Précautions pour limiter les conséquences d’un accident de caravane

Précautions pour limiter les conséquences d’un accident de caravane

 


Les vacances arrivent et votre caravane s’apprête à prendre la route, direction le camping. Avez-vous vérifié que votre caravane est correctement assurée mais aussi correctement entretenue ? Un accident de caravane peut arriver vite en circulation mais aussi à l’arrêt. Suivez le guide pour partir tranquille.


Accident de caravane : l’assurance obligatoire

L’assurance responsabilité civile obligatoire

La caravane est une remorque et est assimilée par le code des assurances à un Véhicule Terrestre à moteur, même si elle n’en a pas… A ce titre, elle doit être assurée avec au minimum une garantie responsabilité civile, même si elle est dételée.

 

Particularité de la caravane, l’assurance dépend de son poids total autorisé en charge (PTAC).

Jusqu’à 500 kg, l’assurance du véhicule tractant suffit. Lorsque le PTAC est compris entre 501 et 750 Kg, la remorque possède son propre numéro d'immatriculation et doit donc figurer sur un contrat d'assurance (généralement sur celui du véhicule tractant).

 

Au-delà il faut souscrire une assurance indépendante de celle du véhicule tracteur…

 

Pour tout savoir sur vos obligations selon votre caravane, c’est par ici.

 

A savoir : lorsque vous assurez votre caravane de plus de 750 kg, il peut être utile d’opter pour le même assureur que celui de votre voiture, car c’est alors plus simple en cas de sinistre.

 

Caravane : les garanties optionnelles utiles lors d’un accident

Vous pouvez, en fonction de la valeur de votre caravane, de ses équipements, de son utilisation, choisir d’autres garanties pour vous protéger en cas d’accident, d’incendie, de tempête, de grêle, de vol... Le contenu de la caravane, ses équipements peuvent également être couverts.

 

Assurez-vous toujours que la responsabilité civile « hors circulation » est couverte dans votre contrat. Vous pourrez faire jouer uniquement cette garantie si votre caravane, dételée sur un terrain de camping, cause un accident ou incendie !

 

Eviter l’accident avec la caravane : check up indispensable

Accident et caravane, deux termes qui, associés, gâchent les vacances. Avant de partir, prenez autant de précautions, voire plus qu’avec votre véhicule. Votre caravane sort peu. Vous devez donc vous assurer qu’elle est « bonne pour la route ».

 

Le contrôle de votre caravane passe par un petit tour chez un professionnel pour vérifier le système de freinage. Assurez-vous aussi de l’état des pneus, de la prise d’attelage et vérifiez les feux. N’oubliez pas de contrôler les rétroviseurs sans lesquels vous êtes aveugle.

 

Au moment du chargement, respectez les charges maximales autorisées, répartissez les masses en arrimant avec un maximum de sécurité. Vous installez un porte vélo sur le timon de votre caravane ? Soyez précautionneux.

 

Stationnement d’une caravane : nos conseils

L’immobilisation d’une caravane n’est pas une évidence.

Prenez les précautions qui s’imposent : antivol de tête d’attelage, sabot de roue, sans oublier la cale pour bloquer. Evitez les terrains en pente. Garez votre caravane en positionnant le timon à l’opposé d’une allée ou d’un chemin. Et enlevez la roue jockey ou sécurisez-la après avoir positionné correctement votre caravane.

 

A savoir : fermez et verrouillez systématiquement toutes les ouvertures lorsque vous quittez les lieux, ne laissez pas vos biens personnels à la vue ou à la portée de tous. Emportez-les dans la mesure du possible. Photographiez la caravane pour informer précisément les forces de l’ordre si elle était dérobée.

 

La saison achevée, vous allez prendre soin de votre caravane en la protégeant dans un endroit fermé à clé. N’oubliez pas de la mettre sur béquilles (pour alléger le poids sur les roues) et d’installer un antivol ou un sabot de roue !

 

Assuré Groupama : quel que soit le poids (PTAC) de votre caravane, il existe une solution d’assurance adaptée à vos besoins.

Vous avez le choix entre des formules d’assurance « au tiers » comportant les garanties minimum et des formules d’assurance « tous risques » incluant des garanties comme l’incendie, le vol, les dommages tous accidents. 

Vous pouvez aussi garantir le vol et la détérioration accidentelle du contenu et des aménagements comme vos bagages, votre vaisselle, votre mobilier de camping ou encore votre système de porte 2 roues. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Groupama.

 

 

 

Publié le 7 août 2019