Protégez votre exploitation agricole des vols

Avec 11 475 cas déclarés, 2014 avait vu un nombre record de vols commis sur les exploitations agricoles. Depuis, leur nombre est redescendu sous la barre des 8 000, avec 7651 vols en 2019(0). Mais, sur la même période, on a pu observer une recrudescence d’une autre forme de malveillance, tout aussi nuisible, celles des intrusions, avec des dégradations, pollutions volontaires et autres messages insultants. La vigilance et la protection de votre exploitation s’imposent plus que jamais.

vol tracteur

Tout se dérobe sur une exploitation agricole

L’isolement des exploitations, la valeur des tracteurs, les nombreux matériels présents peuvent attirer les convoitises. Tout se vole, du plus petit, comme l’outillage, au plus gros, les tracteurs, en passant par le carburant ou le matériel d’irrigation ou même animaux et récoltes. GPS et consoles de guidage de plus en plus volés, car faciles à dérober et d’une valeur intéressante.


Renforcer la sécurité sur l'exploitation agricole

Face aux vols comme aux intrusions, il faut protéger votre exploitation. La première étape est d’en sécuriser l’accès. En l’entourant de haies, en positionnant des enrochements, il faut restreindre les points d’entrées, qu’il sera possible d’équiper de portails et de systèmes d’éclairage à détecteur de mouvements. Il est aussi recommandé d’installer des systèmes vidéo ou des dispositifs photographiques, qui, en cas de détection de mouvement, envoient immédiatement une photo sur votre smartphone.


A la campagne comme en ville, il faut vérifier que portes et fenêtres sont fermées avant de partir. Bien sûr, il ne faut pas laisser les clés sur le contact, ni même à l’intérieur, des véhicules. En complément, on peut bloquer la direction à l’aide d’un antivol mécanique. A l’achat, privilégiez les véhicules équipés d’un anti-démarrage électronique. Sur les matériels les plus coûteux, il peut être judicieux d’installer, si ce n’est pas de série, un dispositif de géolocalisation.


Protéger carburants et équipements

Pour limiter les convoitises, mieux vaut garer les engins loin des regards, afin qu’ils ne soient pas visibles directement depuis la route, dans un hangar fermé à clé ou un espace clôturé. On peut aussi les garer de telle façon à ce que le réservoir soit difficilement accessible. De même, pas la peine de laisser des engins avec le plein fait. La cuve à carburant devra aussi être sécurisée, en coupant l’alimentation de la pompe et en fermant à clé la trappe d’accès. On peut aussi y mettre un détecteur de baisse de niveau ou une crépine anti-siphonnage.


Il est recommandé d’enlever les équipements, comme GPS ou consoles, des tracteurs et les sécuriser, avec le petit matériel, dans un local fermé à clé. Pensez à noter les numéros de série ou à apposer votre nom sur l’outillage. S’ils sont volés et retrouvés, vous pourrez prouver en être le propriétaire.


Toujours pour limiter les occasions qui pourraient faire le larron, mieux vaut éviter de laisser des récoltes, par exemple des palox de fruits ou de légumes, de stocks de matériaux en extérieur. Si vous faites de la vente directe, ne gardez pas d’argent liquide sur votre exploitation.


Les nouvelles technologies peuvent vous apporter un soutien en termes de prévention, avec de la télésurveillance, des puces de géolocalisation ou des antivols qui se fixent sur le matériel et vous alertent en cas de mouvement alarmant, comme Khiko, développé par la start-up française Go4ioT.


Que faire en cas de vol ?

Si vous constatez un vol ou une intrusion, il faut immédiatement prévenir la gendarmerie et déposer une plainte. Prenez des photos pour montrer l’étendue des dégâts. Pour limiter les conséquences de ce sinistre, vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation de la situation, par exemple faire réparer rapidement une porte fracturée. Vous devez ensuite déclarer ce sinistre auprès de Groupama.
En cas de vols, vous avez deux jours ouvrés pour transmettre le récépissé de dépôt de plainte. Ce délai est de 5 jours pour les actes de vandalisme. Votre contrat dommages aux biens vous protège en cas de vol ou de vandalisme. Vous y retrouverez les garanties dont vous bénéficiez. Vous disposez ensuite d’un délai de 20 jours pour communiquer l’état estimatif des biens volés.

Assuré Groupama

Afin de mettre en place les mesures de prévention les plus adaptées à votre exploitation, un expert prévention Groupama peut réaliser une visite conseil, afin d’analyser votre activité et ses risques spécifiques. Ce sera l’occasion de vérifier que votre assurance multirisque agricole intègre bien la garantie vol en cas de sinistre.

Votre devis Agri gratuit

Demander mon tarif
  • Assurance multirisque agricole

    Exploitants agricoles

    Assurance multirisque agricole

    Protégez les bâtiments de votre exploitation, vos matériels, équipements et votre production avec l’assurance multirisque agricole.

    Découvrir notre offre
  • Assurance tracteurs et engins agricoles

    Exploitants agricoles

    Assurance tracteurs et engins agricoles

    Protégez tous vos automoteurs et vos matériels agricoles : tracteurs neufs ou anciens, matériels attelés de dernière génération ou autres matériels agricoles.

    Découvrir notre offre

Tous nos conseils pour les exploitants agricoles

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.


Contenu mis à jour le 16/06/2021