.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Taxe carbone sur les voitures : comprendre le fonctionnement et le calcul

Contenu publié le 05/01/2024 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous prévoyez d’acheter un véhicule et vous aimeriez savoir si vous devrez régler la taxe carbone pour votre voiture ? Cette taxe additionnelle s’applique lors de la première immatriculation en France des véhicules les plus polluants, avec un montant calculé selon les émissions de CO2 ou la puissance administrative. Découvrez quels sont les véhicules concernés par ce malus écologique et comment se détaille le barème de la taxe. Informez-vous également sur les possibilités de réduction et d’exonération.

Taxe carbone

Qu’est-ce que la taxe carbone sur les voitures polluantes ?


La taxe carbone sur l’immatriculation des voitures, aussi appelée « malus écologique » ou « taxe CO2 », doit être réglée lors de la première immatriculation en France de certains véhicules polluants.


L’objectif de cette écotaxe est d’inciter la population à acheter des véhicules plus respectueux de l’environnement, émettant moins de CO2, afin de « verdir » le parc automobile. En effet, plus la voiture est polluante, plus la taxe carbone est élevée.

À savoir

Si vous modifiez ou faites modifier votre véhicule et que cela entraîne un changement des caractéristiques techniques inscrites sur la carte grise, cette dernière doit être mise à jour. Votre voiture peut alors être soumise au malus écologique, même si elle était immatriculée auparavant. Les modifications peuvent également entraîner un ajustement de vos cotisations d’assurance auto. N’hésitez pas à demander à devis à votre assureur avant d’effectuer les modifications pour avoir une idée précise de l’impact sur votre budget.

Quels sont les véhicules concernés par la taxe CO2 ?


La taxe sur les émissions de CO2 s’applique aux « véhicules de tourisme ». Il s’agit des voitures particulières, des véhicules destinés au transport de voyageurs ou encore des camions pick-up comportant au moins cinq places assises. Le malus écologique concerne les voitures essence et diesel. Il ne s’applique pas aux véhicules utilitaires comme les camionnettes.


Les voitures concernées par la taxe sur les véhicules polluants sont classées en trois catégories :

  • Les véhicules relevant du nouveau dispositif d’immatriculation, c’est-à-dire les véhicules particuliers immatriculés pour la première fois en France après le 1er mars 2020 ;

  • Les véhicules ayant fait l’objet d’une réception communautaire (réceptionnés UE) et ne relevant pas du nouveau dispositif d’immatriculation ;

  • Les véhicules non réceptionnés UE, ne relevant pas du nouveau dispositif d’immatriculation.

Les voitures d’occasion ne sont soumises à la taxe carbone que dans le cas de l’achat d’un véhicule à l’étranger, qui implique une première immatriculation en France.

Comment est calculé le malus écologique ?


Pour les véhicules réceptionnés UE, le calcul de la taxe CO2 dépend du taux d’émission de dioxyde de carbone (CO2) par kilomètre de la voiture. Pour les véhicules non réceptionnés UE, le malus écologique dépend de la puissance administrative.


La taxe est calculée à la date d’immatriculation, et non à la date d’achat d’une voiture. Son montant est compris dans le prix du certificat d’immatriculation du véhicule (carte grise). Depuis 2022, le montant de la taxe carbone est plafonné à 50 % du prix de la voiture neuve (TTC).

Barème pour les voitures relevant du nouveau dispositif d’immatriculation


Ce nouveau dispositif s'adresse particulièrement aux véhicules appartenant aux catégories M1, M2, N1 et N2. Pour 2024, le seuil de déclenchement du malus est fixé à 118 grammes de CO2/km. Par ailleurs, le gouvernement a supprimé le plafond du malus à 50 % de la valeur du véhicule. Dès lors que les émissions dépassent 194 g de CO2/km, la voiture est soumise au malus maximal, quel que soit son prix d’achat.

Taux d’émission de CO2/km

Montant de la taxe CO2

< 118 g

0 €

118 g

50 €

119 g

75 €

120 g

100 €

125 g

210 €

135 g

540 €

155 g

3 119 €

170 g

8 770 €

180 g

22 380 €

190 g

45 990 €

> 194 g

60 000 €

Barème pour les voitures non réceptionnées UE


Le malus CO2 démarre à partir d’une puissance administrative, ou puissance fiscale du véhicule, de 4 chevaux-vapeur (CV)(1).

Puissance administrative

Montant de la taxe CO2

< 4 CV

0 €

4 CV

1 000 €

5 CV

3 250 €

6 CV

5 000 €

10 CV

22 500 €

12 CV

35 500 €

14 CV

52 000 €

> 15 CV

60 000 €


À savoir

La taxe CO2 s’accompagne d’un malus au poids (TMOM) pour les véhicules neufs pesant plus de 1,8 tonne. Le tarif est de 10 €/kg à partir de 1 800 kg.

Dans quels cas bénéficier d’une réduction ou d’une exonération de malus CO2 ?


Selon votre situation personnelle ou votre voiture, vous pouvez bénéficier d’une réduction de taxe carbone, voire d’une exonération de malus CO2 (sous conditions).


Le malus écologique ne s’applique pas :

  • aux véhicules accessibles en fauteuil roulant,

  • aux voitures acquises par des automobilistes titulaires d’une carte d’invalidité ou ayant un enfant à charge titulaire de la carte d’invalidité,

  • aux voitures à faibles émissions, dont les véhicules électriques et/ou à hydrogène.

Vous pouvez bénéficier d’une réduction de la taxe CO2 :

  • si vous avez plus de trois enfants à charge ou si vous êtes famille d’accueil,

  • si votre véhicule est équipé pour fonctionner au moyen du superéthanol E85,

  • etc.

FAQ - Vos questions sur la taxe carbone appliquée aux voitures


Découvrez la réponse aux questions que vous pouvez vous poser sur la taxe carbone applicable aux voitures.

Quelle est la différence entre taxe CO2 et bonus écologique ?


Le bonus écologique est une aide à l’achat accessible pour un véhicule neuf ou d’occasion ayant une empreinte carbone peu élevée. La taxe CO2 est un malus à payer sur l’immatriculation d’un véhicule polluant.

Les véhicules d’occasion sont-ils soumis à la taxe carbone ?


Les voitures d’occasion ne sont pas soumises à la taxe carbone, sauf si elles sont achetées à l’étranger.

Comment payer le malus écologique d’une voiture ?


Le malus écologique est compris dans le prix de la carte grise.

Quels véhicules sont exonérés de la taxe carbone ?


Les véhicules adaptés aux personnes à mobilité réduite ou acquis par une personne titulaire d’une carte d’invalidité peuvent être exonérés de la taxe carbone. Les véhicules propres (électriques, hydrogène) sont également exonérés. Les familles nombreuses, notamment, peuvent être éligibles à une réduction de ce malus automobile.

Assuré Groupama

Pour accompagner la transition vers des véhicules plus propres, Groupama propose une assurance auto dédiée aux voitures électriques. Selon votre contrat, profitez d’avantages comme un remorquage ou un dépannage en cas de batterie déchargée ou de panne d’énergie électrique. La batterie et le câble de recharge sont assurés dès la formule Eco s’ils sont volés ou détériorés par un court-circuit.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(2)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Source : https://www.economie.gouv.fr/cedef/malus-vehicules-polluants
(2) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions