.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Pour éviter les incendies par échauffement, équipez-vous de sondes à fourrage

Contenu mis à jour le 15/12/2021 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

L’embrasement d’un foin qui s’échauffe peut provoquer l’incendie de tout le hangar et des dégâts considérables. Pour éviter la catastrophe, les sondes connectées assurent un suivi de la température et vous alertent en cas de surchauffe.

Sondes à fourrage

Rentrer un fourrage bien sec pour éviter l'incendie du hangar à fourrage


Respecter les étapes de la fenaison

  • Le fauchage ;

  • Le fanage et andainage : si possible dans les 24 heures suivant le fauchage ;

  • Le pressage : dans les conditions idéales (séchage optimal de l’andain sans aucune pluie depuis le fauchage), le délai pour réaliser le pressage est de 24 à 48 heures.


Un fourrage suffisamment sec


Le facteur le plus important dans les étapes de fenaison est le séchage de l’andain. Si l’andain est sec, le risque d’échauffement après pressage et stockage sera plus faible. Lors du fanage, laissez sécher les bottes le temps nécessaire (particulièrement en cas de saison humide), sur une surface étanche et ne rentrez votre foin que si sa température ne dépasse pas 35°C.


Si les conditions météorologiques ralentissent le séchage, laisser les bottes à l’extérieur une semaine supplémentaire et contrôlez leur température.


Ne pas stocker le foin près d'une source combustible


Éloignez le foin des sources d’étincelles, en particulier les postes électriques et les moteurs thermiques. Actionnez le coupe-batterie des engins agricoles.


Assurez-vous que la zone est équipée d’un extincteur accessible rapidement et vérifié par un technicien depuis moins d’un an.

A savoir

Le séchoir à foin peut compléter le séchage : dans les bâtiments, vous pouvez stocker le foin dans un lieu ventilé et sur une surface étanche, sur du bois ou un film plastique, pour éviter les remontées d’humidité.

Prévenez les risques d’incendie


Des bottes trop tassées, un foin rentré humide, une aération insuffisante peuvent être à l’origine d’un échauffement trop important du foin. Alors que la fermentation naturelle et sans danger se maintient sous les 45°C, une fermentation excessive peut arriver jusqu’à 80°C. Les risques d’incendie sont alors importants.


Pour éviter ces drames, les sondes connectées suivent l’évolution de la température et vous alertent dès qu’elle dépasse 75°C. Piquées au cœur des bottes, ces sondes prennent la température de façon autonome, toutes les heures. En cas de surchauffe, vous recevez une alerte sur votre mobile. Comme chaque sonde est identifiée, il vous sera facile de retrouver la zone de stockage où la température s’élève. Détassez et sortez les bottes pour les faire redescendre en température. En agissant avant qu’elles n’atteignent la température critique, vous évitez l’incendie.


Attention pénurie ! Anticipez vos approvisionnements


Comme pour tous les équipements électroniques, les fabricants de sondes connectées doivent faire face à une pénurie de semi-conducteurs. Majoritairement produits en Asie, ces composants électroniques sont indispensables pour stocker et transmettre des informations. Mais, entre les pénuries de matières premières et la crise sanitaire qui a désorganisé le système de production et d’acheminement, l’approvisionnement en semi-conducteurs est tendu. Ce qui provoque des retards importants de livraisons.

Assuré Groupama

Notre réseau d'experts prévention et ingénierie des risques pourra vous accompagner dans le diagnostic de votre exploitation et vous conseiller sur les solutions connectées existantes afin d'anticiper sereinement vos travaux de fenaison.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • prevention-et-gestion-des-risques-agricoles-rebond

    Exploitants agricoles

    Prévention et gestion des risques agricoles

    Dans le cadre de votre activité, vous pouvez être exposé à de nombreux risques. S’il est naturel de se protéger contre les accidents, il est primordial de les éviter avec un plan de prévention adapté.

    Prévenir les risques agricoles

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions

bot bot placeholder when teaser