Bonus écologique, prime à la conversion pour l’achat d’une voiture : comment en bénéficier ? 

 
Pour encourager les automobilistes à aider à réduire le taux de CO2 en ville, l’État a lancé en 2015, des aides financières pour l’achat d’une voiture neuve.
Depuis le 1er janvier 2016, l'Etat a réduit ces aides en favorisant uniquement l'achat de voitures électriques et hybrides.
 
 

Les barèmes du bonus automobile pour 2016

Le bonus est désormais réservé aux voitures électriques ou hybrides rechargeables, émettant moins de 110 g de CO2/km.  Il disparaît pour l’achat d’une voiture neuve essence, diesel ou GPL avec un taux d’émissions de CO2 inférieur à 60g/km.
 
Pour l’achat d’une voiture électrique ou hybride : maintien de la prime à la conversion dite "superbonus"
Vous bénéficiez de la prime à la conversion, ou « superbonus » (anciennement prime à la casse), lorsque vous mettez « à la casse » une voiture diesel d’au moins 15 ans et que vous achetez, en même temps, une voiture électrique émettant moins de 20 g de CO2/km, ou une voiture hybride émettant entre 21 et 60 g de CO2/km.
Si vous ne l’avez pas achetée neuve, vous devez l’avoir acquise depuis au moins 1 an ; elle doit être immatriculée en France, ne pas être considérée comme un véhicule endommagé, et avoir un contrat d’assurance auto en cours de validité.
Cette prime à la conversion vient se cumuler à la précédente et peut atteindre :
  • 3 500 € pour un véhicule hybride : 1 000 € + 2 500 € ;
  • 10 000 € pour un véhicule électrique : 3 700 € + 6 300 €.

 

Pour obtenir le bonus écologique ou la prime à la conversion

Votre concessionnaire peut accepter de vous avancer son montant, qu’il déduit alors du prix d’achat de votre voiture. Sinon, vous devez envoyer un dossier de demande à l’Agence de services et de paiement http://www.asp-public.fr.
 

Actualisé au 1er février 2016

 

Une question, un avis ? Contactez-nous !