.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Dépistage du cancer : qui peut en bénéficier, quand et comment ?

Contenu mis à jour le 21/09/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Caractérisé par la prolifération incontrôlée de cellules, le cancer est susceptible de toucher divers organes ou tissus dans le corps. La maladie peut être d’origine héréditaire ou se déclarer suite à l’exposition à des facteurs comme le tabagisme, une infection, des radiations, etc. Le cancer est parmi les principales causes de mortalité. Avec les progrès thérapeutiques, le risque d’en décéder a toutefois notablement diminué. Plus la présence de cellules anormales est détectée tôt, plus il y a de chances que la maladie puisse être traitée avec succès. En ce sens, le dépistage du cancer est un acte essentiel.

Dépistage du cancer

Qu’est-ce que le dépistage et quels sont les cancers qui peuvent être dépistés ?


Le dépistage correspond à la recherche d’une maladie chez des personnes en apparente bonne santé. Le but est de réaliser un diagnostic à un stade précoce, avant même qu’un symptôme soit observé. Le dépistage est le meilleur moyen de contrer le cancer. En cas de tumeur maligne, il assure au patient de recevoir des soins suffisamment tôt, ce qui augmente les chances d’éliminer les cellules anormales et de stopper la progression de la pathologie.


Le dépistage du cancer peut prendre la forme de campagnes organisées, auxquelles sont systématiquement conviées à participer des catégories de la population. Il peut aussi consister en des examens prescrits par le médecin traitant ou un médecin spécialiste en fonction de la situation individuelle.


En France, le dépistage organisé du cancer existe pour le cancer du sein, le cancer colorectal et le cancer du col de l’utérus. Un protocole de dépistage personnalisé peut être proposé par le médecin pour ces mêmes cancers aux personnes présentant des risques élevés de les contracter. D’autres cancers peuvent faire l’objet d’un dépistage individuel, comme le cancer de la prostate.


Le coût du dépistage du cancer est pris en charge par l’Assurance maladie et par la mutuelle santé, selon la situation et dans la limite du contrat complémentaire.

Comment se déroule le dépistage du cancer du sein ?


Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez la femme. Détecté et traité tôt, il guérit dans 90 % des cas*. Le principal facteur de risque est l’âge : près de 80 % des cancers du sein concernent des personnes de plus de 50 ans**.

Le dépistage organisé du cancer du sein


Le dépistage organisé du cancer du sein s’adresse à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans ne présentant pas de symptôme et n’ayant pas de facteur de risque autre que leur âge. Si vous êtes concernée, vous recevez tous les deux ans un courrier d’invitation à vous faire dépister. Il vous suffit alors de prendre rendez-vous auprès d’un radiologue, qui procédera à une mammographie (radiographie du sein).


Le dépistage organisé du cancer du sein est gratuit : il est totalement pris en charge par l’Assurance maladie.

Le dépistage chez les personnes à risque élevé


Certaines femmes ont davantage de risque de développer un cancer du sein, notamment celles qui ont des antécédents familiaux. Si vous êtes dans ce cas, vous bénéficierez d’une surveillance spécifique, adaptée à votre situation et définie par votre médecin ou gynécologue. Des examens de dépistage pourront vous être conseillés avant 50 ans ou de façon renforcée, avec la réalisation d’une échographie ou d’une IRM en plus de la mammographie.


Dans le cadre d’un dépistage individuel, certains examens pourront être remboursés à 100 % par la Sécurité sociale, notamment si vous êtes en affection longue durée (ALD) après un antécédent personnel de cancer. Si un ticket modérateur ou des dépassements d’honoraires s’appliquent, ils pourront être pris en charge par votre mutuelle santé, dans la limite des garanties souscrites.

Conseils à appliquer en dehors des dépistages


En dehors des examens de dépistage du cancer du sein, il est recommandé de vous palper régulièrement la poitrine. Si vous remarquez un symptôme comme une grosseur, une rétraction d’un mamelon ou un écoulement anormal, consultez rapidement votre gynécologue.

Comment se déroule le dépistage du cancer colorectal ?


Le cancer colorectal (du côlon et du rectum) est le troisième cancer le plus courant en France, après celui de la prostate et du sein. Il apparaît le plus souvent après 50 ans, tant chez les hommes que chez les femmes.

Le dépistage organisé du cancer colorectal


Le dépistage organisé du cancer colorectal concerne tous les individus de 50 à 74 ans asymptomatiques et sans facteur de risque autre que l’âge. Les personnes visées reçoivent tous les deux ans une invitation à se faire dépister. Le dépistage consiste en la réalisation d’un test immunologique de recherche de sang dans les selles. Le test est à faire par les assurés, chez eux.


En pratique :

  • après réception de la lettre d’invitation, le test de dépistage du cancer du côlon et du rectum se commande en ligne ou se retire auprès du médecin ;

  • le patient prélève un échantillon de selles à son domicile à l’aide du kit reçu, glisse le tube contenant l’échantillon dans l’enveloppe fournie et poste cette enveloppe ;

  • le laboratoire analyse les selles et transmet ses résultats sous 3 jours ouvrés en ligne et sous 15 jours ouvrés par courrier.

