COMME 300 000 SOCIÉTAIRES ENGAGÉS, VOUS POUVEZ :

Participer, chaque année, à l’Assemblée générale de votre caisse locale,
Exprimer vos attentes, vos besoins et vos remarques à cette occasion,
Elire, parmi les sociétaires, ceux qui seront vos représentants,
Bénéficier d’actions proposées par votre caisse : réunions d’informations, actions de prévention, événements et manifestations…

 

CHOISIR D’ÊTRE ÉLU BÉNÉVOLE, C’EST :

Participer à la gestion de votre mutuelle, comme plus de 37 800 élus bénévoles, qui ont choisi de s’engager.
Animer la vie mutualiste locale : lors des assemblées générales de leur caisse locale, les élus parlent garanties, services, actions de prévention, participation à la vie économique et associative locale, et sont le relai des sociétaires qui les ont élus !
Faire le lien : pour remonter l’information du terrain et suivre la prise en compte des recommandations.
Transmettre et partager les valeurs mutualistes dans un objectif de service aux sociétaires.

 
 

PHILIPPE GIRARDEAU ENTREPRENEUR À CHALON-SUR-SAÔNE, SOCIÉTAIRE GROUPAMA

La proximité n’est pas toujours au rendez-vous dans les relations professionnelles.
 
« Avec Groupama cette proximité reste une réalité.J’ai une relation directe avec mon conseiller, qui me rend visite au moins une fois par an et me connaît bien. J’en retire une vraie satisfaction car je considère mon conseiller comme l’interlocuteur primordial pour mes assurances. Un exemple : je crée une activité supplémentaire, dans le domaine du « self stockage », la location de boxes sécurisés avec accès 24/24. Mon conseiller a coordonné l’analyse de risques en synergie avec un expert Groupama. Comme cette activité est encore peu développée en France, nous avons mené cette analyse tous ensemble, pour in fine signer un nouveau contrat d’assurance. La qualité de l’écoute a été essentielle.»

 

GINETTE PICARD PRÉSIDENTE DE LA CAISSE LOCALE DE CASTILLON-PUJOLS (33)

Se mobiliser pour la Fondation Groupama
 
« Référente de la Fondation Groupama pour la santé, je mène des actions sur le terrain depuis cinq ans pour la faire connaître et mobiliser les bonnes volontés. La plus emblématique : la balade solidaire, pour récolter des dons au profit d’un chercheur ou d’une association. La phase de préparation est essentielle. J’invite les maires, députés, sénateurs, conseillers départementaux et régionaux, le préfet et le sous-préfet, des médecins, associations…
Cela demande un investissement personnel (bien souvent, je fais du porte à porte-à-porte), mais voilà un lobbying pour une cause utile. Le jour de la balade, nous proposons un plus, que j’organisais quand je travaillais en école maternelle : une tombola.
Pour les lots et le ravitaillement, je fais appel à des partenaires (commerçants, grandes enseignes, parcs  d’attractions, zoos, clubs de sport, viticulteurs...). Je me suis constitué un réseau fidèle, mais tous les ans, j’envoie plus de 350 lettres de sollicitation et des demandes via Facebook.
Il faut s’armer de courage et ne pas avoir peur des refus ! Cette année, nous étions à la Citadelle de Blaye. Nous avons vendu plus de 2 500 billets de tombola pour 150 lots, dont des entrées au Puy du Fou et au zoo de la Palmyre, des séances de karting, deux vols en avion de 20 minutes, deux places avec aller-retour en train pour le match de rugby France-Australie au Stade de France… Au final, plus de 3 600 euros ont été collectés et des personnalités ont fait le déplacement. »
 
Source : Groupama Magazine N°50