Réforme fiscale 2018 : quel impact sur l'assurance vie ?

Réforme fiscale 2018
 

La loi de finances 2018 est la première loi de finances du quinquennat d'Emmanuel Macron. Elle a modifié la fiscalité des revenus de l’épargne et impacte en partie la fiscalité de l’assurance vie. Le point sur les deux principaux changements et leurs conséquences pour vos placements.


1er changement de la réforme fiscale : la flat tax

Depuis le 1er janvier 2018, la réforme fiscale impacte l’assurance vie : les rachats issus des primes versées après le 27 septembre 2017 sont impactés par la flat tax.
 
A savoir :
La fiscalité de l’assurance vie en cas de décès n’a pas été modifiée par la réforme.

2ème changement de la réforme fiscale : l’IFI

Désormais, l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) remplace l’ISF (Impôt de solidarité sur la Fortune). Le contrat d’assurance vie n’est plus taxé au titre de l’IFI, à l’exception de la partie des unités de compte investis en actifs immobiliers.

Fiscalité de l'assurance vie : avantages maintenus

Après la réforme, les abattements sur les intérêts générés par un contrat d’assurance vie après 8 ans sont conservés.
Par ailleurs, le contrat d’assurance vie comme instrument de transmission de son patrimoine garde son régime de faveur, le traitement fiscal du dénouement du contrat par décès n’ayant pas été modifié.
L’assurance vie reste un placement aux multiples avantages.
 
Assuré Groupama :
Avec l’assurance vie Groupama, vous bénéficiez de placements privilégiés pour diversifier votre épargne à long terme.
 

Publié le 18 septembre 2018