Comment bien assurer sa résidence secondaire ?

 
Assurer sa résidence secondaire est indispensable même si ce n’est pas une obligation légale. Souvent isolée, convoitée par les cambrioleurs, une résidence secondaire n’est pas à l’abri d’un incendie, dégât des eaux, inondation…. Deux solutions possibles : étendre les garanties de l’assurance de sa résidence principale ou souscrire une assurance spécifique.
 

1ère solution : étendre les garanties de sa multirisque habitation

1 - Une solution simple et rapide

Il est possible de conserver le contrat d’assurance habitation de sa résidence principale et d’étendre certaines garanties à sa résidence secondaire. Déjà, la garantie responsabilité civile vaut généralement pour les 2 résidences, principale et secondaire. Un simple avenant au contrat, précisant les 2 adresses et leur descriptif, suffit. La nouvelle cotisation tiendra compte de cette étendue des garanties.
 
Attention : certains contrats d’assurance habitation pour une résidence secondaire peuvent inclure une clause d'inhabitation. Par exemple, lorsque le bien immobilier n'est pas occupé pendant quatre-vingt-dix jours consécutifs, voire soixante jours pour certains, l’indemnisation peut être diminuée voire annulée en cas de sinistre.
 

2 - Quelques précautions à prendre

Avant d’opter pour cette solution simple, vérifiez si vos garanties sont bien à jour par rapport à votre résidence principale.
Par la même occasion vous pouvez vous apercevoir que les caractéristiques des 2 logements ne sont pas totalement compatibles : votre résidence de bord de mer ou à la montagne peut nécessiter des protections pour les événements climatiques ou le gel, ce qui n’est pas forcément le cas de votre appartement en résidence principale.
 

2ème solution : souscrire une assurance spécifique

1 - Prendre en compte les risques particuliers d'un site

Comme vu ci-dessus, une assurance spécifique permet d’adapter les garanties à la configuration de votre résidence secondaire : exposition aux événements climatiques (orages, inondations, avalanches), dommages aux équipements de jardin ou piscine, aux conduits enterrés …
Selon la situation et les équipements de votre résidence secondaire, des garanties renforcées peuvent donc s’avérer nécessaires.
 

2 - Intégrer les risques liés à l’inhabitation

Plus souvent inhabitée qu’une résidence principale, une résidence secondaire est de fait plus exposée aux risques de vol et de vandalisme. Une assurance spécifique permet de maintenir la garantie vol de votre résidence secondaire, même lorsque la période d’inoccupation dépasse 90 jours par an.
 
Conseil : si vous avez des objets de valeur, il peut être nécessaire de souscrire une garantie spécifique selon leur montant. Parlez-en lors de la souscription de votre contrat d’assurance. 
 
Groupama multirisque habitation propose des garanties qui s’adaptent particulièrement aux résidences secondaires :
  • couverture contre tous les risques majeurs : incendie, dégâts des eaux, vol, vandalisme, bris de glace, évènements climatiques…que votre logement soit habité ou inhabité ;
  • indemnisation ou remplacement de vos appareils, en cas de dommages électriques ;
  • possibilité d’assurer vos aménagements extérieurs (abris de jardin, arbres, clôtures…), votre matériel de sport.
 
A noter : Pour optimiser votre protection contre le vol et le vandalisme, vous pouvez opter pour un dispositif de télésurveillance.
 
Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.

Publié le 18 octobre 2017