Comment adapter son logement à sa nouvelle vie

 
Etre à la retraite, c’est aussi avoir plus de temps pour s’occuper de son logement et faire des travaux. Les planifier au plus tôt permet de se renseigner sur les aides financières possibles. Et souvent, de les financer moins cher que de les réaliser dans l’urgence.
 

Planifier les aménagements pour aujourd’hui et demain

Travaux d’embellissement : la peinture du séjour, une nouvelle cuisine plus fonctionnelle ou même une deuxième salle de bains.
Travaux d’isolation thermique : afin de réduire les dépenses en énergie de votre logement
Aménagement de votre logement pour plus tard : équiper la salle de bains avec une douche de plain-pied ; réorganiser votre lieu de vie sur un seul étage pour vous éviter les escaliers...
 

Faire le tour des aides financières possibles :

1 - La caisse de retraite pour aménager le logement des personnes âgées

Cette aide peut atteindre jusqu’à 3 500 € et elle concerne :

  • l’isolation des pièces de vie;
  • l’aménagement des sanitaires et des toilettes;
  • le changement de revêtement de sols;
  • la motorisation des volets roulants;
  • l’accessibilité du logement.

 

2 - La subvention de l’Anah pour des travaux d’amélioration de l’habitat

Cette subvention est accordée selon les revenus du foyer, dans le cadre de travaux :

  • d’adaptation du logement (ou des parties communes) à la perte d’autonomie liée au vieillissement ou au handicap;
  • d’amélioration pour la rénovation énergétique.

Pour en savoir plus

 

3 - Un crédit d’impôt pour certaines dépenses aidant à préserver l’autonomie de la personne

Vous pouvez en bénéficier si vous êtes propriétaire, locataire, ou occupant à titre gratuit de votre logement et dans le cadre de travaux spécifiques :

  • installation ou remplacement d’équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées ;
  • travaux de prévention des risques technologiques.

 

Chez Groupama : l’Installation du dispositif de téléassistance connecté, Noé, dans son domicile, permet de rester chez soi, plus longtemps, en toute sécurité, en profitant d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées dans la limite d’un certain plafond *.

Pour en savoir plus

 

 
 
Conseil
Votre nouvelle vie implique un certain nombre de changements : travaux mais aussi nouveaux équipements, absences plus fréquentes etc. C’est une excellente occasion pour faire le point sur votre contrat d'assurance habitation.
 
* Article 199 sexdecies du Code général des Impôts.
 

Mis à jour le 19 octobre 2017.