Faut-il souscrire une assurance jet ski ?

Assurance Jet-ski

 


Scooter des mers, autrement appelés jet ski, se multiplient le long du littoral pendant l’été et sur les plans d’eau imposants. Vous envisagez d’en acquérir un ? Découvrez vos obligations (permis et immatriculation) et l’importance de souscrire une assurance jet ski. Les accidents peuvent avoir des conséquences physiques graves, sans parler des risques de vol.


Conduire un jet ski

Avec un permis bateau

Un scooter des mers est avant tout un véhicule nautique à moteur (VNM). Pour le piloter il faut avoir au moins 16 ans et un permis s’il dépasse les 6 CV !

 

Pour conduire un jet ski, que vous soyez propriétaire ou locataire, ou encore s’il s’agit d’un emprunt, vous devez être titulaire du permis plaisance option « côtière ». Vous êtes, selon la situation, en possession d’un contrat de location signé, d’une lettre du propriétaire prêteur et dans tous les cas de l’acte de francisation du scooter des mers (document attestant de l’enregistrement du véhicule).

 

Bonne nouvelle si vous suivez juste une initiation pendant les vacances, pas besoin du permis si un moniteur diplômé et agréé vous encadre.

Qu’est-ce que la francisation ?

Si le véhicule nautique à moteur (VNM) fait plus de 7 mètres de longueur (quel que soit son mode de propulsion voile ou moteur), ou si le VNM de moins de 7 mètres de longueur dispose d'un moteur de 22 CV ou plus (cas des jet-ski et scooter de mer), il doit posséder une carte de circulation valant francisation (droit du pavillon français) délivrée conjointement par les Douanes et les Affaires Maritimes.

 

La première immatriculation permet à l’administration de s’assurer que le VNM est conforme aux règles essentielles de sécurité. Elle permet surtout d’identifier le VNM sans ambiguïté, notamment pour les secours.

Règles de navigation à observer

La vitesse est limitée à 5 nœuds (10 km/h), vous avez le droit de naviguer dans les chenaux prévus dans la bande des 300 mètres qui longe le littoral. Pas question de vous éloigner de la côte ou d’un abri éventuel à plus de 2 milles nautiques pour les jets skis à une seule personne (jet ski à bras), ou 6 milles nautiques pour les jets skis à selle (à plusieurs).

 

Certaines régions côtières ont interdit la navigation en jet ski sur la bande littorale.

 

A savoirbien évidemment, vous ne pilotez pas votre scooter des mers la nuit !

 

Pensez équipement de sécurité

La sécurité est primordiale sur ces engins puissants. Elle passe par une combinaison en néoprène, un gilet de sauvetage, un coupe-circuit, un dispositif de remorquage et un moyen de repérage lumineux avec 6 heures minimum d’autonomie. Découvrez ici la liste précise des éléments de sécurité pour ceux qui s’aventurent au-delà des 2 milles nautiques.

 

Assurance jet ski obligatoire ?

Pilote gravement blessé lors d’une chute en mer, dommages matériels importants suite à une collision, vol de jet ski, autant de raisons pour souscrire une assurance jet ski... même si elle n’est pas, aujourd’hui, obligatoire.

 

En effet, les conséquences de ces accidents peuvent être importantes. Etre propulsé d’un jet ski à pleine vitesse entraîne souvent de lourdes blessures, heurter un autre usager de la mer engage votre responsabilité juridique et financière. Subir une collision sous-entend des dommages matériels conséquents, le prix d’un jet ski variant entre 4 000 et 15 000 €. Sans parler du nombre de vols qui se multiplient chaque saison.

 

Bien choisir son assurance jet ski

Propriétaire du jet ski

L’assurance jet ski n’étant pas obligatoire, il importe de regarder avec attention les garanties minimales et les options proposées par les assureurs. La garantie responsabilité civile protège des dommages causés par le pilote aux autres mais pas les siens. En fonction de l’usage et du type de jet ski, adaptez votre assurance : frais de sauvetage et de recherche, garantie vol… Pensez aussi à couvrir les frais de retirement, c’est-à-dire les frais dus à l'enlèvement de votre jet ski à la suite d'un naufrage ou d'un échouement.

 

Locataire du jet ski

Vous voulez faire une balade en scooter des mers ? Normalement le loueur vous propose une assurance dans le prix de la location avec, a minima la garantie responsabilité civile. Les dommages causés au jet ski ne sont, dans ce cas, pas assurés. La facture, en cas d’accident, peut vite s’élever. Prenez le temps de lire les garanties proposées avant de signer la location du jet ski.

L’assurance jet ski Groupama

L’assureur propose aux plaisanciers le assurance navigation de plaisance Embruns avec trois formules pour répondre à tous vos besoins. La formule minimale inclut la garantie responsabilité civile, les frais de retirement, l’assistance de base (recherche en mer, voire remorquage) et la garantie défense pénale et recours. Vous pouvez la compléter avec l’option Accidents corporels des personnes embarquées. Sans oublier la garantie Vol, Objets et effets personnels.

 

A savoirbesoin de découvrir la formule qui vous convient ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller.

 

Assuré Groupamale prix de l’assurance jet ski dépend de la formule souscrite. Vous pouvez envisager avec votre conseiller de suspendre durant l’hiver votre contrat Embruns si votre jet ski est en hivernage.

 

Pour les conditions et limites des garanties et des services présentés dans ce document, se reporter aux contrats.