cerise groupama

 

Tout savoir sur le vaccin pour chien :
prix, rappel, effets secondaires…

Tout savoir sur le vaccin pour chien : prix, rappel, effets secondaires…

 


La vaccination du chien est une étape incontournable, comme pour tous les animaux de compagnie. Cette procédure protège votre fidèle compagnon contre les principales maladies infectieuses, certaines pouvant avoir des conséquences graves. Quel que soit son mode de vie, qu’il évolue en milieu extérieur ou non, votre animal doit absolument passer par la consultation vaccinale !

Quelles sont les pathologies combattues par les vaccins pour chien ? Quel est le protocole de vaccination ? Quels en sont les effets secondaires ? Et quel est le prix du vaccin du chien ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article.


Vaccin du chien : quelles sont les principales maladies contre lesquelles protéger votre animal ?

Découvrez la liste des maladies pour lesquelles existent un vaccin

La maladie de Carré. Cette pathologie contagieuse, due à un virus, occasionne une fièvre durable, une toux, des problèmes digestifs, du pus au niveau du nez et des yeux, parfois des troubles neurologiques.

  • L’hépatite de Rubarth. Une forte fièvre, un foie plus gros que la normale et des troubles oculaires en sont les principaux symptômes, ainsi que des signes qui rappellent une gastro-entérite (rien à voir cependant avec la gastro-entérite hémorragique).

  • La leptospirose. Cette maladie infectieuse s’attrape en mangeant ou en buvant des aliments contaminés. Les troubles digestifs, l’hyperthermie et l’ictère en sont les principaux symptômes.

  • La toux de chenil. Il s’agit de la trachéobronchite infectieuse canine, appelée « toux de chenil » parce qu’étant très contagieuse, elle infecte rapidement les chiens qui se côtoient (dans les chenils, donc, mais pas seulement).

  • La rage. Parmi les vaccins pour chien, celui contre la rage est l’un des plus importants, la maladie étant mortelle. Elle se manifeste par un changement de comportement de l’animal et une paralysie.

 

Il en existe d’autres : leishmaniose, maladie de Lyme, piroplasmose (qui provoque une destruction des globules rouges), etc.

Quel est le protocole de vaccination ?

Généralement, la vaccination commence par une première injection quand l’animal a deux mois, puis une seconde injection à trois semaines d’intervalle.

Dans le cas de la leptospirose, deux injections à trois semaines d’intervalle sont conseillées, puis des rappels tous les six mois. Le vaccin antirabique pour chien fait exception, avec une vaccination du chien à trois mois, puis une fois par an.

Quels sont les vaccins obligatoires pour les chiens ?

Aucun vaccin n’est obligatoire en France

La consultation vaccinale pour votre chiot ou votre chien adulte n’est pas imposée. Les vaccins du chien ne sont obligatoires que dans certains cas de figure :

  • Si vous souhaitez emmener votre chien dans les hébergements collectifs.

  • Si vous voulez laisser votre animal dans une pension.

  • Si vous envisagez de voyager à l’étranger, hors de l’Union européenne (auquel cas, le vaccin pour chien contre la rage est obligatoire au même titre que l’identification électronique).

  • Si votre animal est un chien dangereux de catégorie 1 ou 2.

 

La consultation vaccinale est fortement recommandée

Malgré tout, même si aucun vaccin pour chien n’est obligatoire, cette consultation permet de protéger votre animal de compagnie, y compris s’il n’évolue pas en milieu extérieur. Votre vétérinaire peut vous recommander les vaccins adaptés au mode de vie de votre chien.

Le protocole de vaccination courant consiste à appliquer le vaccin CHPPi pour chien en primo-vaccination (« C » pour maladie de Carré, « H » pour hépatite de Rubarth, « P » pour parvovirose, « Pi » pour parainfluenza – une composante de la toux de chenil), puis à faire des rappels.

 

Au-delà des maladies fréquentes, il existe d’autres vaccins pour chien permettant de limiter les risques liés à des pathologies plus rares. C’est le cas de la maladie de Lyme. Transmise par la piqûre de tique, la maladie de Lyme peut avoir des conséquences graves sur la santé de votre animal de compagnie.

Vaccin du chien : quels effets secondaires ?

Les effets secondaires qui suivent une consultation vaccinale sont peu fréquents, et généralement légers. L’effet secondaire classique après le vaccin du chien, c’est une léthargie passagère. On retrouve aussi, parfois, une légère fièvre, une perte d’appétit ou un gonflement cutané au niveau de la zone d’inoculation.

 

Attention aux réactions sévères. Les chocs anaphylactiques sont rares chez les animaux de compagnie, mais leurs effets peuvent être mortels. Si votre animal a des vomissements, de la diarrhée et des difficultés respiratoires peu de temps après la consultation vaccinale, emmenez-le sans attendre chez le vétérinaire.

Faut-il vacciner son chien tous les ans ?

La primo-vaccination du chien est déterminante.

Lorsque l’animal a deux mois, il est sevré et ne bénéficie plus des anticorps contenus dans le lait maternel : il devient donc vulnérable aux principales maladies, comme l’hépatite de Rubarth, la toux de chenil, la gastro-entérite hémorragique ou la leptospirose.

 

La première consultation vaccinale consiste à injecter le minimum de vaccins, avec deux inoculations à trois ou quatre semaines d’intervalle. La seconde salve permet de consolider l’effet protecteur. L’exception étant la rage, qui nécessite une consultation vaccinale à part lorsque l’animal atteint trois mois.

Votre chien doit ensuite subir des rappels.

Une consultation vaccinale doit être programmée tous les ans (dans la plupart des cas). C’est la condition sine qua non pour protéger votre animal contre les maladies courantes. Vous pouvez les faire séparément, par exemple le rappel du vaccin leptospirose du chien un jour, le rappel contre l’hépatite de Rubarth un autre jour, etc.

Quel est le prix du vaccin du chien ?

Le prix de la consultation vaccinale initiale (primo-vaccination) varie en fonction des cabinets vétérinaires et des vaccins pour chien inoculés. Comptez entre 40 € et 70 € pour une consultation avec l’injection d’un vaccin polyvalent (type vaccin CHPPi du chien).

 

L’identification électronique, qui accompagne la vaccination antirabique, occasionne un coût supplémentaire. Il faut ensuite y ajouter le prix du rappel du vaccin du chien, lui aussi variable.

Quel assurance pour mon chien ?

De nombreuses compagnies vous proposent des assurances pour protéger votre animal de compagnie en cas d’accident et/ou de maladie. Pour choisir, vérifiez bien les garanties proposées dans chaque formule. Certaines vous couvriront en cas d’accident pour les frais médicaux et chirurgicaux, d’autres en cas de maladies en vous remboursant les frais de vétérinaire…

A vous de voir en fonction de vos besoins et de votre budget !

 

A savoir : avez-vous pensé à prendre une assurance pour votre animal ? Même si elle n'est pas obligatoire, elle est vivement recommandée. En effet, en cas de problème de santé, les frais vétérinaires peuvent rapidement s'accumuler et s’élever jusqu’à 800 € pour un chien, 600 € pour un chat.

Découvrez l’assurance chien chat Groupama pour protéger votre budget et bénéficier de nombreuses prises en charge.

 

Publié le 14 mai 2020