Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Vol à la roulotte : quelle indemnisation par l’assurance ?

Votre voiture a été cambriolée durant la nuit ? Vous avez été victime de ce que l’on appelle un vol à la roulotte. Chaque année, ce type de délit fait de nombreuses victimes en France. Découvrez comment mieux sécuriser vos biens, comment déclarer l’effraction, et quelles peuvent être les mesures prévues par votre assurance auto en cas de sinistre.

Vol à la roulotte

Qu’est-ce qu’un vol à la roulotte ?


Selon la définition du vol à la roulotte, il s’agit d’un délit commis sur des biens se trouvant à l’intérieur d’une voiture. Cela peut englober le vol des effets personnels, comme les bagages, vêtements, objets électroniques portables, GPS, autoradios, outillages...


N’hésitez pas à solliciter votre assurance auto afin de savoir si vous êtes couvert en cas de vol à la roulotte.

À savoir

Attention à ne pas confondre le vol à la roulotte avec le « vol à la sauvette ». Ce dernier est un vol sans effraction, commis alors que l’objet dérobé se trouvait sous la surveillance de son propriétaire. Par exemple, un voleur qui profite d’un moment d’inattention pour dérober un téléphone posé sur un guichet ou une table de restaurant.

Comment éviter le vol à la roulotte ?


La meilleure défense est sans aucun doute la vigilance et la prévention. L’adoption de certaines habitudes et la prise de mesures dissuasives sont préconisées afin de rendre plus difficile l’action des voleurs :

  • Bien vérifier que les vitres sont fermées et que les portières sont verrouillées avant de s’éloigner des lieux.

  • Éviter de laisser en évidence, à l’intérieur de l’habitacle, des objets qui pourraient être source de tentation.

  • Si possible, éviter de se garer dans des endroits mal éclairés ou peu fréquentés.

  • Adopter les vitres teintées autorisées pour plus de discrétion.

  • Installer un système d’alarme, de télésurveillance ou d’antivol pour faire fuir les éventuels cambrioleurs.

  • À la maison, installer des systèmes de vidéosurveillance si vous ne disposez pas d’un abri fermé pour garer votre voiture. Ce dispositif facilitera l’identification des éventuels suspects ou des voleurs en cas d’effraction. Les faits démontrent que des individus ont pu être interpellés grâce à l’exploitation des images vidéo des caméras de surveillance.

  • Si vous avez l’habitude de placer votre véhicule devant la maison pendant la nuit, il peut être judicieux d’installer des dispositifs de sécurité infrarouge autour des ouvertures (porte d’entrée, fenêtre), afin de déjouer les tentatives de cambriolage ou de vol à la roulotte.

  • Si vous disposez d’un véhicule récent, demander à votre garagiste comment parer les attaques de type mouse jacking. Le voleur contourne le système de verrouillage électronique par des moyens informatiques et électroniques. Il peut ainsi cambrioler l’intérieur de votre véhicule sans laisser d’indice flagrant ou de traces d’effraction au niveau des serrures du véhicule.


À savoir

Le vol à la roulotte est passible d’une peine de plusieurs mois de prison. Le tribunal correctionnel peut aggraver la sanction en fonction des circonstances dans lesquelles le vol a été commis.

L’assurance auto couvre-t-elle le vol à la roulotte ?


Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation en cas de vol à la roulotte, il est conseillé de souscrire un type de contrat qui prend en charge ce genre de sinistre. Généralement, le contrat d’assurance contre le vol concerne uniquement le véhicule et non les objets qui se trouvent à l’intérieur. À la signature de votre contrat, il faudra donc définir exactement la nature des différentes garanties proposées par votre assurance auto en matière de vol, et particulièrement en cas de vol à la roulotte.

Quelles garanties choisir pour être indemnisé en cas de vol à la roulotte ?


On rappelle que même si l’assurance auto est obligatoire, seule l’option assurance responsabilité civile est imposée. Cette formule minimale ne couvre que les dommages matériels ou corporels causés à une tierce personne en cas de sinistre, et seule la victime bénéficiera d’une indemnisation.


Certaines options ou garanties devront être envisagées pour que vous puissiez prétendre à une indemnisation, en particulier en cas de vol à la roulotte avec effraction ayant entraîné des dommages matériels sur votre voiture. Il s’agit notamment de :

  • L’assurance vol.

  • L’assurance bris de glace : elle permet de se faire indemniser pour la réparation éventuelle des vitres brisées suite à une effraction au niveau des ouvertures ou du pare-brise.

  • La garantie qui prend en charge le vol d’accessoires et de biens personnels.

La plupart des sociétés d’assurance incluent, dans leur pack assurance tous risques, les deux extensions de garantie précédemment citées. L’assurance tous risques présente l’avantage de couvrir une multitude de sinistres, y compris le vol de voiture.

Exclusions de garantie et effets personnels


L’exclusion de garantie survient lorsque le sinistre a eu lieu dans des circonstances non conformes à celles prévues dans le contrat. Dans certains cas, l’assureur peut ainsi refuser de procéder au remboursement de la valeur des objets volés si la preuve d’une effraction n’est pas clairement établie.


Il en est de même si le vol à la roulotte met en cause une responsabilité ou la négligence du propriétaire du véhicule : oubli de fermeture des portières, véhicule garé dans un espace non sécurisé pendant la nuit...


Dans le cas d’un vol à la roulotte, il est important de vérifier quels types d’objets sont couverts par votre contrat. En effet, certains articles de valeur peuvent faire l’objet d’un refus de remboursement, sauf en cas de clause expressément spécifiée dans le contrat.


À titre d’exemple, les œuvres d’art, les collections de valeur, la monnaie en espèce ou encore les bijoux de valeurs peuvent ne pas être considérés comme des effets personnels par certains assureurs.

Comment déclarer le vol à la roulotte à son assurance auto ?


Vous avez subi un vol à la roulotte ? Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation, vous devez effectuer les démarches suivantes :

  • Procéder à l’inventaire des objets dérobés par les malfaiteurs et en établir une liste exhaustive.

  • Faire un dépôt de plainte dans les 24 heures qui suivent l’effraction auprès du commissariat de police.

  • Réunir toutes les pièces justificatives se rapportant aux objets volés : les factures, éventuellement les numéros de série, qui viendront compléter votre liste.

  • Déclarer le sinistre à l’assurance dans les délais prévus par votre contrat.


À savoir

Vous avez été victime d’un cambriolage ou un vol par effraction a été commis dans votre véhicule ? Dès le constat du vol, il est judicieux de laisser le véhicule en l’état et de faire appel à la brigade de sûreté ou aux services de police. Les représentants de l’ordre pourront ainsi constater par eux-mêmes l’existence de l’effraction et vous conseiller sur les démarches à entreprendre.

Assuré Groupama

Votre voiture a subi des actes de vandalisme ? Votre contrat d’assurance Groupama prévoit le remorquage ou le dépannage de votre véhicule.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

Profitez de la valeur d'achat à 1€/an pendant 3 ans(1)

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos en cas de vol de voiture

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu publié le 17/05/2022