Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Camping, location… Où partir en vacances avec son chien ou son chat ?

Partir en vacances avec son chien ou son chat ne s’improvise pas. Il faut veiller à ce que les papiers de votre animal soient en ordre, trouver un hébergement où les animaux sont acceptés, et veiller à son bien-être. Où partir ? Que faut-il prévoir ? Voici nos conseils.

vacances chien chat

Où partir en vacances avec son chien ou son chat ?

Avant d’envisager les longues promenades sur la plage avec votre fidèle compagnon, une bonne organisation s’impose. À commencer par se renseigner sur la possibilité de partir en vacances avec un chien ou un chat, afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Visez les établissements qui précisent « animaux admis »

Le choix d’une location ou d’un camping peut relever du casse-tête. Les propriétaires et exploitants redoutent les nuisances et les dégradations. Mieux vaut cibler les hébergements indiquant d’emblée « animaux admis » : sur place, tout est prévu pour votre compagnon. Les plateformes de location intègrent un filtre « animaux admis » à leur moteur de recherche. Attention : certains établissements acceptent seulement les petits animaux, ou refusent les chiens classés dangereux.

 

Trouvez le logement adapté à votre animal

Si le chien s’adapte bien au camping, le chat risque de s’y déplaire. Quant à l’hôtel, même en cas d’animaux admis, ce n’est pas une solution viable au-delà d’une nuitée. Choisissez votre lieu de vacances aussi pour votre compagnon, afin d’éviter toute source de stress. À ce titre, les premiers jours sont essentiels pour que l’animal s’adapte bien. N’oubliez pas d’emporter sa nourriture habituelle !

 

Pensez à vous renseigner au sujet de l’environnement

Au-delà de l’hébergement, vérifiez s’il existe des plages autorisées dans les parages, privilégiez les endroits en contact avec la nature pour faire de longues promenades avec votre chien… Et, si vous comptez passer vos vacances à l’étranger, contrôlez les formalités indispensables pour l’entrée dans le pays (passeport européen, visite préventive chez le vétérinaire traitant, traitement antiparasitaire…) ainsi que les conditions de voyage en avion (règles propres aux compagnies aériennes).

 

Que faut-il prévoir pour que le séjour se déroule bien ?

Trouver un endroit pet-friendly et des plages autorisées, ça ne suffit pas à assurer le succès de vos vacances avec votre animal. Il faut aussi prévoir tout le nécessaire en amont.

 

Les papiers de l’animal

En France, l’identification est exigée par les opérateurs d’hébergements collectifs où les animaux sont admis, comme les hôtels, les campings, les résidences de vacances et les clubs. Pour quitter la France, vous aurez besoin d’un passeport européen, d’une vaccination antirabique (lien article vaccin) et d’un traitement antiparasitaire à jour, ainsi que d’un certificat de santé validé par votre vétérinaire traitant. Attention : les formalités douanières dépendent du pays de destination, certains étant très stricts au sujet de la vaccination antirabique et du traitement antiparasitaire. Renseignez-vous en amont afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Le bon mode de transport

Pas facile de voyager avec un chien ou un chat en avion : les compagnies aériennes appliquent des règles drastiques et certaines n’acceptent tout simplement pas les animaux (à vérifier en contactant la compagnie aérienne désirée). Dans le meilleur des cas, le voyage en cabine n’est autorisé que pour les petits animaux. Il est plus facile de se déplacer en train ou en voiture, à condition de prendre ses précautions.

 

Le bien-être de votre chien ou de votre chat

Si le chien est plus adaptable, le chat n’apprécie pas d’être brinquebalé. Limitez au maximum les changements : donnez-lui sa nourriture habituelle, faites-lui découvrir petit à petit son nouvel environnement et veillez à sa sécurité (surtout durant les premiers jours). Si vous comptez voyager loin, demandez conseil auprès de l’Animal Transport Association. Et, dans l’absolu, évitez d’imposer à votre fidèle compagnon un séjour trop court (comme un week-end), cela risque de le stresser plus qu’autre chose. Dans ce cas de figure, la solution idéale reste la garde à domicile !

 

Quelle assurance pour partir en vacances avec son chien ou son chat ?

Avant de programmer un simple week-end ou un séjour pour toute la période estivale avec votre animal, un point sur les assurances s’impose. Que vous séjourniez au sein d’un hébergement où les animaux sont acceptés, chez un ami ou dans votre propre maison de campagne, vous devez pouvoir présenter une attestation d’assurance responsabilité civile en cas de problème : elle vous protège contre les dégâts que pourrait causer votre fidèle compagnon. Il arrive que la responsabilité civile soit incluse dans la garantie villégiature de votre assurance habitation : prenez le temps de vérifier avant le départ en vacances.

 

De son côté, l’assurance santé animale garantit d’être pris en charge en cas de visite chez un praticien autre que le vétérinaire traitant. Pratique pour éviter les mauvaises surprises sur les factures !

 

Emmener son chat en vacances : est-ce une bonne idée ?

Faut-il emmener son chat en vacances ? Si la réponse est évidente pour le chien, plus sociable et plus adaptable, elle ne coule pas de source pour votre matou. Les chats sont casaniers et détestent quitter leur zone de confort. Contrairement au chien, de longues promenades en-dehors de l’hébergement sont impossibles. Un simple week-end peut perturber leurs habitudes et générer du stress.

 

À condition de se préparer minutieusement, emmener son chat en vacances reste néanmoins possible. Pour cela :

  • Habituez petit à petit votre chat à sortir dans sa boîte de transport.

  • Choisissez un lieu de villégiature adapté (animaux admis, pas d’autres félins dans la même maison, etc.).

  • Adaptez doucement votre chat au nouvel environnement, tout en restant prudent les premiers jours (s’il s’égare, il lui sera difficile de retrouver son chemin).

Faute de pouvoir réunir les conditions nécessaires, la solution idéale reste la garde à domicile ou dans une pension spécialisée. Vous pourrez ainsi partir l’esprit tranquille !

A savoir

Avez-vous pensé à prendre une assurance pour votre animal ? Même si elle n'est pas obligatoire, elle est vivement recommandée. En effet, en cas de problème de santé, les frais vétérinaires peuvent rapidement s'accumuler et s’élever jusqu’à 800 € pour un chien, 600 € pour un chat. Découvrez l'assurance chien et/ou l'assurance chat de Groupama pour protéger votre budget et bénéficier de nombreuses prises en charge.

Tarif assurance chien régional et gratuit en 3 minutes

1 mois offert(1)

Tarif chien

Mentions légales et informatives

(1) Un mois offert sur la cotisation de la première année d'assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat « Groupama assurance chien-chat ». Offre valable jusqu'au 30 juin 2022.
(2) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(3) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 14/05/2020