Quel type d’épargne ou assurance vie pour vos enfants ?

 
En tant que parents, on a à cœur d’accompagner ses enfants à chaque étape de leur vie.
Démarrer tôt un livret d’épargne(1), quand ils sont petits, permet de jouer sur le temps pour leur constituer un petit capital en épargnant en douceur et régulièrement. A compléter ensuite par l’assurance vie...

 

Le Livret A(2), un livret d’épargne dès la naissance

Le Livret A est la solution traditionnelle, souple et facile d’accès :
 
  • vous pouvez l’ouvrir à votre enfant dès sa naissance(1),
  • pas besoin de placer une grosse somme, ni de s’engager : vous faites des versements quand vous le souhaitez,
  • vous constituez à votre enfant une épargne défiscalisée, dont le plafond est de 22 950 €,
  • à tout moment, quand vous avez besoin de financer un projet, vous pouvez effectuer des retraits, sans aucuns frais(3).
 

Le PEL, Plan d’Epargne Logement(4)

Le PEL est une solution avantageuse qui rapporte davantage, à condition d’accepter de faire des versements réguliers pendant minimum 4 ans :
 
  • vous l’ouvrez avec un versement initial de 225 € minimum.
  • vous l’alimentez régulièrement : minimum 45 € par mois pendant au moins 4 ans, ou  135 € par trimestre, ou encore 270 € par semestre ;
  • vous pouvez verser jusqu’à 61 200 € ;
  • les intérêts échappent à l’impôt sur le revenu jusqu’au 12ème anniversaire du plan ; seuls les prélèvements sociaux sont prélevés ;
  • à partir de 18 ans, votre enfant peut disposer des fonds : pour financer ses études, un voyage à l’étranger, acheter sa première voiture… ou garder le capital pour réaliser plus tard son 1er achat immobilier.
 

L’assurance vie, une épargne fiscalement avantageuse

Votre enfant, même mineur peut détenir un contrat d’assurance-vie ; l’intérêt est qu’au-delà de 8 ans d’ancienneté et quand il sera adulte, il disposera alors d’une solution fiscalement intéressante.
Si vous souhaitez placer des sommes importantes, vous pouvez aussi ouvrir 2 contrats d’assurance-vie :
 
  • le 1er à son nom en y versant l’argent que vous souhaitez qu’il ait à sa disposition  dès 18 ans ;
  • le 2ème à votre nom en le mettant bénéficiaire du capital en cas de décès ; dans ce cas, vous gardez la main sur le capital qui lui reviendra en exonération de droits de succession lors de votre décès(5).
 

Le Livret Jeune(2)

Le Livret Jeune est la solution qui permet à votre enfant d’apprendre à gérer sa 1ère épargne :
 
  • il est réservé aux 12-25 ans(1) ;
  • vous pouvez effectuer des versements ponctuels ou l’alimenter de manière régulière.
  • son taux de rémunération est, au minimum, celui du Livret A mais il est généralement supérieur ;
  • son plafond est de 1 600 € ;
  • Il est totalement exonéré d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.
 
A savoir :
Certaines banques proposent un livret pour les moins de 12 ans. Il fonctionne comme le Livret Jeune mais seuls les parents peuvent effectuer des versements et des retraits, il est soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Groupama Banque propose le Livret Ptit Malin pour les 0 à 12 ans (1).
 
(1) Présence du Représentant Légale obligatoire à l’ouverture pour les mineurs.
(2) Livrets d’épargne réglementés. Seuils et plafonds susceptibles de modifications à l’initiative des Pouvoirs Publics.
(3) Dans la limite du solde minimum de 10 €.
(4) Pour les PEL souscrits depuis le 01/08/2016 : votre épargne est rémunérée aux taux nominal annuel brut de 1 % (hors prime d'état). En cas de prêt d'épargne logement, le taux brut peut atteindre 2 % incluant le versement d'une prime d'état de 1 %. La prime est accordée après 4 ans minimum d'épargne et conditionnée par la réalisation d'un prêt PEL d'un montant minimum de 5 000 €. La prime d'État est plafonnée à 1 000 € (1 525 € dans le cas d'un logement énergétiquement performant). Les intérêts du PEL sont soumis aux prélèvements sociaux en vigueur dès la première année. Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu durant les douze premières années du plan. Taux et seuils réglementés, au 01/08/2016, susceptibles de modifications à l'initiative des Pouvoirs Publics. La durée d'un PEL est comprise entre 4 et 10 ans à compter du versement initial. Tout retrait (anticipé ou non) entraine la clôture du PEL. La résiliation avant le 4ème anniversaire entraîne la perte de tout ou partie des avantages du PEL (droits à prime et droits à prêt notamment..
(5) jusqu'à 152 500 € totalement exonérés par bénéficiaire (pour les versements avant vos 70 ans). Les versements après 70 ans sont exonérés d'impôt dans la limite de 30 500 € et les intérêts et plus-values sont totalement exonérées.
 

mis à jour le 1er août 2016