Facilité de caisse sur compte courant : à quoi ça sert ?

 
 
 
La facilité de caisse associée au compte courant bancaire permet d’être débiteur pendant quelques jours par mois.
Découvrez cette solution de financement.
 

Pour un besoin ponctuel, la facilité de caisse sur compte bancaire

Associée au compte bancaire, la facilité de caisse permet d’être débiteur pendant quelques jours par mois.
Assimilée à une avance de financement, la facilité de caisse est soumise à un taux d’intérêt fixé par la banque.
 

A quoi sert la facilité de caisse ?

Avec la facilité de caisse, votre banque  vous autorise à avoir un compte bancaire débiteur pendant une courte période. Vous devez d’abord en faire la demande et une fois l’accord obtenu, vous pouvez  l’utiliser quand vous en avez besoin. La banque doit vous avoir précisé, au préalable, les conditions d’utilisation en montant, en durée et en taux d’intérêt.
Son but est de vous permettre de passer un cap pendant lequel  votre compte bancaire est à découvert. En principe, votre compte doit redevenir créditeur dans les 15 jours.
 
A savoir
Une facilité de caisse peut être modifiée ou suspendue à l'initiative de la banque, moyennant un préavis de 60 jours.
 
A savoir
Si vous utilisez régulièrement votre facilité de caisse, ou si son montant est régulièrement dépassé, vous avez sans doute besoin d'une autre formule de crédit.
 

Quelle différence avec un découvert autorisé ?

Les conditions d'un découvert autorisé (montant, durée et taux) sont contractuelles. Elles sont précisées à la signature de votre convention d'ouverture de compte ou ultérieurement dans un contrat de crédit formalisé.
Le découvert autorisé peut vous permettre de fonctionner avec un solde débiteur sur une durée plus longue que la facilité de caisse, à condition de pouvoir rester dans les limites de durée et de montant fixés contractuellement.
Les intérêts sont calculés proportionnellement au montant du découvert et au nombre de jours débiteurs.
 
A savoir
Si la durée du découvert sur le compte dépasse 3 mois, la banque doit vous adresser une offre de contrat de crédit en remplacement de votre découvert autorisé.
 
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Mis à jour le 20 septembre 2017