilan pour rechercher la nature de vos problèmes d’audition ? Contactez le conseiller de votre mutuelle santé afin de vous informer des prises en charge proposées par votre assurance.

Les causes pouvant entraîner des problèmes d’audition


Quels sont les facteurs pouvant entraîner une perte de la perception auditive ? Pour mieux comprendre les causes du handicap auditif, on rappelle qu’il existe trois formes de surdités : la surdité de transmission, la surdité de perception ou la combinaison de ces deux types de surdités.

  • Les causes de la surdité de transmission : elles peuvent résulter d’une lésion du tympan ou des osselets suite à une maladie comme une otite chronique. Un accident, une malformation de l’oreille externe ou un bouchon de cérumen peuvent également générer ce type de surdité.
    En cas de surdité de transmission, la déficience apparaît au niveau de l’oreille externe ou de l’oreille moyenne. Le son est bloqué ou sensiblement réduit au niveau de ces parties, avant même d’arriver à l’oreille interne.

  • La surdité de perception et ses causes : une malformation d’origine génétique, un traumatisme crânien ou sonore, une maladie, la prise de certains médicaments ou les effets de la vieillesse peuvent être à l’origine de la surdité de perception.
    Dans le cas d’une surdité de perception, les informations ne peuvent être interprétées par le cerveau. Parfois, la transformation des signaux sonores en influx nerveux par la cochlée est impossible. Il arrive également que les informations codifiées ne puissent pas être acheminées via le nerf auditif. Cela peut causer une surdité légère, voire une surdité totale.

Les troubles de l’audition peuvent également se manifester sous d’autres formes, comme les acouphènes et l’hyperacousie.

  • Les acouphènes : ils se manifestent par la présence de sons perçus dans une ou deux oreilles, non liés à des phénomènes extérieurs. Ressentis de manière temporaire ou permanente, les acouphènes peuvent survenir à la suite d’un traumatisme sonore ou physique, d’un accident vasculaire cérébral, de maladies comme les otites chroniques ou la maladie de Ménière ou de la prise de certains médicaments. Le vieillissement et une mauvaise irrigation sanguine de l’oreille interne peuvent également générer des acouphènes.

  • L’hyperacousie : elle se traduit par une hypersensibilité de l’ouïe et par une intolérance inhabituelle à certains sons, comme les sonneries de téléphone ou le bruit d’une porte qui se ferme. Ces symptômes peuvent s’accompagner d’acouphènes, de migraines ou de nausées. Les causes de l’hyperacousie sont mal définies. On peut appréhender un traumatisme crânien ou sonore, un choc émotionnel ou un stress post-traumatique, une infection de l’oreille…

Les conséquences d’une perte de l’audition


Les conséquences de la perte d’audition sont variables :

  • Chez les bébés et les enfants, une perte de l’audition non détectée à temps peut entraîner un retard dans l’apprentissage du langage, l’adaptation à l’environnement et des facultés de communication.

  • La surdité peut également avoir des conséquences sur l’état de santé : maux de tête, tensions musculaires, fatigue, vertiges et pertes de l’équilibre peuvent apparaître et s’installer de façon permanente.

  • La perte d’audition implique également des problèmes de communication qui, à la longue, peuvent provoquer une frustration et un repli sur soi. Elle peut entraîner des conséquences sur le plan professionnel ou scolaire, et sur la qualité de vie en communauté.

Que faire pour prévenir une perte d’audition ?


L’oreille est un organe sensible qui mérite d’être protégé pour éviter les conséquences d’une perte d’audition. Quelques recommandations pour prévenir la baisse d’audition :

  • Éviter le traumatisme sonore, qui fait partie des causes principales de surdité : si possible, on évitera les lieux trop bruyants ou d’écouter de la musique à plein volume.
    On rappelle que le seuil tolérable et sans danger de l’intensité du son pour l’oreille humaine est de 85 db. À titre d’exemple, l’intensité d’une conversation normale (son grave et aigu confondu) est évaluée à 40 ou 60 db tandis que dans une discothèque, le bruit ambiant peut facilement atteindre les 120 db.

  • Porter des accessoires pour atténuer le bruit : casque anti-bruit, bouchons pour les oreilles...

  • Éviter d’enfoncer le coton-tige dans le conduit auditif : cette pratique n’est pas recommandée pour le nettoyage des oreilles, sauf pour ôter le cérumen visible.

  • Se prémunir des traumatismes physiques : si vous êtes un amateur de sports violents (arts martiaux, boxe…), le port de protections est fortement recommandé.

  • Si vous avez besoin de porter une audioprothèse, vous pouvez déjà vous renseigner sur le choix des modèles d’appareils auditifs existants à aujourd’hui.


Assuré Groupama

Chez Groupama, votre matériel auditif est pris en charge intégralement dans le cadre de la réforme 100 % santé. Les appareils concernés par l’offre doivent faire l’objet d’une prescription médicale. En outre, afin de pouvoir être remboursés, ils doivent posséder des caractéristiques techniques spécifiques. Contactez votre mutuelle santé pour plus d’informations.

Qui consulter pour une perte d’audition ?


En cas de gêne auditive ou d’apparition de symptômes de perte d’audition, le mieux est de contacter un médecin ORL, ou de vous adresser à votre médecin traitant qui vous redirigera vers un spécialiste.

À savoir

Pour bénéficier d’un meilleur remboursement de vos soins d’audiologie auprès de l’Assurance maladie, il est conseillé de s’adresser au médecin traitant en premier. Il sera en mesure de vous recommander à un médecin spécialiste des troubles auditifs, selon la nature de vos symptômes.

Quand consulter en cas de problème d’audition ?


En cas de problème d’audition apparaissant en quelques secondes, sans cause apparente, il est recommandé de prendre un avis médical. Si vous portez déjà une aide auditive et que vous présentez un trouble auditif au niveau de l’oreille, consultez également votre médecin.

Les urgences


Il convient de se rapprocher rapidement des services d’urgence en cas de :

  • Exposition à des bruits violents, suivie de symptômes de perte d’audition persistants ;

  • Traumatisme physique accompagné d’une baisse d’audition.

Le médecin traitant


Adressez-vous à votre médecin traitant en cas de :

  • Paralysie faciale, perte de l’équilibre ou acouphènes ;

  • Hypersensibilité de l’ouïe ou gêne liée au port d’un appareil auditif chez un enfant ou un adulte appareillé ;

  • Gêne auditive suite à la prise d’un médicament ;

  • Troubles de l’audition en lien avec l’activité professionnelle ;

  • Baisse de l’audition accompagnée d’une fièvre, d’écoulement ou de douleurs au niveau des oreilles.


Assuré Groupama

En souscrivant à la mutuelle santé Groupama, vous pouvez bénéficier de remboursements de vos soins en audiologie. Nos offres sont personnalisables, et peuvent être adaptées à votre situation personnelle.

Simulez votre tarif santé gratuitement en 3 minutes

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 18/07/2022