Prêt immobilier : bien choisir son prêt et ses mensualités

Prêt immobilier : bien choisir son prêt et ses mensualités
 

Quand on a décidé de devenir propriétaire, le choix du financement est capital. Surtout si on s’engage pour longtemps, parfois plus de 20 ans...


Choix du prêt immobilier : Taux fixe ou taux variable ?

Les prêts à taux fixe : le taux d’intérêt est identique pendant toute la vie du crédit. Tout est connu à l’avance : le coût total du crédit, la durée de remboursement et le montant des échéances. La certitude de minimiser ses risques.
Les prêts à taux variable : le taux d’intérêt fluctue selon un indice de référence, en général l’indice Euribor. S’il grimpe, le crédit coûte plus cher et inversement. Vous ne connaissez donc pas la durée de votre crédit immobilier ni son coût total, à l’avance. Alternative possible à cette solution : le prêt dit "capé". Celui-ci garantie une fluctuation minimale et maximale encadrant les variations possibles du taux de votre emprunt.

Les prêts immobiliers d’aide à l’accession : PTZ, Action logement (ex : 1% logement)

Sous certaines conditions de ressources, vous pouvez avoir accès au PTZ, prêt à taux zéro (1). Ce prêt est accordé à la condition de ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années. Le prêt à taux zéro ne pourra pas servir à financer la totalité de votre achat. Il devra alors être soit complété par un apport personnel soit en contractant un autre prêt.
Certaines entreprises proposent à leurs salariés un prêt dit "action logement". Si vous êtes éligible, ce prêt peut constituer une partie d'un apport personnel.
 
Pour connaître les conditions d’accès aux autres prêts complémentaires

Bien calculer le montant de vos mensualités

La mensualité de votre crédit immobilier ne sera pas votre seule dépense. En devenant propriétaire vous devrez payer des charges de copropriété, une taxe foncière, sans compter les dépenses imprévues. En règle générale, la mensualité ne doit pas dépasser pas 30 % de votre revenu.

Prêt relais : attention !

Si vous êtes déjà propriétaire, en attendant d’avoir vendu votre logement, vous avez la possibilité de souscrire un prêt relais. Généralement proposé pour 24 mois, vous le remboursez une fois votre bien vendu.
 

(1) Prêt réglementé soumis à des conditions d'éligibilité 
 
Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.
Ces informations sont données à titre purement indicatif et ne sauraient, en aucun cas, constituer une incitation à souscrire un produit ou un service en particulier, chacun étant seul juge du produit ou service qu’il pourrait être amené à souscrire.
 

Mis à jour le 31 mars 2018