Téléassistance : pour protéger un parent âgé

 
Quand un parent proche atteint un certain âge, on se soucie encore davantage de son état de santé et de son bien-être. Et on aimerait l’aider à rester chez lui le plus longtemps possible, en sécurité. Tour d’horizon des solutions de téléassistance.
 

Pour permettre à un parent de rester chez lui, en sécurité : la téléassistance de base

Cette solution se limite au déclenchement d’alertes, en cas de malaise ou de chute de la personne âgée. Les proches sont alors très vite prévenus et les secours peuvent être envoyés rapidement quand cela est nécessaire.
 
Fonctionnement de la téléassistance de base :
 
- La personne âgée porte, en permanence, un bracelet ou un pendentif équipé d’un bouton d’alerte.
- En cas de problème, une simple pression sur le bouton suffit pour envoyer un signal au centre d’alerte.
- Celui-ci appelle au domicile de la personne âgée pour connaître la raison du déclenchement.
 
- Si le domicile ne répond pas, le centre d’alerte va joindre :
  • d’abord les proches : généralement 2 personnes désignées au préalable, qui ont les clés du domicile et peuvent se rendre sur place,
  • ensuite, les secours si cela est nécessaire.
 
A savoir :
- Certains bracelets détectent automatiquement les chutes, sans que la personne âgée n’intervienne pour déclencher l’alerte. Cela peut s’avérer très utile en cas de perte de conscience. 
- Pour une téléassistance hors du domicile, il existe notamment des systèmes de montre connectée. Ces systèmes s’adressent davantage à des seniors actifs, qui pratiquent des activités extérieures, ou à des personnes qui ont eu, par exemple, un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) et ressentent le besoin de se sécuriser.

 

Pour garder le contact et communiquer avec son parent facilement : Noé de Groupama, la téléassistance connectée

69% des aidants voudraient être plus présents et s’occuper davantage de leur parent âgé(1) , or ce n’est pas toujours facile lorsque l’on habite loin et que l’on est encore en activité.
Pour garder le contact et communiquer avec lui facilement, Groupama propose la solution Noé de Groupama associant un système d’alerte avec un réseau social :
- un bracelet pour alerter,
- une tablette pour communiquer.
La tablette Noé de Groupama est intuitive, facile à utiliser par les personnages âgées. 
 
Fonctionnement de la tablette Noé :
    
- L'aidé, le proche qui en bénéficie : la tablette Noé lui permet d’appeler et d’être appelé, en visio via le wifi de sa box internet, de recevoir des messages, de consulter son agenda, de regarder son album photos… Il peut ainsi resserrer les liens avec son entourage, proches, famille et amis, dont les coordonnées sont enregistrées dans la tablette. 
Le coordinateur : ce membre de la communauté a un rôle pivot. Il renseigne les coordonnées de chacun des membres de la communauté sur la tablette, sélectionne pour chacun la nature des informations auxquelles il a accès, organise les rendez-vous de l’aidé grâce à un agenda… Et parce que cet « aidant » a aussi besoin de souffler et de partir en vacances, il peut se faire remplacer plus facilement grâce à la tablette qui centralise toutes les informations
La communauté : en téléchargeant l’appli Noé disponible sur ordinateur, tablette et smartphone compatibles, chaque membre de la communauté habilité peut communiquer avec son parent, via la tablette Noé. Il accède alors à tous les services proposés : appel, envoi de photos, suivi de l’agenda du parent…
 
Avantages fiscaux :
 
La téléassistance est une activité qui relève de la catégorie « services à la personne », à ce titre, la personne « aidée » bénéficie d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées(2)

A savoir : si le souscripteur de l’offre n’en est pas l’utilisateur et en paie le prix pour qu’elle bénéficie à un parent plus âgé, il ne peut accéder à l’avantage fiscal que si son parent bénéficie de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Si le contrat est souscrit par l’aidé, c’est-à-dire le parent âgé, celui-ci bénéficie du crédit d’impôt sans conditions relatives au bénéfice de l’APA. 

(1) Sondage Opinion Way pour Groupama. Janvier 2017.
(2) Selon réglementation fiscale en vigueur : article 199 sexdecies du code général des impôts. Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur le site www.impots.gouv.fr
 
 


 
Pour les conditions et limites de l’offre Noé de Groupama, se reporter au contrat.  

Noé de Groupama est un service de téléassistance aux personnes délivré par la société SAPARA, Services Assistance à la Personne Auvergne Rhône Alpes. SAS au capital de 10 000 € - SIREN : 820
848 349 R.C.S CUSSET. Siège social : 16, Rue Charles Rispal – B.P. 323 – 03003 MOULINS Cedex. La société SAPARA est déclarée en tant qu’organisme de Services à la Personne agissant en mode d’intervention « prestataire » sous le N°SAP820848349. Selon le département, il peut s’agir de la SDTAP, Société pour le Développement de la Téléassistance A la Personne. Société par Actions Simplifiée à associé unique au capital de 37 000 € - SIREN : 524 289 543 R.C.S Créteil. Siège social : 5, avenue des Frères Lumière 94350 VILLIERS-SUR-MARNE. La société SDTAP est déclarée en tant qu’organisme de Services à la Personne agissant en mode d’intervention « prestataire » sous le N° SAP524289543.

 

Publié le 21 avril 2017