Savoir organiser son épargne de précaution en cas d’imprévu

 
Se donner les moyens de faire face à une dépense imprévue, c’est la première étape d’une bonne stratégie d’épargne de précaution. Déménagement, chaudière ou voiture à remplacer, perte ponctuelle de revenus, voyage, événement important… : comment se constituer une épargne pour faire face à un coup de cœur comme à un coup dur.
 
 
 

Quel montant d’épargne de précaution prévoir ?

Il est généralement recommandé de garder disponible un montant d’environ 3 ou 4 mois de revenus, en fonction de vos possibilités.
Plus vos revenus sont irréguliers, plus votre épargne de précaution doit être conséquente, par exemple si vous travaillez en indépendant et que vos revenus fluctuent d’un mois à l’autre.

Prendre l’habitude d’épargner

Quel que soit le montant de vos revenus, prenez l’habitude d’épargner, ne serait-ce que pour un montant symbolique. Petit à petit, cela deviendra une habitude et, au fil du temps, vous sécuriserez votre budget : comme dit le proverbe, « les petits ruisseaux font les grandes rivières »…

Choisir parmi les différentes solutions d’épargne de précaution

  • Le Livret A(1) ou le LDD, Livret de développement durable(1) sont des livrets réglementés constituant une bonne solution pour faire des allers-retours avec votre compte bancaire. Vous pouvez y transférer votre épargne mensuelle ou ce qui vous reste sur votre compte à la fin du mois. Leur rémunération est totalement exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.
  • Si vous êtes peu ou pas imposé, le LEP, Livret d’épargne populaire (2) est une solution à étudier en priorité : sa rémunération est, en effet, un peu plus élevée que celle du Livret A(1) ou du LDD(1)  et les conditions d’accès ont été élargies.
  • Si vous pensez ne pas avoir besoin de votre argent dans les prochains mois, vous pouvez également épargner sur un compte à taux progressif sécurisé : il offre une rémunération attractive, progressive dans le temps, et son taux de rémunération est connu à l’avance. Les sommes épargnées restent disponibles.
  • Certaines banques, enfin, vous proposent de rémunérer l’argent qui reste sur votre compte bancaire.
 
(1) Livrets d’épargne réglementés. Seuils et plafonds susceptibles de modifications à l’initiative des pouvoirs publics.
(2) Accessible à tout contribuable dont le revenu fiscal de référence n’excède pas le plafond fixé par la loi et qui ne détient pas déjà un Livret d’épargne populaire. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Groupama. Produit d’épargne réglementé. Plafond, dénomination et conditions susceptibles de modifications à l’initiative des pouvoirs publics.
 
Conseil
Mettez en place un virement régulier, même d’un faible montant, de votre compte bancaire vers un livret d’épargne.

publié le 15 septembre 2015