Protégez votre matériel d’irrigation contre le vol et les dégradations

Isolé dans les parcelles, le matériel d’irrigation peut attirer les convoitises. Câbles électriques, groupes électrogènes, carburant ou encore batteries sont faciles à voler. Pour limiter les risques de vol et de vandalisme, pensez à surveiller très régulièrement vos installations et vérifiez auprès de votre conseiller Groupama qu’elles sont bien couvertes par la garantie spécifique « dommages aux installations d'irrigation ».

materiel irrigation

Un agriculteur sur 6 irrigue


8,6 % de la SAU française est irrigable. Un agriculteur sur 6 a recours à de l’irrigation pour faire face aux aléas climatiques et sécuriser rendement et qualité de ses cultures (données Agreste 2012). Mais, la situation isolée des installations d’irrigation les expose à des actes de vandalisme et de vol.


Malgré la vigilance, les exploitations attirent les voleurs, car, si les rampes d’irrigation, les pivots et même les enrouleurs sont des matériels de grande taille qu’on peut difficilement voler, le cuivre des câbles électriques, les batteries, le carburant des groupes électrogènes, voire le groupe électrogène en lui-même attirent les convoitises.


Sur une rampe d’irrigation, le câble d’alimentation qui va du poteau électrique au panneau de commande de la rampe comme le câble multiconducteur monté sur chaque travée du pivot ou de la rampe, peuvent valoir plusieurs milliers d’euros. Les vols de cuivre s’intensifient quand le cours du métal augmente. Comme c’est essentiellement ce métal qui intéresse les voleurs, l’irrigation en goutte à goutte est moins concernée par la malveillance, les tuyaux en plastique ne présentant que peu d’intérêt économique. Les génératrices, qui produisent l’électricité pour les rampes éloignées d’une ligne, peuvent également être volées, tout comme le carburant qu’elles contiennent.


Au vol en tant que tel, s’ajoutent souvent des dégradations sur les installations : par exemple, l’arrachage du câble fixé sur les tronçons abîme le matériel et peut aller jusqu’à provoquer une chute de l’installation. Entre 2017 et 2020, le coût moyen d’un vol d’un câble électrique est de 3.000 euros. Sans compter les conséquences sur les cultures. Car l’irrigation va être impossible tout le temps que prendront les réparations, avec des impacts sur la qualité et le rendement, voire des conséquences en raison d’un non-respect d’un cahier des charges. En cas de vol, les frais supplémentaires d’exploitation, par exemple pour la location d’un matériel de remplacement et des besoins en main d’œuvre supplémentaires pour le dépannage, peuvent être couverts par une extension de garantie.


Matériel rentré en hiver, surveillé en été


En période d’hivernage :

  • Rapprocher autant que possible les rampes et pivots de l’exploitation, au moins d’une route passante.

  • Rentrer tous les dispositifs mobiles, comme les enrouleurs ou les génératrices.

  • Quand la rampe est alimentée directement depuis un poteau électrique, acheter un enrouleur adapté et ainsi pouvoir ranger le câble dans un hangar.


En période d’irrigation :

  • Surveiller régulièrement ses matériels, en passant à des horaires aléatoires.

  • Face au vol de carburant, il existe des dispositifs pour fermer à clé les réservoirs. Mais, en cas d’effraction, ils peuvent occasionner des dégâts plus importants. Pour limiter les risques, on peut ne pas remplir complètement le réservoir et ne mettre que le carburant nécessaire pour une journée.

  • Eloigner les véhicules et engins de la zone d’irrigation.


Les systèmes anti-vol par protection mécanique


Des systèmes de protection et de géolocalisation aident à sécuriser ses installations. Des systèmes antivol par protection mécanique protègent l’accès au câble électrique multiconducteur, monté sur chaque travée. Ils empêchent le sectionnement et l’arrachage de plusieurs sections. De même, des colliers de fixation serrés par des vis et écrous anti-desserrage fixent le câble autour de la canalisation et forment un verrouillage efficace.


Les systèmes d’alarme et de géolocalisation


Les nouveaux matériels d’irrigation intègrent, dans leur système électrique de commande, des solutions de géolocalisation et d’alerte en cas de dysfonctionnements et de mouvements suspects. Ces solutions peuvent être ajoutées sur des matériels plus anciens.


Système de vidéo-surveillance


En complément ou à la place des systèmes d’alarme et de géolocalisation, sachez qu'il existe également des solutions de vidéo-surveillance.

Assuré Groupama

Vérifiez auprès de votre conseiller Groupama que vos installations d'irrigation sont bien couvertes par la garantie spécifique « dommages aux installations d'irrigation » de votre assurance multirisque agricole. Votre conseiller vous accompagne afin de bien protéger ces matériels spécifiques et sécuriser vos récoltes.

Votre devis Agri gratuit

Demander mon tarif
  • Assurance multirisque agricole

    Exploitants agricoles

    Assurance multirisque agricole

    Protégez les bâtiments de votre exploitation, vos matériels, équipements et votre production avec l’assurance multirisque agricole.

    Découvrir notre offre
  • Assurance tracteurs et engins agricoles

    Exploitants agricoles

    Assurance tracteurs et engins agricoles

    Protégez tous vos automoteurs et vos matériels agricoles : tracteurs neufs ou anciens, matériels attelés de dernière génération ou autres matériels agricoles.

    Découvrir notre offre

Tous nos conseils pour les exploitants agricoles

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.


Contenu publié le 15/02/2021