Calcul retraite : vérifier le montant de sa pension

 
Bien préparer sa retraite c’est d’abord savoir de quelles ressources on va disposer.
1 pension de retraite sur 10 est mal calculée, Il est donc important de faire le point sur le calcul de sa retraite à temps. Vous pourrez ensuite entreprendre les bonnes démarches afin de toucher votre pension le moment venu.
 
 

1 – Deux ans avant la retraite, vérifier son Relevé de situation individuel (RIS)

Le délai de rectification peut être long si vous avez décelé une ou plusieurs erreurs sur le calcul de votre retraite. Mieux vaut donc s’y prendre à l’avance.
 
  • Rassemblez tous vos bulletins de salaire, vos attestations de travail et les justificatifs de chômage ou de maternité ;
  • prenez votre RIS ou téléchargez-le sur le site de votre caisse de retraite actuelle. Envoyé tous les 5 ans, ce document recense, année par année, vos droits acquis : d’une part par votre régime de base, et d’autre part, pour les régimes complémentaires ;
  • vérifiez que vous avez bien tous vos trimestres, contrôlez que toutes les périodes figurent bien dans vos relevés. Si vous trouvez des « 0 » dans les colonnes Arrco et Agirc pour les cadres, vérifiez que vous avez cotisé ou pas, à l’aide de vos bulletins de salaire correspondants.
 
Pour décrypter votre RIS, rendez-vous sur lassuranceretraite.fr, rubrique « Assurés », onglet « Comprendre la retraite ».
 
Les cas d’erreur les plus fréquents sur les calculs de retraite
  • Vous avez cotisé à différents régimes de base car vous avez changé de secteurs d’activité ;
  • vous avez changé de région ou vous êtes parti travailler à l’étranger ;
  • vous avez eu une ou plusieurs périodes de chômage.

2 – En cas d’erreur de calcul, contacter sa caisse de retraite

Attention, les délais peuvent être longs. S’il y a demande de rectification, attendez de recevoir un Relevé individuel ou téléchargez-le avant faire votre demande de retraite.
Enfin prévoyez une épargne de précaution entre votre départ en retraite et le 1er versement de votre pension.
 
À savoir
Une mesure a été prise pour éviter tout retard de paiement. En effet, pour les demandes de liquidation effectuées à compter du 1er septembre 2015, le décret du 19 août 2015* garantit le versement effectif de la pension le mois suivant sa date d’effet. 2 conditions subsistent : la demande de la liquidation de la retraite doit être faite au moins 4 mois avant cette date et celle-ci doit être complète.
*Décret n° 2015-1015 du 19 août 2015 (JO du 20 août).
 

Mis à jour le 8 février 2017