Cumul emploi retraite :
quels conditions et plafonds ?

 
Travailler pour compléter ses revenus lorsque sa pension de retraite n’est pas assez confortable peut être une solution intéressante, à condition de respecter les règles de cumul. Voici dans quel cadre le dispositif « cumul emploi retraite » est possible.
 

Cas n° 1 : Le « cumul emploi retraite » avec une activité salariée

1er cas : vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite(1) et acquis le nombre de trimestres suffisant pour accéder à une retraite à taux plein : vous pouvez reprendre une activité salariée et toucher l’intégralité de vos nouveaux revenus professionnels en plus de votre pension de retraite, sans limite de plafond.
2ème cas : vous ne remplissez pas les conditions ouvrant droit au cumul intégral des revenus, vous pouvez bénéficier d’un cumul des revenus plafonné. Dans ce cas, le montant cumulé de vos revenus professionnels et de vos pensions de retraite ne doit pas dépasser l’un des 2 plafonds mensuels suivants :
  • soit 2 368 € (2) 
  • soit la moyenne mensuelle des trois derniers salaires d'activité perçus par l'intéressé avant son départ en retraite.
 
Attention à bien respecter ces règles : vous risquez d'interrompre en partie le versement de votre pension de retraite.
Vous êtes salarié ? Vous pouvez connaître l'âge légal de votre départ à la retraite.
 
Par exemple
Votre pension de retraite est de 1 500 € par mois (base + complémentaires) et votre nouvelle activité vous rapporte 1 000 € par mois, soit un total de 2 500 €.
  • Avant votre départ à la retraite, la moyenne de vos 3 derniers salaires mensuels, par exemple 3 000 €, était supérieur à vos revenus actuels. La somme de vos revenus actuels, pensions salaire, ne dépassant pas votre ancien salaire, vous pouvez donc cumuler votre nouveau salaire avec votre retraite.
  • Avant votre départ à la retraite, votre dernier salaire mensuel, par exemple de 2 000 €, était inférieur à vos revenus actuels : en 2017, 1,6 fois le Smic mensuel représente 2 368 € : vous pouvez donc cumuler pension et nouveau salaire jusqu’à 2 368 €. Votre pension de retraite sera alors diminuée de 132 € (la différence entre 2 500 € et 2 368 €) et s’élèvera à 1 368 €.
 
À savoir
Vous pouvez signer un contrat avec un nouvel employeur dès le premier jour de votre retraite. Mais, s’il s’agit de votre ancien employeur, vous devez attendre 6 mois.

Cas n° 2 : Le « cumul emploi retraite » avec une activité de travailleur indépendant

Les conditions du cumul dépendent de l’activité que vous reprenez, une fois à la retraite. Il existe 2 dispositifs :
  • le cumul emploi-retraite libéralisé ;
  • le cumul emploi-retraite plafonné.
Si vous vous lancez dans une activité libérale ou agricole, relevant d’un régime de retraite différent de vos pensions (RSI, salarié…), vous pouvez cumuler sans limite les revenus procurés par cette activité avec vos pensions de retraite.
Dans les autres cas, consultez le site rsi.fr pour connaître les conditions exactes du cumul possible.

Dans tous les cas

Vous êtes soumis aux cotisations sociales, y compris les cotisations retraite, mais vous ne pouvez pas engranger de points de retraite supplémentaires.
(1) En fonction de votre année de naissance
(2) Au 1er janvier 2017.
 

Mis à jour le 8 février 2017