Le dépistage du cancer colorectal par test immunologique est simple et rapide à mettre en œuvre. Le test et son analyse sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale.

Le dépistage chez les personnes à risque élevé


Vous êtes à risque élevé ou très élevé de développer un cancer colorectal s’il y a des antécédents de cancer colorectal chez vos parents, frères ou sœurs, ou encore si vous souffrez d’une maladie chronique de l’intestin comme la maladie de Crohn.


Dans ce cas, votre médecin établira une stratégie de dépistage de cancer du côlon personnalisée. Des consultations avec un gastro-entérologue seront recommandées, ainsi que la réalisation périodique de coloscopies (observation de l’intérieur du côlon à l’aide d’une petite caméra, sous anesthésie).

Comment se déroule le dépistage du cancer du col de l’utérus ?


Le cancer du col de l’utérus est un autre cancer pouvant affecter la femme. Il est principalement dû à une infection persistante par le papillomavirus humain (ou HPV). Son évolution est lente : la maladie apparaît habituellement plus de 10 ans après le début de l’infection par le virus.


Le dépistage du cancer du col de l’utérus est proposé aux femmes âgées de 25 à 65 ans, sauf indication contraire du médecin. Il se fait par le biais d’un frottis du col de l’utérus, effectué par un gynécologue, une sage-femme ou un médecin généraliste.

  • Entre 25 et 29 ans : le test prend la forme d’un examen cytologique des cellules prélevées, à raison de deux premiers tests réalisés à un an d’intervalle, puis d’un autre après 3 ans.

  • Entre 30 et 65 ans : un test de détection des virus HPV à haut risque est utilisé pour dépister le cancer, à raison d’un test 3 ans après le dernier examen cytologique normal, puis d’un test tous les 5 ans.

Dépistage individuel du cancer de la prostate : pour qui et comment ?


Le cancer de la prostate est le cancer dont l’incidence est la plus élevée chez l’homme. La maladie se diagnostique, en moyenne, aux alentours de 70 ans.


La fiabilité du dépistage du cancer de la prostate est discutée. C’est pourquoi, en France, aucun plan de dépistage ou de prévention santé n’a été mis en place pour cette pathologie. Vous pouvez choisir de vous faire dépister de façon individuelle, après vous être renseigné auprès de votre médecin.


Le dépistage du cancer de la prostate est possible via :

  • Le toucher rectal ;

  • Le dosage sanguin du taux de PSA (une protéine produite par la prostate).

Existe-t-il un protocole de dépistage des cancers du testicule ?


Il n’existe pas de démarche standardisée pour le dépistage des cancers du testicule. La plupart du temps, les hommes se dépistent par autopalpation. S’ils décèlent une masse dure dans un de leurs testicules, le médecin cherchera à poser un diagnostic. Pour cela, des examens comme une échographie scrotale pourront être prescrits.

Détection précoce des cancers « non dépistables » : quels sont les signes d’alerte ?


Certains cancers comme les cancers de la peau et les cancers de la cavité buccale ne sont pas décelables avant l’apparition des premiers symptômes. Cependant, ils peuvent être diagnostiqués rapidement et soignés avec de bons résultats s’ils sont remarqués très tôt.


Pour les cancers de la peau : pensez à prendre rendez-vous une fois par an avec votre médecin traitant ou un dermatologue pour qu’il vérifie l’aspect de votre peau. Réalisez périodiquement une autosurveillance de vos grains de beauté et consultez au moindre doute (grain de beauté très foncé, bosselé, qui grossit visiblement, etc.). Dès que vous vous exposez au soleil, prenez soin de vous protéger à l’aide de vêtements et de crème solaire.


Pour les cancers de la cavité buccale : consultez si vous repérez dans votre bouche des ulcérations qui ne guérissent pas, si vous avez des difficultés à avaler, une voix qui devient rauque, etc. Éviter de fumer et de boire de l’alcool vous aidera à prévenir les cancers buccaux.

Cancer : que se passe-t-il en cas de dépistage positif ?


Vous avez suivi un examen de dépistage du cancer, et les résultats se sont avérés positifs ? Le test n’indique pas forcément que vous souffrez d’un cancer, mais simplement que des examens approfondis sont nécessaires. Votre médecin vous prescrira, selon le cas, une échographie, une coloscopie, des dosages des marqueurs sanguins, etc. Si le cancer est confirmé, la stratégie thérapeutique la plus efficace sera mise en place (retrait chirurgical de la tumeur, traitement par radiothérapie pour éliminer les cellules cancéreuses, etc.).

Assuré Groupama

En relais des actions menées par les autorités de santé et l’Assurance maladie, Groupama a mis en place un dispositif de prévention santé au service de tous ses assurés. À titre d’exemple, dès la souscription à la mutuelle Groupama, quel que soit le niveau de garantie, vous bénéficiez d’un accès à « Mon Kiosque Santé » parmi les nombreux services de votre mutuelle, sur votre espace client. Vous pouvez y retrouver une sélection d’applications santé très utiles à tous, au quotidien.

Simulez votre tarif mutuelle santé gratuitement en 3 minutes

100€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Santé Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts mutuelle santé.

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…)

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 100€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. Au minimum deux contrats différents souscrits pour bénéficier de l'offre.  Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions