.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Comment acheter un bateau d'occasion ?

Contenu publié le 01/10/2020 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous ressentez l’appel du large et rêvez de naviguer à bord de votre propre embarcation ? Comme pour les voitures, vous pouvez éviter de vous tourner vers le neuf. Nous vous proposons de découvrir quelques conseils pour l’achat d’un bateau d’occasion.

Acheter-un-bateau

Acheter un bateau d'occasion


Vous avez décidé de devenir le capitaine de votre navire de plaisance en achetant un bateau d’occasion ? Pour faire le tri dans cet océan de possibilités, il faut commencer par :

  • Définir le type de bateau (voilier, bateau à moteur, habitable…) ;

  • Décider d’un budget ;

  • Consulter les annonces de vente de bateaux d’occasion en ligne ou dans des magazines spécialisés ;

  • Visiter les salons nautiques et rencontrer des concessionnaires spécialisés dans la vente de bateaux neufs et d’occasion ;

  • Examiner le navire sous toutes ses coutures ;

  • Vérifier qu’il n’y pas d’hypothèque dessus ;

  • Prévoir des coûts supplémentaires tels qu’une place de port, le remorquage… ;

  • Sélectionner l’assurance bateau la mieux adaptée. Bien que facultative, elle reste fortement recommandée ;

  • Payer la taxe annuelle sur les engins maritimes de plaisance pour certaines catégories d’embarcations ;

  • Se doter de l’équipement de sécurité obligatoire inscrit dans « la division 240 ».


À savoir

Sur le plan légal, le vendeur doit fournir à l’acheteur l'original de l'acte de vente et déclarer cette transaction à l’État. Une démarche à effectuer en ligne pour les particuliers ou par courrier. L’acheteur doit confirmer la transaction et entamer des démarches d’enregistrement. Il s’agit là du processus légal pour tous les types de bateau de plaisance (à moteur, à voile, sans permis, pour un lac ou la mer…).

Acheter un bateau sans permis


Le bateau sans permis navigue sur un fleuve, une rivière, un lac ou en mer avec un moteur d’une puissance inférieure à 4,5 kilowatts (6 chevaux) ou sans. Le permis n’est pas nécessaire en mer pour un voilier avec moteur, quelle que soit sa puissance.


Vous avez repéré un bateau de plaisance qui correspond à vos envies d’évasion ? Demandez à le visiter. Si possible, examinez la coque et les éléments de propulsion (moteur, voile ou les deux). Un navire sans permis peut être un bateau pneumatique. Dans ce cas, il est important de constater qu’il ne fuit pas.


Les compagnies d’assurance proposent en général des garanties adaptées à ces bateaux qui couvrent les risques sur les flots et à terre.

Acheter un voilier


Le voilier fonctionne uniquement grâce à la force du vent. De ce fait, les voiles font partie des éléments à étudier en priorité, car des trous peuvent engendrer des réparations coûteuses. Le gréement et les équipements de sécurité tels que les garde-corps et la filière qui entoure le pont sont également à vérifier.


Pour les embarcations à voile, l’hivernage au sol peut s’avérer une solution sûre. Pensez à intégrer ce coût lorsque vous établissez votre budget.

À savoir

L’assurance voilier devient obligatoire si vous avez l’intention de participer à des courses sportives telles que des régates.

Acheter un bateau moteur


Dans cette catégorie, vous retrouvez les vedettes, hors-bords, bateaux de pêche et de croisière ou encore les yachts de toutes les tailles.


Pour acheter un bateau à moteur en toute sérénité, pensez à examiner :

  • L’état général du bateau

  • La propreté

  • L’intégrité de la coque

  • Le système électrique

  • Le compartiment moteur en particulier pour vérifier l’absence de tache d’huile ou d’eau. Le moteur d’un bateau est un élément essentiel et délicat à évaluer. Faites-vous accompagner par un spécialiste si besoin.

  • Les méthodes d’entretien employées par l’actuel propriétaire (hivernage, révisions régulières…).

Vous souhaitez acquérir un hors-bord et avez bien l’intention de le faire assurer ? Les compagnies d’assurance n’accepteront généralement d’ajouter la garantie vol que si votre bateau possède un dispositif de protection.

Acheter un bateau habitable


Un bateau habitable est doté d’un poste de pilotage, d’une cabine à bord et d’une petite cuisine. Il vous emmènera pour des croisières à la journée ou un peu plus longues. Un catamaran, un voilier, un bateau à moteur ou un yacht sont des candidats parfaits pour cette catégorie.


Dans les annonces, repérez la taille du bâtiment et les équipements présents. Et en visitant l’un de ces bateaux de plaisance, n’oubliez pas de vérifier l’étanchéité de la cabine et la qualité de la sellerie.


Si vous avez l’intention de garder votre bateau à quai sur un fleuve pour y vivre, vous êtes susceptible de payer la taxe foncière. S’il ne navigue pas pendant plusieurs années, il faut prévoir de le transporter vers un chantier naval pour un nettoyage en profondeur de la coque tous les 10 ans.


Lorsque vous faites établir un devis pour l’assurance de votre bateau, précisez aux compagnies d’assurance si vous souhaitez ou non vivre à son bord.

À savoir

Quelle que soit la taille de votre bateau, et l'utilisation que vous en faites, il est indispensable de prendre certaines précautions pour limiter le risque d'accident en mer.

Acheter un petit bateau


« Je rêve d’avoir un petit bateau » … on entend souvent cette phrase dans la bouche des marins en herbe. Côté législation, il existe bien une classification où les navires de plaisance de catégorie de conception D sont « conçus pour des vents qui peuvent aller jusqu’à la force 4 comprise et pour des vagues qui peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à 0,30 mètre compris, avec des vagues occasionnelles d’une hauteur maximale de 0,50 mètre ». En pratique, la définition d’une « petite » embarcation reste plutôt vague et subjective. La longueur de la coque, sa composition (pneumatique, semi-rigide, rigide), la méthode de propulsion (moteur, voiles, pagaies) sont autant de caractéristiques à considérer pour « dessiner » votre représentation d’un petit bateau.


La responsabilité civile de votre assurance multirisque habitation couvre parfois les bateaux de petite taille. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

Assuré Groupama

En plus de vous proposer une solution d’assurance complète, notre assurance bateau couvre aussi la pratique du ski nautique ainsi que toute embarcation nautique de moins de 15 ans, dont les jets-skis.

Obtenez gratuitement votre tarif assurance bateau régional

Découvrez notre offre d'assurance bateau

  • assurance-bateau

    Particuliers

    Assurance bateau

    Des solutions d’assurance pour protéger votre embarcation de plaisance (voilier, bateau à moteur, yacht, jet ski…) , son annexe, ses passagers et même les objets à bord !

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance bateau

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.


Contenu mis à jour le 06/03/2023

bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions