.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Comprendre la réforme pour mieux préparer sa retraite

Contenu publié le 06/09/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

A quel âge pourrai-je prendre ma retraite ? A combien se montera ma pension de retraite ? Comment puis-je améliorer mes ressources quand je serai retraité ? C’est bien avant l’heure du départ que chacun se pose ses questions. Groupama vous répond.

Exploitants Agricoles - Réforme Retraite - GI : AJ_Watt

Une durée d’activité allongée jusqu’à 64 ans


Après des débats houleux, la réforme des retraites a été promulguée le 14 avril 2023. Cette réforme a acté le recul progressif de l’âge légal de départ en retraite de 62 ans à 64 ans, à l’horizon 2030. À compter du 1er septembre 2023, l'âge légal de départ à la retraite sera progressivement augmenté de trois mois par année de naissance. Toutes les personnes nées à compter du 1er septembre 1961 seront concernées par le relèvement de l'âge de départ à la retraite. En 2027, il sera fixé à 63 ans et 3 mois pour la génération 1965, pour atteindre 64 ans en 2030 pour la génération de 1968 et les suivantes.


Dès 2027, pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faudra avoir cotisé 43 annuités, et non plus 42.


Pour que ceux qui ont commencé à travailler jeunes n’aient pas à travailler plus de 44 ans, ils pourront partir plus tôt que 64 ans. Le dispositif des carrières longues est maintenu pour un départ anticipé pour ceux qui ont commencé à travailler entre 16 et 21 ans, tout en leur appliquant l'allongement de la durée de cotisation. Ceux qui ont commencé à travailler avant leur 16e anniversaire pourront prendre leur retraite à 58 ans, sous réserve d’avoir cotisé la durée d’assurance requise, majorée d’une année, et non plus de deux années comme aujourd’hui. Ceux qui ont commencé à travailler entre leur 16e et leur 18e anniversaire pourront partir à partir de 60 ans. Un début d’activité entre 18 et 20 ans permettra, sous certaines conditions également, à un départ anticipé à la retraite à partir de 62 ans.


La réforme des retraites n'a pas prévu de changement pour l’âge d’annulation automatique de la décote qui reste fixé à 67 ans. Même si elles n'ont pas travaillé 43 ans, les personnes pourront toujours bénéficier d'un départ à taux plein à 67 ans.


Calcul sur les 25 meilleures années


Une autre réforme concerne spécifiquement les retraites agricoles. Les agriculteurs étaient la dernière catégorie professionnelle pour laquelle la retraite était calculée sur la totalité de leur carrière. La Loi du 13 février 2023 a homogénéisé le mode de calcul de la retraite de base. A partir du 1e janvier 2026, le calcul portera, comme pour toutes les professions, sur les 25 meilleures années.

À savoir

Selon la MSA, l’âge de départ en retraite des agriculteurs est de 63,4 ans, alors que l’âge moyen, tous régimes confondus, est de 62,3 ans.

Une retraite avec plusieurs composantes


Pour les non-salariés agricoles, la retraite et composée d’une retraite de base et d’une retraite complémentaire obligatoire. La retraite de base comprend une partie forfaitaire et une partie proportionnelle calculée en points. La retraite forfaitaire est un montant fixe, 302,41€ par mois en 2023, au prorata de la durée d’activité au regard de la durée de cotisations exigée par la réglementation. La retraite proportionnelle est calculée par points acquis par cotisation. Le nombre de points varie selon le statut.


S’ajoute à cette retraite de base, une retraite complémentaire obligatoire, constituée de droits gratuits et/ou de droits acquis par cotisation.


Malgré quelques avancées législatives, notamment par la loi dite Chassaigne, la pension moyenne des non-salariés agricoles reste inférieure à la moyenne française des retraites.


Pensez à vous constituer une épargne retraite complémentaire


Pour compléter sa pension, il est judicieux de se constituer une épargne complémentaire.

Assuré Groupama

Votre conseiller Groupama, votre ingénieur prévention et votre conseiller en gestion de patrimoine unissent leurs compétences afin de vous aider à faire le point sur votre situation et vous accompagner sur vos enjeux actuels et futurs.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • AGRI tracteurs rebond

    Exploitants agricoles

    Plan d'épargne retraite pour les agriculteurs

    Pour ne pas subir une chute importante de votre niveau de vie, il est indispensable d'anticiper la baisse de vos revenus à la retraite et de vous constituer dès à présent une retraite agricole complémentaire.

    Découvrir notre offre
  • AGRI serres rebond

    Exploitants agricoles

    Transmission de votre exploitation agricole

    Chef d’exploitation, vous songez à transmettre votre exploitation agricole ? Groupama vous accompagne dans votre projet de transmission, que vous souhaitiez cesser vos activités professionnelles ou que vous conserviez une activité agricole.

    Découvrir notre offre

Tous nos conseils pour les exploitants agricoles

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions