cerise groupama

 

Tout savoir sur le vaccin du chat :
prix, rappels, obligations…

Tout savoir sur le vaccin du chat : prix, rappels, obligations…

 


Pour protéger votre chat contre les maladies infectieuses, le meilleur moyen est encore de le vacciner au plus tôt.…

Quelles sont les pathologies qui nécessitent de faire vacciner son chat ? Quels vaccins sont obligatoires ? Faut-il vacciner son chat tous les ans ? Et combien ça coûte ?

Voici tout ce qu’il faut savoir au sujet du vaccin du chat.


Faut-il vacciner son chat ?

Pour les animaux de compagnie comme pour nous, les vaccins sont essentiels. La vaccination du chat n’est pas seulement une recommandation sanitaire destinée à lutter contre les maladies infectieuses, c’est aussi le meilleur moyen de protéger l’animal contre des pathologies virales courantes, voire contre une maladie mortelle.

L’injection vaccinale du chaton va contribuer à renforcer ses défenses immunitaires et à le prémunir contre des virus communs (typhus, coryza, leucose féline – issue du virus leucémogène félin – etc.).

 

L’injection vaccinale a également un autre intérêt : c’est l’occasion de faire passer son premier examen clinique au chaton pour s’assurer qu’il est en parfaite santé. Cette visite en clinique vétérinaire vous permet de poser toutes vos questions au sujet du vaccin du chat en fonction de son mode de vie, du comportement de l’animal, de l’identification électronique, du passeport européen (si vous prévoyez de voyager), etc.

Vaccin du chat : contre quelles maladies ?

Les vaccins du chat visent à le protéger contre les pathologies infectieuses les plus courantes. Voici les principaux vaccins qu’on vous conseillera en clinique vétérinaire :

  • Le vaccin du chat contre le typhus. Les symptômes du typhus s’apparentent à ceux de la gastro-entérite (perte d’appétit, accès de fièvre, diarrhée, vomissements…). Très contagieuse parce que résistante en milieu extérieur, c’est souvent une maladie mortelle. Seule l’injection vaccinale peut lutter contre le virus responsable du typhus.

  • Le vaccin du chat contre le coryza. Le coryza désigne un ensemble de virus et de bactéries qui s’attaquent aux premières voies respiratoires ainsi qu’aux yeux. Elle aussi résistante en milieu extérieur, elle peut être transmise à l’animal par l’Homme. L’injection vaccinale est donc vivement recommandée, même pour les animaux de compagnie ayant un mode de vie sédentaire – tout comme pour le typhus.

  • Le vaccin du chat contre la leucose. Infection due au FeLV (virus leucémogène félin), la leucose féline se transmet par les voies naturelles et seulement entre chats. Ce vaccin est conseillé si vous laissez sortir votre animal, a fortiori s’il a un mode de vie nomade.

  • Le vaccin du chat contre la chlamydiose. Les chats sont sensibles à cette forme de conjonctivite chronique (rougeurs et démangeaisons, généralement autour d’un seul œil).

  • Le vaccin du chat contre la rage. La rage, maladie mortelle, se transmet par morsure – y compris à l’Homme. Le virus responsable peut entraîner la paralysie des muscles de la mâchoire et/ou un changement de comportement de l’animal, avec le décès dans les quelques jours qui suivent l’apparition des symptômes. La vaccination antirabique est donc recommandée, même en dehors des zones à risques.

 

Le vaccin du chat n’a pas d’impact sur certaines pathologies graves comme les cancers mammaires. Pour cela, il est possible de recourir à l’ovariectomie de la chatte qui réduit de 90 % le risque de développer une tumeur mammaire.

Quels sont les vaccins obligatoires pour le chat ?

Les vaccins non obligatoire mais recommandés

Typhus, coryza, leucose féline, chlamydiose, rage… Tous les vaccins du chat ne sont pas indispensables. La nécessité (ou non) de l’injection vaccinale dépend des origines de l’animal et de son mode de vie.

Ces vaccins ne sont pas obligatoires, à l’exception de la rage dans certains cas de figure.

Néanmoins, à la question « faut-il vacciner son chat ? », la réponse est un grand « oui ». Y compris pour les chats vivant en intérieur. Demandez conseil en clinique vétérinaire pour savoir quels vaccins sont importants.

Une vaccination obligatoire dans certains cas

La vaccination antirabique est obligatoire :

  • Pour accéder à des centres de vacances collectifs (hôtels, campings, etc.).

  • Pour laisser votre animal dans une pension ou une chatterie (dans ce cas, les vaccins contre le typhus, le coryza, la leucose et la chlamydiose doivent aussi être à jour).

  • Pour voyager à l’étranger.

 

Pour ce qui est de voyager hors de France avec votre chat, le vaccin contre la rage n’est valide que si l’animal a une identification électronique.

L’injection vaccinale doit être indiquée dans le passeport européen, remis lors de la première vaccination antirabique. Pour entrer dans certains pays de l’UE (Royaume-Uni, Irlande, Suède, Malte) un titrage sérique est également nécessaire.

Faut-il vacciner son chat tous les ans ?

Comme tous les animaux de compagnie, les chats doivent être vaccinés après leur sevrage, soit à partir de deux mois. Cette primo-vaccination contre le typhus, le coryza et la leucose est essentielle, car les défenses immunitaires de l’animal sont au plus bas dès qu’il n’est plus protégé par les anticorps transmis lors de l’allaitement.

Le vaccin du chat contre la rage est inoculé un mois après la première injection vaccinale.

Ensuite, des rappels annuels doivent être faits tout au long de sa vie. Ne négligez pas cette vaccination annuelle ! C’est aussi l’occasion d’un examen en clinique vétérinaire, ce qui permet de repérer des problèmes éventuels. Même pour les chats vivant en intérieur, il est recommandé de faire cette injection vaccinale initiale et ces rappels annuels.

Quel est le prix de la vaccination du chat ?

Le tarif du vaccin du chat dépend du type de vaccination et du coût de la consultation. Pour la primo-vaccination du chaton, les prix varient entre 30€ à 50€ pour chaque vaccin inoculé, à ajouter au tarif de la consultation pour un examen clinique complet. Soit entre 40€ à 70€, si vous choisissez de faire tous les vaccins (typhus, coryza, leucose, chlamydiose, rage), en fonction de la clinique vétérinaire.

Quel assurance pour mon chat ?

De nombreuses compagnies vous proposent des assurances pour protéger votre animal de compagnie en cas d’accident et/ou de maladie. Pour choisir, vérifiez bien les garanties proposées dans chaque formule. Certaines vous couvriront en cas d’accident pour les frais médicaux et chirurgicaux, d’autres en cas de maladies en vous remboursant les frais de vétérinaire…

A vous de voir en fonction de vos besoins et de votre budget !

 

A savoir : avez-vous pensé à prendre une assurance pour votre animal ? Même si elle n'est pas obligatoire, elle est vivement recommandée. En effet, en cas de problème de santé, les frais vétérinaires peuvent rapidement s'accumuler et s’élever jusqu’à 800 € pour un chien, 600 € pour un chat.

Découvrez l’assurance chien chat Groupama pour protéger votre budget et bénéficier de nombreuses prises en charge.

 

Publié le 14 mai 2020