Médicaments génériques : pourquoi les accepter ?

 
Médicaments génériques Depuis 2012, les pharmaciens ont l’obligation de proposer systématiquement le médicament générique lorsqu’il existe. Qualité de traitement, tiers payant assuré… Ce qu’il faut savoir sur les médicaments génériques.
 

Les médicaments génériques permettent de bénéficier d’une même qualité de traitement

Les médicaments génériques sont fabriqués avec la même molécule que les médicaments de marque et ont les mêmes propriétés. Ils sont soumis aux mêmes normes de qualité et de sécurité. Cependant, ils coûtent moins cher, car leurs frais de développement ont déjà été amortis.

Présentez votre carte Vitale et tiers payant pour ne pas avoir à avancer les frais

En présentant votre carte Vitale et votre attestation de tiers payant à votre pharmacien, vous n’avancez pas les frais. Pour cela, vous devez accepter qu’il vous délivre un médicament générique à la place du médicament prescrit par votre médecin, à moins que ce dernier ait indiqué « non substituable » sur votre ordonnance.

Le risque d’être moins bien remboursé si l’on refuse les médicaments génériques

Si vous refusez la substitution par un médicament générique, vous devez avancer les frais. Vous êtes remboursé sur la base du tarif forfaitaire de responsabilité : vous n’êtes donc pas toujours remboursé à 100 %.

De plus, vous ne bénéficiez pas de la transmission électronique de votre dossier. Vous devez envoyer vous-même à l’assurance maladie la feuille de soins remise par votre pharmacien, ainsi qu’une copie d’ordonnance, ce qui allonge votre délai de remboursement.
 
Conseil
Si votre pharmacien ne l’a pas fait, indiquez vous-même sur la boîte de votre générique à quel médicament inscrit sur l’ordonnance il correspond. Et écrivez aussi la posologie indiquée.
 
Découvrez nos garanties  
faites un devis assurance
 
 

Publié le 15 Septembre 2015