cerise groupama

 

Se former à Internet, aux réseaux sociaux... c’est possible à tout âge

se former à l'internet

 


Vous avez au moins un ordinateur à domicile, comme 76 % des 60-70 ans et 58 % des 70 ans et plus(1) ? Voire même une tablette, un smartphone. Pour autant vous n’êtes pas forcément à l’aise avec leur utilisation. Alors à l’approche de 2021 prenez une bonne résolution : formez-vous en douceur à ces nouvelles technologies. C’est simple et vous avez tout à gagner !


S’informer et se former

Les ressources du web sont infinies ou presque : vous avez accès en continu à des sources d’information aussi diverses que des encyclopédies, des journaux sur tous les sujets qui vous intéressent. Vous pouvez visiter des expositions, écouter des concerts..., vous faire plaisir en découvrant un sujet à tout instant de la journée et de la nuit.

 

Mieux, avec Internet formez-vous ! Grâce à des tutos, notamment sur YouTube, à des sites spécialisés vous pouvez, enfin, apprendre telle pratique, telle technique. En fait tout ce que vous n’avez pas pu faire avant lorsque vous étiez en activité, donnez-vous l’occasion de le réaliser maintenant grâce au web.

 

S’initier à Internet est indispensable...

...Tout d’abord pour continuer à réaliser, en toute autonomie, les démarches administratives de base. Savez-vous que vendre une voiture, demander une carte grise imposent désormais de passer par le web ? Et si vous avez une connexion Internet, vous l’avez découvert : la déclaration de revenus est également dématérialisée ! En fait, vous n’avez pas le choix : la dématérialisation s’impose partout et impacte tout le monde. Alors à moins de faire réaliser par d’autres toutes vos démarches....

 

Maîtriser a minima le net vous permet également de consulter vos comptes à distance, de réaliser certains achats sans vous déplacer. Pratique lorsque l’on est loin des commerces et/ou lorsque l’on a des difficultés pour être véhiculé. Vous souhaitez être toujours en phase avec le monde dans lequel vous vivez ? Ne pas être sur la touche lors des discussions familiales, notamment avec les plus jeunes ? Mais manipuler un ordinateur, une tablette ou naviguer sur Internet n’est pas naturel pour vous. Alors faites-vous accompagné.

 

Où et comment apprendre ?

L’apprentissage des nouvelles technologies se fait... un peu partout. Les solutions existent autour mais aussi chez vous.

 

Vous êtes plutôt « bouquins » ?

Les titres de la série « Pour les nuls » sont pour vous : « Débuter en informatique pour les nuls », « Internet pour les nuls », « L’ordinateur l’essentiel pour les nuls »... Sans parler d’autres ouvrages comme « L’informatique expliquée aux seniors » ou encore « L’informatique et Internet pour les seniors ».

 

On est d’accord : avoir pour seul coach un livre pour devenir un as de l’informatique n’est pas très motivant. L’intérêt de ces livres ? Ils sont rédigés avec une approche très didactique. Et surtout ils constituent une base de données dans laquelle vous pourrez piocher pour compléter une information, prendre votre temps pour comprendre.

 

L’idéal, soyons clair, est d’avoir à côté de vous un proche (pourquoi pas un petit-enfant) pour vous donner un coup de pouce pour démarrer.

 

Vous préférez découvrir à plusieurs ?

Pas envie d’être seul devant votre ordi à domicile ? Retrouvez d’autres seniors pour partager en groupe la découverte de ce nouvel environnement.

 

Vous résidez dans une métropole, une petite ville, en milieu rural ou en banlieue ? Peu importe. Les populations ayant des besoins, les collectivités et organismes sociaux développent des offres sur tout le territoire.

  1. Commencez par vous tourner vers le club senior, la bibliothèque, la mairie ou communauté de communes pour découvrir leur offre.
  2. Rendez-vous dans votre médiathèque si vous en avez une. Elle peut mettre à disposition des postes informatiques pour ceux qui n’ont pas d’équipement chez eux. Pensez à leur demander également si elle propose des formations.
  3. Contactez également le CCAS dont vous aurez les coordonnées par votre Mairie.
  4. Consultez les SAAD (services d’aide à domicile) qui peuvent être à l’origine de cours d’initiation à l’informatique.

 

L’intérêt de ces cours ? Vous rencontrez d’autres seniors aussi peu familiers que vous et se posant les mêmes questions. Selon votre niveau vous apprenez à maîtriser une clé USB, à débuter sur votre tablette, à paramétrer et utiliser une boîte mail, à envoyer des photos, à prendre en main Skype, à utiliser les réseaux sociaux... Bref vous devenez à l’aise avec le numérique, vous prenez confiance et apprenez à éviter les pièges du web.

 

Ces cours sont gratuits ou à tarifs raisonnables. Tout dépend du gestionnaire de l’offre : certaines collectivités organisent un partenariat avec des associations, d’autres tarifent en fonction du quotient familial...

 

A savoir : connaissez l’Université du Temps Libre de votre territoire ? Certaines proposent des cours d’informatique par semestre ou sur l’année. N’hésitez pas, là aussi, à les consulter.

 

Optez pour des cours particuliers... à domicile

La formation directement chez vous c’est l’assurance que le professeur répondra uniquement à vos besoins et préoccupations. Il se mettra à votre niveau et vous avancerez en fonction de votre compréhension. Il sera totalement à votre service.

 

Comment trouver le bon intervenant ? Sondez vos relations, contactez les associations locales organisatrices de cours collectifs. Certains de leurs professeurs peuvent certainement enseigner à domicile.

 

Et si vous demandiez à vos proches de sélectionner celui qui leur paraît le plus compétent dans votre ville. S’ils ont besoin d’une idée de cadeau pour Noël, suggérez-leur des cours d’informatique !

 

A savoir : le règlement des cours à domicile peut être réalisé via le CESU, comme un service à la personne à domicile. Ces cours donnent droit à une réduction ou crédit d’impôt.

 

Et lorsque vous maîtriserez les rudiments sachez que vous pourrez approfondir votre pratique... via les tutos sur le web ou en suivant des cours à distance, en collectif ou individuel. L’occasion de découvrir la visioconférence via Zoom !

 

 

(1) Sources : Baromètre du numérique 2019, Enquête sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française en 2019, réalisée pour l’Arcep, le CGE et l’Agence du numérique.

 

Publié le 12 octobre 2020