Crédit conso avec co-emprunteur : comment ça marche ?

Co emprunteur

 


Souscrire un prêt à deux pour acheter une voiture, du mobilier, un bateau, ou faire des travaux, c’est simple. On parle alors de crédit conso ou crédit projet avec co-emprunteur. Mais si vous achetez en couple, que se passe-t-il en cas de séparation ?


Crédit conso : facile à souscrire avec un co-emprunteur

Mariés, pacsés ou simples concubins, pas besoin d’avoir un compte joint pour emprunter en couple. Un rappel : un crédit consommation est un prêt d’un montant compris entre 200 € et 75 000 € pour acquérir un bien à la consommation ou des services, hors achat immobilier.

 

Les couples mariés sous le régime de la communauté de biens sont « solidaires » des dettes du ménage. Tout achat financé par un crédit appartient automatiquement à la communauté, sauf s’il s’agit d’achats manifestement disproportionnés par rapport aux revenus et au train de vie du ménage. Disposition valable si l’un des membres du couple souscrit !

 

Pour toutes les autres formes juridiques d’union, si les deux membres du couple signent le contrat de vente et la demande de crédit, le bien leur appartient en indivision. Peu importe s’ils ne financent pas à parts égales !

 

A savoir : marié, pacsé ou concubin si vous êtes co-titulaire d’un prêt vous êtes solidaire du co-emptunteur... ce qui veut dire régler les mensualités à sa place s’il ne peut pas le faire.

Crédit conso avec co-emprunteur : 3 solutions lors d’une séparation

Vous devez mettre fin à cette garantie co-emprunteur car elle continue d’exister au-delà de la séparation ou du divorce.

Rembourser par anticipation

On peut toujours rembourser un prêt à la consommation avant son terme même si le contrat de crédit ne le mentionne pas (art. L. 312-34 du Code de la consommation). Vous pouvez vendre la voiture, le voilier... acheté et utiliser la somme pour le remboursement. Moins facile lorsque le crédit conso a servi à financer des travaux !

 

A savoir : l’organisme financier est obligé d’accepter le remboursement. Dans certains cas, au-delà de 10 000 € à rembourser, il peut imposer des pénalités.

Mettre le crédit sur une « seule tête »

Contactez le prêteur pour lui demander de reporter le crédit sur un seul des membres du couple. Bien évidemment, cela impose qu’il puisse faire face, seul, aux mensualités. Il devra le prouver. Il faudra qu’il rachète la part de crédit de son co-emprunteur, un bon moyen pour adapter les mensualités à la nouvelle situation. On appelle cela la désolidarisation du couple.

Trouver un nouveau garant ou une garantie supplémentaire

Dans ce cas, vous demandez à l’organisme prêteur d’annuler la garantie d’un des co-emprunteurs. Vous devrez, en échange, proposer caution, nouveau garant avec des garanties équivalentes.

 

A savoir : ce dispositif est valable si les enjeux financiers (montant du crédit restant dû) sont importants pour le prêteur.

 

Assuré Groupama : le crédit conso Désirio est un prêt personnel qui s’adapte à vos besoins. N’hésitez pas à faire une simulation de coût. Pensez également à contacter votre conseiller Groupama pour faire le point sur votre situation en cas de souscription d’un crédit conso avec co-emprunteur.

 

Publié le 22 septembre 2019